Pensez à vous abonner à la lettre bimensuelle pour recevoir les nouveautés du site : https://www.pratiquesensante.org/inscription-lettre/

 

ADDICTIONS

 

Pour connaître les personnes ressources : https://www.pratiquesensante.org/personnes-ressources/

 

La réduction des risques et des dommages liés à l’alcool (RdRDA). Historique, pratiques, analyse et propositions

 

https://www.federationaddiction.fr/parution-du-rapport-sur-la-rdrd-alcool-en-france-guylaine-benech/

 

Le rapport « La réduction des risques et des dommages liés à l’alcool » (RdRDA) rédigé par Guylaine Benech, vient de paraître!

Ce document est le résultat d’un travail confié au Fonds Actions Addictions par la MILDECA et la Direction Générale de la Santé (Ministère des solidarités et de la santé). Il a été conduit sous la direction scientifique du regretté Pr Michel Reynaud et du Dr Bernard Basset.

Il s’intéresse tout particulièrement aux initiatives, de plus en plus répandues en France, visant à accompagner, dans une approche de RdRDA, la consommation d’alcool de personnes en difficulté avec ce produit. Une attention particulière est portée aux actions s’adressant aux usagers les plus vulnérables, et notamment aux personnes en situation de précarité.

30 ans de Loi Evin, et après ?

 

https://dnf.asso.fr/wp-content/uploads/2021/01/LoiEvin30ans-210113.pdf

 

La loi Evin a eu 30 ans le 10 janvier 2021. Elle a transformé le paysage de la lutte contre le tabac, elle a permis des avancées exceptionnelles que beaucoup de pays nous envient, mais elle est maltraitée chaque jour par des tentatives de contournement, voir même quelquefois avec la complicité de qui a en charge d’en contrôler l’application. Les libertés individuelles de ceux qui font subir sont trop souvent privilégiées au détriment du bien-être et de la santé de ceux qui subissent. Souvent par intérêt, supposé mais pas réel, les employeurs et les responsables de lieux à usage collectif font preuve d’un laxisme excessif et déraisonnable. 

Des informations utiles et objectives autour de la chicha, narguilé, pipe à eau.

 

https://www.fares.be/tabagisme/appui-documentaire/publications/la-chicha

 

La chicha est associée aux traditions orientales. On l’appelle aussi pipe à eau, narghilé, hookah. Ses origines sont mystérieuses et font parfois débat. Elle joue un rôle important dans certaines cultures et symbolise le dialogue. La chicha est généralement consommée à plusieurs et représente un moment de convivialité et de détente pour les fumeurs. La chicha s’est répandue ces dernières années en Occident. De nombreux bars et restaurants à chicha se sont ouverts partout en Europe. Cependant, beaucoup de consommateurs semblent peu informés au sujet des effets de la chicha sur la santé. Certains témoignages recueillis par le Fonds des Affections Respiratoires (FARES) mettent en évidence un grand nombre de fausses croyances 

Addictions comportementales

 

https://www.spectra-online.ch/admin/data/files/issue/pdf_fr/101/spectra-130_fr_139374_web.pdf

 

Quand un comportement évolue vers l’addiction Faire des achats sur Internet, jouer en ligne avec des amis ou parier sur son équipe favorite procure du plaisir et est distrayant. La plupart des personnes apprécient ces activités et connaissent leurs limites – mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Lorsqu’un plaisir ou une passion donne lieu à un comportement excessif, Internet, les achats ou les jeux d’argent peuvent devenir une addiction. Nous souhaitons profiter de cette édition de spectra pour vous présenter le travail de l’OFSP dans le domaine des addictions comportementales. 

Jeux d’argent: aide en ligne Le projet Win Back Control a permis le développement d’un programme d’entraide en ligne auquel les joueurs peuvent avoir recours pour maîtriser leur comportement de jeu. Ce programme sur Internet, dont les participants peuvent rester anonymes, constitue un nouveau pilier du système de prise en charge venant compléter l’offre des centres cantonaux de conseil. 

«Avec le recul, je suis contente de m’en être sortie» Faire du shopping est une activité à laquelle beaucoup aiment s’adonner pendant leur temps libre. Mais qu’en est-il lorsque faire des achats devient une addiction qui fait exploser le budget? Témoignage anonyme d’une personne faisant des achats compulsif

Repérage précoce et intervention brève en santé sexuelle en contexte addictologique

https://www.respadd.org/wp-content/uploads/2021/03/Guide-RPIB-sante-sexuelle-BAT4.pdf

 

« Ce guide s’adresse aux professionnels de santé de premier recours, médecins généralistes, infirmiers et pharmaciens, ainsi qu’aux intervenants du champ de la santé sexuelle. Il a pour vocation de regrouper des informations théoriques et pratiques pour soutenir le repérage et la prise en charge de bénéficiaires de soins présentant des problématiques liées à la santé sexuelle en contexte addictologique »

 

Cet outil propose un protocole de repérage précoce systématique et d’intervention brève pour des problématiques sexuelles en vue de favoriser, si nécessaire, l’orientation rapide des bénéficiaires de soins vers un parcours de soins adapté.

Guide pour sortir de la fumée : Repères pour l’accompagnement vers la vape.

 

https://1701bdd6-b266-4af0-9e3c-ebc6194f0679.filesusr.com/ugd/908e72_d485a5f61afc4522a52c6413b16902cc.pdf

 

Cet outil est principalement à destination des professionnels de santé, du social et médico-social qui accompagnent des patients/usagers souhaitant diminuer ou arrêter leur consommation de tabac. Réalisé par des acteurs normands du soin et de la réduction des risques, il a pour but d’informer, de faciliter les accompagnements liés à l’usage de la vapoteuse et de développer la mise en place de protocole vape au sein de différentes structures. Il est par ailleurs désengagé de tout objectif commercial, et son utilisation ne saurait être revendiquée par des entreprises commerciales, en particulier liée à l’industrie du tabac. Le groupe de travail a fait le choix d’utiliser le mot « vapoteuse » plutôt que « cigaretteélectronique » afind’éviter touteconsonancenégativeliéeau tabagisme. Ce guide ne porte pas sur les produits de tabac chauffé, que certains industriels du tabac tentent de promouvoir en les assimilant à tort à la vape. Ce projet est soutenu par l’Agence Régionale de Santé de Normandie qui soutient les acteurs de la région pour promouvoir la vape tel un outil de réduction des risque 

Les conduites addictives de la population active Chiffres clés issus de la cohorte CONSTANCES

 

https://www.drogues.gouv.fr/sites/drogues.gouv.fr/files/atoms/files/rapport_constances_def_2.pdf

 

Ce document est destiné aux dirigeants, DRH, acteurs de la prévention, partenaires sociaux, services de santé au travail, salariés et agents dans les entreprises et les services publics ainsi qu’aux responsables des politiques publiques en particulier dans les domaines de la santé publique et de la santé au travail. Il s’adresse aussi aux structures en charge de l’accompagnement des demandeurs d’emploi. Il présente une série de données sur la part des usagers de tabac, d’alcool, de cannabis et de médicaments psychotropes des salariés et agents du secteur public en fonction des catégories professionnelles, du sexe, de l’âge et des conditions d’emploi. Sont également présentées les premières données disponibles sur les conséquences des conduites addictives sur les parcours professionnels, notamment l’impact sur la perte d’emploi et sur les accidents du travail. La diffusion de ces données à caractère scientifique doit permettre d’améliorer la prise de conscience de ce phénomène encore tabou, notamment par les dirigeants et les DRH afin d’apporter des réponses adaptées et cohérentes pour améliorer la sécurité et la santé des travailleurs, la qualité de vie au travail et la performance des organisations. Loin de ne concerner que les professionnels de santé, la prévention des usages de drogues et d’alcool est avant tout un enjeu managérial qui doit permettre aux salariés et agents d’exercer leur travail dans les meilleures conditions possibles, sans mettre en cause leur santé et leur sécurité par l’usage de drogues et d’alcool pour tenir au travail, être plus performant, répondre au stress etc. Les conduites addictives ne sont pas uniquement une problématique personnelle, elles sont aussi favorisées par des facteurs environnementaux tel que l’environnement de travail qui peut être protecteur ou facteur d’aggravation des vulnérabilités individuelles. Des travaux de recherche complémentaires ont été engagés pour poursuivre l’exploitation des données de la cohorte CONSTANCES et pourront donc faire l’objet de nouvelles publications

Les consommations d'alcool, de tabac et de cannabis chez les élèves de 11, 13 et 15 ans

 

https://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/Comparaisons-internationales-consommations-HBSC-EnCLASS-2018-note.pdf

 

Résultats de l’enquête internationale Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) et EnCLASS France 2018 menée dans 44 pays

ou régions d’Europe et au Canada

L’enquête Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) est une enquête internationale conduite tous les quatre ans depuis 1982 sous l’égide de l’Organisation Mondiale de la Santé. La France y participe depuis 1994. En 2018, quarante-cinq pays ou régions1 ont collecté les données de manière comparable auprès de 227 441 jeunes de 11, 13 et 15 ans. Ces âges ont été retenus car ils permettent d’analyser et de comparer finement le début de l’adolescence, période critique en ce qui concerne les comportements de santé. Chaque pays collecte également le niveau de classe des élèves, mais il est impossible de dresser des équivalences valides entre les classes dans un aussi grand nombre de pays du fait de la variété de leurs systèmes scolaires, c’est pour cette raison que les comparaisons internationales portent sur l’âge. 

En France, l’enquête HBSC est menée dans le cadre de l’enquête EnCLASS qui interroge l’ensemble des élèves du secondaire. Les premiers résultats de l’enquête ont été présentés par niveau de classe et publiés en juin 2019 (Spilka et al., 2019). Les données EnCLASS analysées ici comparent, selon l’âge et le sexe, les consommations de tabac, d’alcool et de cannabis des élèves français avec celles des élèves du même âge des autres pays participant à l’enquête HBSC. Pour la France, les résultats selon l’âge des élèves peuvent légèrement dévier de ceux présentés selon la classe de l’élève (les élèves d’un même âge se répartissant dans des niveaux de classe différents du fait de redoublements notamment). Pour autant, les résultats restent dans des ordres de grandeur comparables avec ceux présentés dans le cadre de l’enquête EnCLASS 2018. 

L’ensemble des résultats sont disponibles dans le rapport International Spotlight on Adolescent Health and Wellbeing. Findings from the 2017/2018 Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) survey in Europe and Canada. (Inchley et al., 2020), téléchargeable sur le site hbsc.org. Un document de synthèse en français en est également disponible (Godeau et al., 2020). 

Substances psychoactives, usagers et marchés - Tendances récentes (2019-2020)

 

https://www.ofdt.fr/publications/collections/periodiques/lettre-tendances/substances-psychoactives-usagers-marches-tendances-recentes-2019-2020-tendances-141-decembre-2020/

 

Tendances n° 141, OFDT, 8 p.

Décembre 2020

 

Ce numéro présente les observations du dispositif Tendances récentes et nouvelles drogues (TREND) de l’OFDT qui assure, depuis 1999, une veille sur les phénomènes émergents et les évolutions dans le champ des drogues.

 

Les évolutions observées en 2019 s’inscrivent dans la continuité des années précédentes. Dispositifs municipaux et actions policières continuent de déplacer les usagers de certaines zones des centresvilles vers leur périphérie, ce qui tend, entre autres conséquences, à limiter leur maîtrise de leur environnement de consommation et à aggraver leurs conditions de vie et leur état sanitaire. Hausse des puretés, diversification des substances vendues, développement des livraisons, stratégies marketing et recours au réseaux sociaux : l’offre poursuit son adaptation pour échapper à la surveillance policière et s’adapter aux usagers. Parallèlement, le développement des usages (particulièrement ceux de MDMA/ecstasy et de kétamine) dans les établissements festifs commerciaux et les festivals pose la question de l’accès à la réduction des risques dans ces contextes.

 

Auteurs : Clément Gérome, Michel Gandilhon

Drogues à l'adolescence en Europe : 20 ans d'observations et d'évolutions

 

https://www.ofdt.fr/index.php?cID=1186

 

Engagé dans l’observation des usages des jeunes adolescents à travers deux grandes enquêtes internationales (Health Behaviour in School-aged Children, HBSC, et European School Project on Alcohol and other Drugs, ESPAD), l’OFDT propose dans un numéro de Tendances un panorama des évolutions européennes depuis 20 ans.

En laissant une large place aux infographies et cartographies, l’analyse préparée par Stanislas Spilka, Olivier Le Nézet, Eric Janssen, Alex Brissot et Antoine Philippon, compare les changements observés au cours des deux dernières décennies en matière d’initiation et de consommation de tabac, d’alcool et de cannabis à 13 ans et 16 ans.

 

Addictions : quelle politique publique après deux mois de confinement ?

 

https://www.ena.fr/content/download/154840/2543206/version/4/file/RIDEAU.pdf

 

Jean-Baptiste RIDEAU

Le confinement a créé un contexte inédit en matière de consommation de produits psychoactifs. Alors que les marchés ont été profondément affectés par les mesures sanitaires et que les populations les plus fragiles ont été précarisées, la crise sanitaire a pu conduire au renforcement des conduites addictives pour une partie des confinés. Elle a aussi révélé la fragilité des dispositifs de prévention et d’accompagnement. Alors qu’on n’avait jamais connu une baisse aussi importante des trafics, le risque de pénurie brutale a montré les limites de politiques prohibitionnistes insuffisamment articulées avec des mesures de prévention, de soin et de réduction des risques. Cinquante ans après la loi Mazeaud, le confinement nous invite donc à repenser la lutte contre les conduites addictives et à renforcer les moyens dédiés. 

Outil d’aide au repérage précoce et intervention brève : alcool, cannabis, tabac chez l’adulte

 

https://www.has-sante.fr/jcms/c_1795221/fr/outil-d-aide-au-reperage-precoce-et-intervention-breve-alcool-cannabis-tabac-chez-l-adulte

 

Le but de cet outil simple est d'aider les professionnels de premier recours dans leur pratique courante à :

- évaluer de façon précoce chez les adultes la consommation des 3 substances psycho-actives les plus utilisées  (alcool, tabac, cannabis) et d'en évaluer le risque,

- proposer une intervention brève chez les consommateurs à risque,

- assurer un accompagnement de manière durable afin de favoriser la réduction ou l'arrêt de ces consommations.

Les évolutions récentes de la consommation d’alcool en France et de ses conséquences

 

https://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/TabAlcool2020.pdf

 

En 2019, les volumes d’alcool consommés sur le territoire français restent orientés à la baisse, même si, dans la continuité d’une tendance engagée en 2006, la diminution est devenue assez faible. La proportion de la population indiquant boire quotidiennement, qui avait fortement chuté au cours des années 2000, a cessé de diminuer au cours des années 2010, ce qui marque une rupture forte avec la tendance antérieure de baisse continuelle. ...

Nouvelle analyse annuelle du dispositif TREND

Lire le numéro 141 de Tendances (8 p.)
Consulter les huit analyses des sites
Accéder aux rapports des sites

Lire le communiqué de presse (2 p.)

 

Le dispositif Tendances récentes et nouvelles drogues (TREND) de l'OFDT, centré sur les populations particulièrement consommatrices de produits psychoactifs et l'identification des phénomènes émergents en matière de drogues illicites et de médicaments détournés vient de publier ses observations portant sur l'année 2019 et le début de 2020. Ce nouvel état des lieux rédigé par Clément Gérome et Michel Gandilhon est publié dans la revue Tendances en même temps que les 8 analyses des coordinations locales à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Paris (et la Seine-Saint-Denis), Rennes et Toulouse. Ces éléments permettent d’apprécier la situation à la veille de la crise sanitaire et du premier confinement, à propos desquels le dispositif a publié deux bulletins en avril et mai 2020

La réduction des risques et des dommages liés à l'alcool (RdRDA)

Synthèse : https://www.addictaide.fr/wp-content/uploads/2021/01/Synth%C3%A8se_Rapport-F2A_RdRD-Alcool_Janvier-2021_FIN.pdf

Rapport : https://www.addictaide.fr/wp-content/uploads/2021/01/Rapport-F2A_RdRD-Alcool_Janvier-2021_FIN.pdf

 

Un rapport rédigé par Guylaine Benech, sous la direction scientifique du regretté Pr Michel Reynaud, puis du Dr Bernard Basset, financé par la Mildeca et avec le soutien de la DGS.

Ce présent rapport porte sur la réduction des risques et des dommages liés à l’alcool (RdRDA). Il s’intéresse tout particulièrement aux initiatives, de plus en plus répandues en France, visant à accompagner, dans une approche de RdRDA, la consommation d’alcool de personnes en difficulté avec ce produit. Une attention particulière est portée aux actions s’adressant aux usagers les plus vulnérables, et notamment aux personnes en situation de précarité.

Observatoire européen des drogues et des toxicomanies - Rapport national à l'EMCDDA - 2020

Observatoire européen des drogues et des toxicomanies - Rapport national à l'EMCDDA - 2020

https://www.ofdt.fr/publications/collections/rapports/rapports-nationaux/

 

 

Les versions françaises mises à disposition sur ce site sont des documents intégrant une couverture et des titres en anglais, prédéterminés par l'EMCDDA.

Le rapport 2020 est composé de 10 cahiers indépendants (workbooks) : Politique et stratégie nationale, Cadre légal, Usages, Prévention, Prise en charge et offre de soins, Bonnes pratiques*, Conséquences sanitaires et réduction des risques, Marché et criminalité, Prison et Recherche*. Parmi eux, 2 (ceux marqués d'un astérisque) sont disponibles uniquement en anglais.

MAAD Digitial : Média d'information scientifique sur les addictions

 

https://www.maad-digital.fr/

 

Les addictions sous toutes ses formes : le site s'adresse autant aux professionnels (éléments de langage, supports pédagogiques) qu'aux plus jeunes (quizz, articles courts et accrocheurs, possibilités de participer au site en tant que relecteur).

 

Dans la sphère numérique et plus spécifiquement sur les questions de société qui touchent à la santé, il est difficile d'avoir une information de qualité à laquelle se fier. MAAD Digital fonde ses articles sur des connaissances scientifiques validées par la communauté scientifique, en précisant à chaque fois les sources. Les informations scientifiques sont validées dans le sens où elles sont publiées dans des revues de renommée internationale à comité de lecture.

 

Bien sûr, la science a ses limites. Les chercheurs travaillent sans cesse pour les repousser jusqu'à remettre parfois en question certains principes que l'on croyait acquis. C'est là toute la force de la démarche scientifique et du fonctionnement de la communauté scientifique. Nous ne parlons donc pas de "vérités" mais d'informations validées scientifiquement. Les neurosciences étudient le cerveau qui est d'une complexité remarquable. Si bien que les raccourcis sont souvent trompeurs, lorsque l'on veut raisonner par extension. Nous sommes donc vigilants, lorsque cela n'a pas été confirmé par des études, à ne pas dire que ce qui est constaté chez l'animal l'est aussi chez l'homme ou encore que ce qui est constaté chez l'adulte l'est chez l'adolescent etc.

 

Enfin, les scientifiques qui prennent cette plume vulgarisatrice pour MAAD Digital sont des humain.e.s avec leurs limites. Autant que possible, les articles sont donc relus par au moins deux scientifiques du champs des addictions et font l'objet de relectures multiples au sein du comité de rédaction.

Les consommations de drogues en Europe parmi les élèves de 16 ans : Résultats de l’enquête European School Survey Project on Alcohol and other Drugs 2019 (ESPAD

Lire la note (en français, 14 p.)
Lire le rapport européen ESPAD 2019 (en anglais, 136 p.)
Lire les tableaux additionnels du rapport européen (en anglais, 216 p.)

 

L’enquête internationale ESPAD (European School Survey Project on Alcohol and other Drugs) initiée en 1995 interroge des adolescents de 16 ans scolarisés sur leurs usages de substances psychoactives. La dernière enquête s’est déroulée entre mars et mai 2019 dans 35 pays européens  en s’appuyant sur un questionnaire auto-administré et une procédure identiques. Pour la France, le volet ESPAD a été intégré au projet de l’Enquête nationale en collèges et en lycées chez les adolescents sur la santé et les substances (EnCLASS) conduite d’avril à juin 2018 selon la même méthodologie.

 

Les résultats de l’étude européenne sont publiés ce jour en collaboration avec l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA). De son côté, l’OFDT propose une analyse centrée sur l’évolution des usages de tabac, d’alcool et de cannabis pour les élèves de 16 ans depuis deux décennies en comparant les tendances de moyen terme en Europe et en France (qui participe à ESPAD depuis 1999).

INSPQ : Veille scientifique : lutte contre le tabagisme

 

https://www.inspq.qc.ca/veille-scientifique-lutte-contre-tabagisme/novembre-2020

 

Volume:10, Numéro:3, Novembre 2020

Depuis la fin de mars 2020, à la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) réalise une recension non exhaustive et une analyse des écrits scientifiques sur les risques pour les fumeurs et les utilisateurs de produits de vapotage d’être atteints de la COVID-19 et de subir des complications advenant une infection au coronavirus. Ce numéro spécial de la veille scientifique Lutte contre le tabagismeprésente les résumés de deuxpublications portant sur le renoncement au tabac en contexte de pandémie de COVID-19, ainsi que lerésumé d’une revue systématique publiée avant la pandémie

Les addictions en France au temps du confinement



 https://www.ofdt.fr/publications/collections/periodiques/lettre-tendances/les-addictions-en-france-au-temps-du-confinement/

Observatoire français des drogues et des toxicomanies  a entrepris avec Santé Publique France une large enquête sur la consommation des drogues licite et illicites lors du 1er confinement du au Covid 19.
Les conditions d'accès ayant été perturbées, notamment par la classification des commerces dit essentiels et non essentiels, cette analyse tente de comprendre les modifications observées et leurs conséquences, entre autre,  sur la dépendance,  les jeunes, les violences intra-familiales et la mortalité.

Les consommation de drogues en Europe parmi les élèves de 16 ans

 

https://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/eisxss2ab.pdf

 

Note de synthèse des résultats de l’enquête ESPAD 2019, EMCDDA, ESPAD group,

OFDT, Paris 2019

Note n° 2020-05 / Paris, Novembre 2020

 

L’enquête internationale ESPAD (European School Survey Project on Alcohol and other Drugs) initiée en 1995 interroge des adolescents de 16 ans scolarisés sur leurs usages de substances psychoactives. La dernière enquête s’est déroulée entre mars et mai 2019 dans 35 pays européens  en s’appuyant sur un questionnaire auto-administré et une procédure identiques. Pour la France, le volet ESPAD a été intégré au projet de l’Enquête nationale en collèges et en lycées chez les adolescents sur la santé et les substances (EnCLASS) conduite d’avril à juin 2018 selon la même méthodologie.

 

Les résultats de l’étude européenne sont publiés ce jour en collaboration avec l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA). De son côté, l’OFDT propose une analyse centrée sur l’évolution des usages de tabac, d’alcool et de cannabis pour les élèves de 16 ans depuis deux décennies en comparant les tendances de moyen terme en Europe et en France (qui participe à ESPAD depuis 1999).

L'essentiel sur... Le renforcement des compétences psychosociales : pour une prévention efficace à l’école

 

https://www.drogues.gouv.fr/sites/drogues.gouv.fr/files/atoms/files/mildeca_essentiel_sur_cps_2020-01.pdf

 

Agir tôt et efficacement sur ces vulnérabilités et aider les jeunes à faire face aux conduites addictives, implique de leur permettre de se sentir mieux avec eux-mêmes, mieux avec les autres et avec leur environnement. C’est l’objectif principal des programmes de prévention fondés sur le renforcement des compétences psycho-sociales (CPS). L’efficacité de ces programmes, qui protègent les jeunes contre l’ensemble des conduites à risques, est désormais validée scientifiquement. Il a en outre été prouvé que ces programmes protègent de la consommation ultérieure de substances psychoactives tout en exerçant un effet positif sur d’autres comportements : implication et réussite scolaires, estime de soi, bien-être mental et autres compétences sociales. S’appuyant sur ces résultats, les pouvoirs publics accompagnent résolument le déploiement dans les établissements scolaires des programmes coordonnés de renforcement des CPS ainsi que leur intégration aux projets éducatifs. 

Guide national Mois Sans Tabac 2020

 

http://ireps-ara.org/actualite/action_dl.asp?action=999&idz=6d3ee633811aeefe56d5a0a17b4c1e5a

 

En octobre 2020, Santé publique France lancera la cinquième édition de #MoisSansTabac. Inspiré de la campagne anglaise « Stoptober » lancée par Public Health England, #MoisSansTabac  défi collectif qui vise à inciter et accompagnertous les fumeurs volontaires dans leur  via des actions de communication et de prévention de proximité. L’opération commence début octobre et se termine fin novembre. Le tabac, c'est l'affaire de tous et chacun a un rôle à jouer lors de #MoisSansTabac! Vous souhaitez en savoir plus sur la campagne, connaitre les aides à disposition, ou mettre en place des actions? Le guide d'actions Mois Sans Tabac 2020 pour les acteurs et partenaires pourra vous aider à répondre à ces questions.

Synthèse thématique : cannabis

 

https://www.ofdt.fr/produits-et-addictions/de-z/cannabis/

 

Une synthèse sur le sujet réalisé par l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies - OFDT 

Après une présentation générale, elle fait le point sur la production et l'offre, la consommation, les conséquences, les perceptions et les opinions, le cadre légale et les orientations politiques, ....et contient de nombreuses références bibliographiques en fin d'articles 

Parution du guide ‘Participation des usagers : de l’implication à la coopération !

 

https://www.federationaddiction.fr/parution-du-guide-participation-des-usagers-de-limplication-a-la-cooperation/

 

Le guide Participation des usagers : de l’implication à la coopération, de la collection Repère(s, est le fruit de 3 années de démarche participative au sein du réseau de la Fédération Addiction et de ses partenaires. Son objectif est de dresser un état des lieux des pratiques d’implication des usagers dans leur parcours de soins, dans leur structure d’accueil et d’accompagnement, auprès de leurs pairs et dans la société.

Ce travail rend compte de la diversité des pratiques permettant de (re-)donner aux usagers leur pouvoir d’agir et de co-construire un parcours de soins qui convienne à leurs besoins et qui permette d’améliorer leur qualité de vie.

 

Soutenu par la Direction Générale de la Santé, ce projet a été conduit en lien avec le Conseil d’Administration de la Fédération Addiction et dirigé par le Dr Alain Morel, Directeur Général d’Oppélia. Il a été élaboré par un groupe de travail paritaire – composé d’autant de professionnels des soins que d’usagers – et partenarial – intégrant des associations d’entraide et d’auto-support.

Disparité entre les adultes vivant avec un trouble mental et les autres adultes québécois en matière d'usage de la cigarette et de dépendance à la nicotine

https://www.inspq.qc.ca/publications/2683

 

Ce document permet d’identifier, à partir des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes 2015-2016, certaines dimensions sociodémographiques sur lesquelles les adultes fumeurs vivant avec un trouble mental diffèrent des autres adultes fumeurs québécois en matière d’usage de la cigarette et de dépendance à la nicotine. L’examen des interventions de renoncement au tabac actuellement disponibles au Québec a pour sa part permis de constater que les fumeurs vivant avec un trouble mental modéré et ne faisant pas usage des services du réseau de la santé ne reçoivent que trop rarement le soutien nécessaire pour entamer et compléter une démarche de renoncement au tabac. Ce constat souligne la pertinence de considérer une bonification des interventions de renoncement s’adressant à cette clientèle, qui représentent une proportion considérable de l’ensemble des fumeurs québécois vivant avec un trouble mental.

Adolescences aux risques de l'addiction - Suisse CHUV

 

https://www.chuv.ch/fileadmin/sites/dp/documents/dp-depart-greabrochure_ados.pdf

 

La prise en charge spécifique des adolescents dans les services spécialisés en addictologie est relativement récente. D’une part, de nombreux intervenants ont développé leur expertise avec les adultes, expertise qui ne se révèle manifestement pas toujours adaptée aux problématiques de l’adolescence. D’autre part, les milieux de la pédopsychiatrie, de l’éducation et de la pédiatrie voient la problématique des dépendances ajouter une dimension supplémentaire dans la prise en charge « classique » des adolescents. C’est pourquoi des professionnels ont pensé opportun d’écrire cette brochure, fruit de leurs échanges, de leurs expériences, de leurs questionnements et de la recherche de solutions novatrices et adaptées à ce public adolesce

Prévenir les addictions dans et en dehors de l’école : Stratégies de prévention éducatives efficaces auprès des jeunes

 

http://adosen-sante.com/dossiers/addiction/prevenir-les-addictions-dans-et-en-dehors-de-lecole/

 

Les mesures les plus efficaces en matière de prévention des addictions combinent des actions de prévention socio-éducatives et des actions de prévention environnementale.

Les actions qui visent le développement des compétences psychosociales des enfants et des jeunes sont reconnues comme faisant partie des actions les plus efficaces et doivent être développées dès le plus jeune âge.

Différentes stratégies proposées par exemple : Prévention universelle destinée à l’ensemble de la population jeune; Prévention ciblée auprès de primo-consommateurs; Prévention ciblée auprès des consommateurs avérés 

 

Les interventions de renoncement au tabac chez les fumeurs présentant des troubles mentaux ou des troubles liés à l’utilisation de substances

 

https://www.inspq.qc.ca/publications/2689

 

Les interventions de renoncement au tabac chez les fumeurs présentant des troubles mentaux ou des troubles liés l’utilisation de substances |

Cette synthèse établit les mesures et interventions de renoncement au tabac efficaces ou prometteuses chez les fumeurs présentant des troubles mentaux ou des troubles liés à l’utilisation de substances. Parmi les grands constats, chez les fumeurs qui souffrent ou qui ont souffert de dépression, le soutien cognitivo-comportemental comportant des composantes spécifiques à la dépression et le bupropion peuvent augmenter le taux de renoncement au tabac.

Site : Non aux addictions, Oui à ma santé !

 

https://www.santeaddictions.fr/

 

Non aux addictions, Oui à ma santé ! Un programme du Centre d’information et de documentation jeunesse - CIDJ & du réseau Information Jeunesse - IJ soutenu par le fond de lutte contre les addictions.

Accueil  » Actualités » Agenda » Non aux addictions, Oui à (...)

Non aux addictions, Oui à ma santé ! un programme national d’information et de sensibilisation des jeunes aux addictions : alcool, tabac, cannabis.

Non aux addictions, Oui à ma santé ! propose des témoignages, des articles, des vidéos et des tests pour permettre d’aborder les addictions et leur prise en charge sous des angles variés à tous les jeunes ainsi qu’aux professionnels et adultes référents auprès de la jeunesse, enseignants, animateurs, parents… dans l’Espace pédagogique qui propose des ressources méthodologiques, des supports d’information, de prévention...

 

Lig’up "Fraiche sans tabac, la vidéo de Maya"


https://lig-up.net/junior/contenus/104/fraiche-sans-tabac-la-video-de-maya

 

 "Le site Lig’up soutenu par la Ligue contre le cancer et le ministère de l’Éducation Nationale est principalement destiné aux enfants et au jeune public, et à l’ensemble de la communauté éducative (enseignants, parents…)."
Construit sur une communication directe envers les plus jeunes et des ressources réutilisables, je note cependant certains messages centrés sur une approche hygiéniste et/ou biomédical et non un modèle systémique.
Mais l'éventail des thèmes abordés sur de nombreux supports apportent une solide base d'animation.

Un livret destiné au grand public pour accompagner la réduction de la consommation d'alcool

 

https://mcusercontent.com/6e0fa86cb67b5d4a98c4d0019/files/d85248f1-62f8-4221-8352-971abdda8683/livret_alcool_GP_BAT_.pdf

 

Le nouveau livret "Accompagner la réduction de la consommation d'alcool", publié par le RESPADD, s'adresse au grand public. Il regroupe des conseils, des outils d'évaluation des consommations ainsi que des informations sur la consommation d'alcool et les aides disponibles.

Vous pouvez dès à présent commander ce nouvel outil depuis le site du RESPADD.

À La Réunion, « Former les professionnels aux troubles de l'alcoolisation foetale »

 

https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/265540/2666991

 

La Réunion est le territoire français le plus touché par les troubles causés par l'alcoolisation foetale. Un plan de prévention et d'accompagnement spécifique des femmes et des enfants concernés est mis en oeuvre depuis plusieurs années. Le centre de ressources Ensemble des troubles causés par l'alcoolisation foetale (Etcaf) forme les professionnels de tous les secteurs - santé, médico-social, social, éducatif, judiciaire - et coordonne leur action. Il informe aussi la population des risques liés à la consommation d'alcool pendant la grossesse. Auteur : Queruel Nathalie, Doray Bérénice 6 La Santé en action, 2020, n°. 452, p. 13-16

Cannabis : du festif au pathologique

https://dial.uclouvain.be/pr/boreal/object/boreal:230864

 

 

Guerfali, Yasmine [UCL] Zdanowicz, Nicolas [UCL]

Le cannabis est la drogue la plus utilisée en Belgique mais également dans le monde et en particulier chez les jeunes. Elle a une image de drogue douce, festive, entrainant peu de dépendance. Mais qu’en est-il en réalité ? Cet article fait la différence entre consommation occasionnelle et chronique, sur les conséquences de la consommation surtout sur les cerveaux en croissance sur les facteurs favorisants la dépendance mais aussi sur la prise en charge.

Qu'est-ce que l'addiction ?

https://www.cairn.info/revue-archives-de-politique-criminelle-2009-1.htm

 

Charles Rozaire, Morgane Guillou Landreat, Marie Grall-Bronnec, B. Rocher, Jean-Luc Vénisse

Dans Archives de politique criminelle 2009/1 (n° 31), pages 9 à 23

 

L’addictologie est l’étude des addictions, c’est-à-dire du rapport pathologique qu’un sujet entretient avec une substance ou un comportement. Cette nouvelle discipline vise à appréhender dans un cadre commun les psychopathologies entraînant un rapport d’abus ou de dépendance. L’addiction se rapporte autant à l’usage de produits qu’à des conduites répétitives (comme le jeu pathologique ou l’anorexie mentale). Elle est une caractéristique comportementale qui se reconnaît à une envie constante et irrépressible, en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour y échapper. Le sujet se livre à des conduites dites « addictives », et ceci souvent malgré la conscience aiguë des risques d’abus et de dépendance.

Pourquoi il faut éduquer les jeunes face au marketing du tabac

 

https://theconversation.com/pourquoi-il-faut-eduquer-les-jeunes-face-au-marketing-du-tabac-141637

 

Professor, holder of the UNESCO chair and WHO collaborating center for Global Health & Education, Université Clermont Auvergne

 

...33 % des jeunes de 15 ans ont déjà fumé des cigarettes. Si les niveaux de consommation des adolescents français sont en baisse ces dernières années, ils restent au-dessus de la moyenne des autres pays européens. Cette tendance s’inscrit dans un contexte marqué par une forte consommation des adultes qui, même si elle décroît aussi depuis 2016, reste particulièrement importante en France : 30 % des personnes âgées de 18 à 75 ans fument du tabac en 2019, contre 15 % en Grande-Bretagne et 14 % en Australie par exemple. Et observation particulièrement préoccupante, les inégalités sociales relatives au tabagisme s’installent dès le plus jeune âge dans notre pays...

Mettons un terme à l’exploitation des enfants et des jeunes par l’industrie du tabac

 

http://didier-jourdan.com/fr/2020/06/02/mettons-un-terme-a-lexploitation-des-enfants-et-des-jeunes-par-lindustrie-du-tabac/

 

L’Organisation mondiale de la Santé lance aujourd’hui un nouveau kit à destination des élèves de 13 à 17 ans afin de les alerter sur les tactiques utilisées par l’industrie du tabac dans le but de les rendre dépendants de certains produits addictifs. De plus en plus, l’industrie du tabac cible les jeunes afin de les faire consommer de la nicotine et des produits du tabac, dans l’optique de remplacer les huit millions de personnes que ses produits tuent chaque année. 

Cette année, la campagne de la Journée sans tabac de l’OMS se concentre sur la nécessité de protéger les enfants et les jeunes de l’industrie du tabac et des industries associées. L’outil comporte notamment un ensemble d’activités en classe, une vidéo à visée éducative, un quiz contre les idées reçues et des travaux à faire à la maison.

BEH : Numéro thématique - Journée mondiale sans tabac 2020

https://tr.info.santepubliquefrance.fr/mirror?GV1=RAYM03V001W3O000SGRC10&hm=e2574c7662d2d3400bf1ec5670babe01

 

Tous les ans, le numéro du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) dédié à la Journée mondiale sans tabac du 31 mai donne le ton pour l’année à venir. Les chiffres qu’il annonce, issus en partie du Baromètre de Santé publique France, attendus et redoutés à la fois, vont être décortiqués, analysés comme autant d’exégèses du dispositif de prévention déployé à ce jour en France.

 

Les nouvelles données qui sont présentées dans ce numéro du 26 mai 2020 n’échappent pas à cette règle. Alors, qu’en est-il cette année ? Cette question est d’autant plus prégnante que les deux précédents numéros de ce BEH ont fait naître un immense espoir pour la lutte contre le tabac dans notre pays : les éditions 2018 et 2019 avaient annoncé des baisses significatives de la consommation en France.

Un guide sur le tabagisme et la santé mentale adressé aux professionnels de santé

 

https://mcusercontent.com/6e0fa86cb67b5d4a98c4d0019/files/0001e019-da62-4a8a-a646-ac8fe684a386/Guide_tabag_et_sante_mentale_BAT2.pdf

 

Découvrez le nouveau guide du RESPADD « Tabagisme & santé mentale » dont la réalisation s’inscrit dans le cadre du déploiement de la stratégie Lieu de santé sans tabac financé par le Fonds de lutte contre les addictions.

Ce guide entend favoriser la diffusion des bonnes pratiques en tabacologie (ce qu'il faut savoir - ce qu'il faut faire) fondées sur les données de la recherche et les savoirs expérientiels, à l'attention des professionnels qui accompagnent les personnes atteintes de troubles psychiatriques.

Le guide est dès à présent disponible à la commande sur le site du RESPADD ou par mail : contact@respadd.org

Une affiche regroupant les informations essentielles sur la vape

 

https://mcusercontent.com/6e0fa86cb67b5d4a98c4d0019/files/db173adb-b453-4c4f-be40-c63abfa8124e/Affiche_VAPE_BAT2_.pdf 

 

Découvrez la nouvelle affiche du RESPADD « La VAPE : ce qu'il faut savoir ».

Cette affiche regroupe l'ensemble des informations à connaître sur la vape : ses avantages par rapport au tabac fumé, son utilisation ou encore la composition des e-liquides.

L'affiche est dès à présent disponible à la commande sur le site du RESPADD ou par mail : contact@respadd.org

Lire la suite

Tabagisme et inégalités sociales de santé en Île-de-France

https://www.ors-idf.org/nos-travaux/publications/tabagisme-et-inegalites-sociales-en-ile-de-france.html

 

Résultats du Baromètre de Santé publique France 2017

À l'approche de la journée sans tabac du 31 mai, cette étude rappelle que le tabagisme, en tant que première cause de mortalité évitable, est responsable de près de la moitié des écarts d’espérance de vie entre les groupes sociaux les plus favorisés et les moins favorisés. En cela, il est révélateur de pratiques différenciées selon le milieu social. La consommation de tabac est également une pratique différenciée selon le lieu de résidence, rendant une analyse géographique, notamment régionale, pertinente. Cette étude, menée à partir des données du Baromètre santé 2017, vise  à évaluer l’évolution du tabagisme quotidien en Île-de-France selon certains déterminants sociaux en mettant l’accent sur les évolutions les plus récentes. Elle s’intéresse également à la dépendance tabagique (selon le score de dépendance au tabac « heaviness of smoking index »), à l’envie d’arrêter de fumer et aux tentatives d’arrêt au cours de l’année 2017.

L’intervention précoce en pratiques : illustrations concrètes d’une stratégie efficace

 

https://fr.calameo.com/read/0055448581db1c7222e37

 

La Fédération Addiction, avec le soutien de la MILDECA, et de la DGS, avec la participation d’administrateurs, et d’un pool de 21 formateurs issus de régions et institutions variées, porte le projet de développer et renforcer la stratégie d’intervention précoce sur le tout le territoire, à travers différents moyens comme les formations, les séminaires, et groupes de travail… mais aussi la rédaction de ce guide dont l’objectif est de donner des repères pratiques afin d’outiller le plus concrètement possible tous les acteurs de l’environnement des jeunes, qu’ils soient spécialistes des conduites addictives, ou plutôt des « généralistes » de la jeunesse, de la prévention ou de l’éducation… Au fil des 30 pages de ce guide vous trouverez un peu de théorie, des définitions, des illustrations pratiques, des exemples, des outils, des pistes d’actions, et des « recettes » ou check-list qui vous permettront d’ajuster vos actions à une méthodologie probante.

La prévention des addictions et la réduction des risques et des dommages par les centres de soins d'accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA)

 

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3147889/fr/prevention-des-addictions-et-reduction-des-risques-et-des-dommages-par-les-centres-de-soins-d-accompagnement-et-de-prevention-en-addictologie-csapa

 

Ces recommandations de bonnes pratiques professionnelles constituent le deuxième volet d'un programme portant sur « la prévention des addictions et la réduction des risques et des dommages », initié par l'Agence nationale de la qualité et de l'évaluation des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM). Le premier volet de ce programme, consacré aux centres d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour usagers des drogues (CAARUD), est disponible sur le site de la HAS : La réduction des risques et des dommages dans les Centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues (CAARUD) 

Les pratiques professionnelles dans le champ des addictions - Paradigmes et déterminants explorés par les sciences sociales

https://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/eisxeazc.pdf

 

Ewen Abgrall, Maitena Milhet - Note n° 2019-03 - Paris, décembre 2019

Différents états des lieux successifs de la recherche en matière de drogues illicites ont été réalisés à l’échelon européen en vue d’éclairer les décideurs sur les priorités méritant d’être inscrites à l’agenda des stratégies de développement de la recherche (Bühringer et al., 2009 ; EMCDDA, 2008, 2012 ; Kenis et EMCDDA, 1997 ; Milhet et al., 2015). Il ressort que les pratiques professionnelles déployées dans le cadre des réponses proposées aux usagers comptent parmi les champs peu explorés par les chercheurs. En effet, les travaux se consacrent massivement à la mesure des prévalences d’usage ainsi qu’à l’exploration des déterminants et des conséquences des consommations de drogues. S’agissant des réponses publiques, les chercheurs se penchent sur les interventions thérapeutiques (soins, prises en charge) essentiellement en mobilisant un paradigme médical qui se concentre sur l’efficacité des traitements sur les consommations observées à court ou moyen terme. 

Usages de drogues en prison - Pratiques, conséquences et réponses

http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/epfxcpzc.pdf

 

Depuis la fin des années 1980, la question des drogues en prison est un enjeu social important. Ce numéro de Théma propose une synthèse des travaux existant sur le sujet afin de documenter l’ampleur et la nature des usages, leurs conséquences et les réponses qui y sont apportées. Ce travail adopte une double approche : une revue de littérature narrative permettant une rétrospective sur 20 ans et la valorisation des derniers travaux de l’OFDT produits sur la question.

 

L’état des lieux dressé par cette publication Théma est l’occasion de rappeler que, si les usages sont largement supérieurs chez les personnes incarcérées que dans le reste de la population, les réponses apportées se heurtent à des contradictions entre la logique pénitentiaire d’un côté et la logique soignante de l’autre.

 

Il permet d’apprécier la situation alors que la stratégie de santé des personnes placées sous main de justice de 2019 prévoit la mise en œuvre de nouvelles enquêtes épidémiologiques et de réponses innovantes à l’égard des usagers.

Alcool : où en sont les Français ?

 

https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2020/consommation-d-alcool-en-france-ou-en-sont-les-francais

 

Santé publique France publie des données inédites avec une analyse régionale de la consommation d’alcool ainsi que des indicateurs régionaux et départementaux de morbi-mortalité associée à l’alcool.

 

Décryptages N°39 - Les alcooliers et la prévention : La stratégie du Cheval de Troie

 

https://www.anpaa.asso.fr/images/media/TELECHAR-2018/TELECHAR-2019/d-39-12-12-2019_Les_alcooliers_et_la_prvention.pdf

 

Alors que la perception des risques liés à la consommation d'alcool progresse inexorablement dans l'opinion, le lobby de l'alcool a dû s'adapter à la fois dans son discours et dans sa stratégie pour préserver ses intérêts et contrer l'influence des acteurs de santé.

C'est ainsi qu'il prétend avoir autant sa place sur le champ de la prévention que les acteurs de santé eux-mêmes.

On voit dès lors émerger des actions de pseudo-prévention visant à surtout ne pas troubler la réalisation de leur chiffre d’affaires.

Preuve de ce double discours, l’activisme du lobby alcoolier pour faire annuler l’opération « Dry January » qui, heureusement, aura lieu grâce à la mobilisation des associations de santé.

Ce décryptage apporte un éclairage sur ces différentes stratégies mises en œuvre

Les interventions et mesures de prévention pour réduire les inégalités en matière de tabagisme chez les jeunes

 

https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/2594_interventions_mesures_prevention_reduire_ingalites_tabagisme_jeune.pdf

 

Il existe d’importantes disparités en matière de tabagisme chez les jeunes selon le statut socioéconomique. Comme la majorité des fumeurs débutent à l’adolescence, les inégalités en matière de tabagisme chez les jeunes se maintiennent généralement à l’âge adulte (OMS-Europe, 2014) et se traduisent très souvent en inégalités en matière de morbidité et de mortalité prématurée. 

Cette synthèse de connaissances a été réalisée afin d’identifier les mesures et les interventions de prévention susceptibles de pouvoir réduire les inégalités en matière d’initiation au tabac chez les jeunes. L’impact des interventions a été évalué en termes d’équité, c’est-à-dire en comparant leurs effets entre les groupes socioéconomiques. Au terme de l’analyse de la littérature, 13 articles ont été inclus et ont permis de dégager les constats suivants...

Rapport national à l'OEDT - 2019

 

https://www.ofdt.fr/index.php?cID=1113

 

Porté par un discours public clair sur les risques et les dommages des consommations de substances psychoactives et des usages à risque, le plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022, adopté par le Gouvernement en décembre 2018, met l’accent sur la prévention et porte une attention particulière aux publics les plus vulnérables du fait de leur âge ou de leurs fragilités. Il renforce la qualité des réponses apportées aux conséquences des addictions pour les individus et la société et témoigne d’un engagement fort contre les trafics

La Santé en action, Septembre 2019, n°449 Prévention des addictions : interventions probantes et évaluation

 

https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/202609/2385630 

 

Comment s'assurer qu'une intervention de santé publique est efficace ? Quels fondamentaux mettre en oeuvre pour qu'un programme ait un impact positif sur les populations ? Ce dossier central a pour ambition d'apporter un corpus de réponses synthétiques à ces questions majeures. Il focalise sur la thématique des addictions aux substances psychoactives (tabac, cannabis, alcool...) chez les jeunes. Une quinzaine d'experts ont contribué à cet état des connaissances - et des pratiques - sur les " interventions probantes ", avec à la clé des exemples de programmes évalués, sans occulter leurs forces et leurs faiblesses.

Le dispositif de soins en addictologie. Repérer, prendre en charge, orienter : des ressources pour les professionnels de premier recours

 

https://www.drogues.gouv.fr/sites/drogues.gouv.fr/files/atoms/files/focus-sur_le-dispositif-de-soins-en-addictologie_mildeca_2019-09.pdf

 

Des outils existent, des partenaires et spécialistes exerçant dans votre département peuvent vous donner un avis diagnostique, accueillir un patient ou contribuer à sa prise en charge. Quelle que soit la porte d’entrée choisie par le patient ou son médecin, le parcours proposé doit être adapté aux besoins de la personne, construit avec elle et l’ensemble des partenaires dont les compétences sont nécessaires. L’objectif de ce document est de vous y aider, ainsi que tous les professionnels de santé de premier recours, en vous présentant les différents dispositifs de soins en addictologie susceptibles d’être mobilisés de façon adaptée à chaque situation.

Tabagisme et arrêt du tabac en 2018

 

https://www.pratiquesensante.org/2019/03/01/formes-et-organisation-de-la-pr%C3%A9vention-des-addictions-en-france/

 

C. Mutatayi, OFDT, 27 décembre 2018, 14 p. (Note n° 2018-05)

En France, à l’instar de la stratégie nationale de mobilisation contre les addictions,la politique de prévention des conduites addictives se rapporte aux substances psychoactives (SPA) licites – alcool, tabac et médicaments psychotropes – et illicites (stupéfiants) mais également à des addictions sans produit (liées aux jeux d’argent et de hasard et aux jeux vidéo). Les réponses se déclinent à différents échelons du territoire, du national au local, et ciblent particulièrement  les jeunes générations. La prévention des conduites addictives rallie nombre de professionnels publics et privés. Intersectorielle, elle est influencée par des logiques et idéologies plurielles qui, au plan de la méthode, font de ce champ l’un des moins stabilisé parmi l’ensemble des réponses publiques en matière d’addictions. Conséquence indirecte de cette hétérogénéité, aucun dispositif d’observation n’est en mesure de décrire l’offre complète de prévention déployée au plan local, dans sa variété en termes de méthodes et d’opérateurs. Le vocable « prévention » regroupe des actions de formes multiples, y compris des réponses auprès d’usagers « installés » dans des consommations intensives ou anciennes, au titre de la « prévention des risques ».


Tabagisme et arrêt du tabac en 2018

 

https://www.pratiquesensante.org/2019/02/28/tabagisme-et-arr%C3%AAt-du-tabac-en-2018/

 

Ce tableau de bord des indicateurs relatifs au tabac et au tabagisme en France a été réalisé par l'OFDT à la demande de la MILDT (devenue MILDECA).

 

Son objectif est :

 

de rassembler des chiffres récents de nature et d'origine diverses

de les présenter de manière synthétique et concise

de les rendre publics dans des délais rapides

L'OFDT procède désormais à une analyse trimestrielle des données d'approvisionnement des buralistes et des officines de pharmacie, permettant de prendre davantage de recul par rapport aux variations observées dans les tableaux de bord qui pour leur part restent mensuels.

 


Le tabagisme chez les adultes et inégalités de santé

 

https://www.pratiquesensante.org/2019/02/20/le-tabagisme-chez-les-adultes-et-inégalités-de-santé/

 

Le tabagisme est la première cause de mortalité évitable et d’années de vie perdues en bonne santé au Québec1. La proportion de fumeurs quotidiens est légèrement plus élevée au Québec qu’au Canada (24 % vs 21 %)2. Les inégalités sociales en matière de tabagisme sont influencées par les déterminants socioéconomiques3. Les personnes désavantagées socialement et économiquement sont plus susceptibles de s’initier au tabagisme, fument plus longtemps, vivent plus d’échecs lorsqu’elles tentent de cesser de fumer, sont davantage exposées à la fumée de tabac dans l’environnement et meurent plus souvent de façon prématurée. 


Référentiels : Prévenir les addictions auprès des jeunes

https://ireps-bfc.org/sites/ireps-bfc.org/files/2018-09_ireps_referentiel_regional_prevention_addictologie_planche_0.pdf

 

Co-construit par des professionnels régionaux experts du domaine, ce travail s’inscrit dans le cadre du parcours addictions du Projet régional de santé BFC.

Il s’agit de la 1ère production du Réseau régional d’appui à la prévention et à la promotion de la santé 

 


Le Plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022

 https://www.drogues.gouv.fr/sites/drogues.gouv.fr/files/atoms/files/plan_mildeca_2018-2022_def_181227_web.pdf

 

Les 6 axes, 19 priorités et plus de 200 mesures proposées font suite à une large concertation menée depuis fin octobre 2017 qui a associé les ministères, leurs opérateurs (agences sanitaires et agences régionales de santé), la CNAM et la CNAF, les associations représentant les communes (Association des maires de France, France Urbaine, Union nationale des centres communaux d’action sociale) et les départements (Association des départements de France), les professionnels, associations et intervenants, spécialistes de l’addictologie ou de la réduction des risques, mais aussi des représentants du secteur économique de la production d’alcool, de la restauration et de la distribution. Plus de 70 contributions ont été recueillies.

 


Synthèses d’interventions probantes en réduction du tabagisme des jeunes

 

http://drs-hdf.org/news/syntheses-d-interventions-probantes/170

 

Synthèses d’interventions probantes relatives à certains des thèmes du service sanitaire. Elles présentent les stratégies efficaces à mettre en œuvre auprès des publics sur les thèmes vie affective et sexuelle, nutrition, alcool, tabac et compétences psychosociales.

 


Prévenir les addictions auprès des jeunes : Référentiel d'intervention

https://ireps-bfc.org/sites/ireps-bfc.org/files/2018-09_ireps_referentiel_regional_prevention_addictologie_planche_0.pdf

 

La prévention en addictologie est en pleine mutation. Elle intègre des approches basées sur des recherches scientifiques menées en sociologie, psychologie, promotion de la santé et neurosciences. Des programmes structurés de renforcement des compétences psychosociales sont mis en avant dans la littérature nationale et internationale. Ces avancées demandent aux opérateurs de prévention, aux professionnels au contact des jeunes et aussi aux financeurs un changement souvent radical de leurs pratiques.

 


Les drogues à 17 ans : analyse régionale Septembre 2018 - ESCAPAD 2017

 

https://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/epfxssy9.pdf

 

L’objectif de ce rapport est de décrire les niveaux d’usages des produits psychoactifs les plus diffusés à l’adolescence selon les nouvelles régions hexagonales et dans quatre territoires d’outre-mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique). Les cartographies proposées révèlent des disparités régionales plus ou moins fortes selon le produit et la fréquence d’usage considérés : les niveaux de consommation régionaux s’avèrent par exemple plus contrastés pour l’alcool que pour le tabac. Signalons que l’étude régionale des niveaux d’usage des produits illicites autres que le cannabis (cocaïne, MDMA/ecstasy, etc.) demeure toujours délicate : compte tenu du nombre très faible d’adolescents expérimentateurs à cette échelle, la puissance statistique est d’autant plus faible. Les résultats doivent donc être lus avec prudence. 

 


Un modèle expérimental innovant pour étudier le binge drinking mis au point par l'Inserm

 

https://www.santementale.fr/actualites/un-modele-experimental-innovant-pour-etudier-le-binge-drinking.html

 

Une équipe Inserm est parvenue à élaborer un protocole expérimental permettant d’étudier le binge drinking. Jusqu’alors, les chercheurs ne disposaient d’aucun modèle réaliste pour explorer ce phénomène, qui désigne le fait de consommer beaucoup d’alcool dans un laps de temps très restreint.Consommer beaucoup d’alcool, très rapidement. C’est ainsi qu’est défini le binge drinking, un mode de consommation excessif de boissons alcoolisées, observé chez les jeunes en particulier...

 


Entreprise et alcool, tabac et stupéfiants.

http://www.strategie.gouv.fr/actualites/engagement-entreprises-prevention-conduites-addictives

 

La politique de prévention des conduites addictives menée par le Gouvernement vise à répondre au défi que représentent pour la société française la diffusion très large des substances psychoactives et les risques et dommages induits par leur consommation, tant pour l’individu lui-même que pour les tiers.

La Plateforme RSE a été saisie pour proposer au Gouvernement des mesures susceptibles d’encourager les entreprises à s’engager dans des démarches volontaires visant à réduire les consommations à risque d’alcool, de tabac et de stupéfiants.

Afin de promouvoir une approche globale de prévention et de réduction des risques, l’engagement des entreprises est déterminant. Il convient d’identifier les leviers favorisant l’implication tant des services de santé au travail que des autres acteurs de l’entreprise, pour sortir de la logique de dépistage et de sanction au profit d’une démarche alliant prévention et accompagnement, individuels et collectifs. Ces initiatives peuvent permettre d’améliorer les conditions de travail et la performance de l’entreprise et relever de sa responsabilité sociétale.

 

 

 


Observatoire sur les pratiques des lobbies de l’alcool - Premier rapport

 Observatoire sur les pratiques des lobbies de l’alcool - Premier rapport

http://www.anpaa.asso.fr/images/navigation/Observatoire_2017_-__Pratiques_des_lobbies_de_lalcool_web.pdf

 

L’ANPAA publie aujourd'hui son premier rapport sur les pratiques des lobbies de l’alcool observées en 2017.

Comme le soulignait la Cour des comptes en 2017, les lobbies de l’alcool, de par leur influence au sein de la sphère politique, ont longtemps réussi à contrer toute tentative de mise en œuvre d’une politique de santé publique réellement efficace en matière de réduction du risque alcool.

La Cour des comptes appelait à « tirer les leçons du fait que, sous l’influence des intérêts des producteurs, les arbitrages rendus sur la plupart des mesures pouvant affecter la vente de boissons alcoolisées l’ont été en défaveur de la santé publique ».

 

 


INSERM : Addictions - Du plaisir à la dépendance

 

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/addictions

 

Les addictions sont des pathologies cérébrales définies par une dépendance à une substance ou une activité, avec des conséquences délétères. Les chercheurs tentent de mieux décrire les mécanismes impliqués dans l’apparition, le maintien et les rechutes des addictions. Ils essaient aussi d’identifier les facteurs de vulnérabilité individuels, sociétaux et environnementaux, pour une meilleure prévention et prise en charge.

 


Tabac, alcool et drogues illicites à l'adolescence

http://www.persee.fr/docAsPDF/caf_2431-4501_2017_num_125_1_3245.pdf

 

L’étude des consommations de drogues à l’adolescence est d’autant plus importante que cette période de la vie, jalonnée d’initiations et de découvertes, peut marquer l’entrée dans des addictions dommageables à l’âge adulte. Les enquêtes réalisées par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) depuis deux décennies auprès des jeunes démontrent l’enracinement du tabac, de l’alcool et du cannabis dans le paysage des addictions, à côté de consommations plus rares (cocaïne, ecstasy/MDMA, etc.) (Spilka et al., 2016).