Pensez à vous abonner à la lettre bimensuelle pour recevoir les nouveautés du site : https://www.pratiquesensante.org/inscription-lettre/

 

ADDICTIONS

Repère(s : Addictions & troubles psychiatriques

 

https://fr.calameo.com/read/0055448589de9b5897807

 

Ce guide a pour ambition de :

Faciliter les collaborations entre les deux champs de l’addictologie et de la psychiatrie

Améliorer le diagnostic des pathologies duelles

Permettre des propositions d’accompagnement et de soins plus adaptés aux besoins des personnes accueillies.

 

Guide d'accompagnement Audit des Lieux de santé sans tabac

https://www.respadd.org/hopital-sans-tabac-lieu-de-sante-sans-tabac/audit-lieu-de-sante-sans-tabac/

 

L’audit Lieu de santé sans tabac (LSST) est un outil d’évaluation d’implémentation. Questionnaire standardisé et utilisé à l'échelle internationale par le Global Network of Tobacco Free Healthcare Services, il permet d'investiguer 8 normes  :

Les normes ci-dessous doivent être entendues comme des recommandations pour la mise en place d’un lieu de santé sans tabac :

: la gouvernance et l'engagement, la communication, la formation initiale et continue, l'identification, le diagnostic et le soutien au sevrage tabagique, l'environnement sans tabac, le lieu de travail sain, l'engagement dans la communauté, - la surveillance et l'évaluation.

Alcool : intervenir autrement – parution du 8 pages

https://www.federationaddiction.fr/alcool-intervenir-autrement-parution-du-8-pages/

 

L’évolution de l’alcoologie vers l’addictologie et les enseignements de la réduction des risques lies aux consommations de psychotropes imprègnent peu à peu le champ du soin en alcoologie. La réduction des risques offre une approche différente du soin aux consommateurs d’alcool, et propose une alternative à la seule réponse du sevrage ou de la baisse des usages. 

Un projet mené avec 2 CSAPA et Matthieu Fieulaine

C’est dans ce contexte qu’un certain nombre d’acteurs ont commencé à formaliser une approche différente. La Fédération Addiction a travaillé en partenariat avec Matthieu Fieulaine, picologue formateur et expert reconnu, sur une méthode différente d’aborder les questions d’alcool.

Pour que cette approche en réduction des risques puisse s’installer efficacement dans les pratiques, un projet de 3 ans coordonné et mis en oeuvre par la Fédération Addiction et Matthieu Fieulaine, avec le soutien de la MILDECA et de la Direction Générale de la santé, a été expérimenté auprès de deux CSAPA volontaires : CSAPA Maison Jaune – Groupe SOS et CSAPA SOLEA – ADDSEA.

Entre 2016 et 2018, ces équipes ont adapté leurs pratiques d’accompagnement sur l’alcool pour y inclure une approche et des outils – construits sur place – de RdR Alcool. Elles ont été formées et suivies pour évaluer les leviers et les freins concernant l’appropriation de ce nouveau cadre de travail institutionnel et analyser les évolutions nécessaires des pratiques professionnelles.

Une évaluation pour mesurer l’efficacité réelle des programmes de prévention des conduites addictives à destination des jeunes

https://www.drogues.gouv.fr/actualites/une-evaluation-mesurer-lefficacite-reelle-programmes-de-prevention-conduites-addictives

 

Une démarche d’évaluation des programmes de prévention des conduites addictives à destination des jeunes a été initiée sous l’égide de la Commission interministérielle de prévention des conduites addictives (CIPCA). Cinq programmes de prévention ont ainsi été évalués pour mesurer leur impact réel sur les comportements de consommation des jeunes.

Drogues et addictions, données essentielles – Édition 2019

 

https://www.federationaddiction.fr/drogues-addictions-donnees-essentielles-2019/

 

Engagé depuis 25 ans dans l’observation des drogues en France, l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) produit régulièrement un ouvrage de synthèse documentant les questions clés sur l’ampleur et l’évolution du phénomène des addictions.

L’édition 2019 de Drogues et addictions, données essentielles fournit, à propos de ces thématiques et de nombreuses autres, les données les plus récentes scientifiquement validées. Rédigée par l’équipe de spécialistes de l’OFDT, elle a bénéficié des relectures des vingt membres de son collège scientifique. Si la publication est centrée sur la France, l’ouvrage fournit des éléments de comparaisons internationales, principalement au plan européen dans le cadre des données collectées par le réseau de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA), agence de l’Union européenne, auquel appartient l’OFDT.

Drogues : perceptions des produits, des politiques publiques et des usagers

https://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/eftxssz4.pdf

 

En 2018, l’enquête EROPP s’est focalisée sur cinq substances psychoactives : le tabac, l’alcool, le cannabis, la cocaïne et l’héroïne. Il s’agit en effet des substances les plus connues et spontanément identifiées comme drogues ou qui sont les plus diffusées en France.Ce numéro de Tendances évoque tout d’abord les connaissances liées aux drogues et leur dangerosité perçue. Dans un deuxième temps, il rend compte de l’adhésion des individus aux politiques publiques actuellement en vigueur ou faisant débat en France ou dans d’autres pays. Enfin, une dernière partie propose une synthèse des opinions relatives aux consommateurs de cannabis à travers une classification qui regroupe les individus ayant des points de vue proches. Quand cela est possible, les résultats sont comparés à ceux d’une des enquêtes précédentes.

 

Portrait et évolution récente des inégalités sociales de santé en matière d’usage de la cigarette et d’exposition à la fumée de tabac dans l’environnement au Qu

https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/2529_portrait_inegalites_sociales_usage_cigrette_exposition.pdf

 

Le présent document établit un portrait récent et évolutif des inégalités sociales de santé en matière de tabagisme et d’exposition à la FTE chez les adultes au Québec, en fonction des mesures d’inégalités du Système de surveillance des inégalités sociales de santé au Québec (SSISSQ). Afin de remplir cet objectif, l’indice de défavorisation matérielle et sociale et le niveau de scolarité individuel ont été associés à des indicateurs d’usage de la cigarette et d’exposition à la FTE spécifiques à la population québécoise.

 

Observatoire sur les pratiques des lobbies de l’alcool 

 

https://www.anpaa.asso.fr/images/media/images-2018/Observatoire-2018---Pratiques-des-lobbies-de-lalcool.pdf

 

En 2018, l’ANPAA publiait son premier rapport d’observation sur les pratiques des lobbies de l’alcool. L’objectif était d’illustrer par des faits concrets l’analyse de la Cour des comptes publiée en 2016. La Cour des comptes alertait alors sur l’influence des lobbies de l’alcool au sein de la sphère politique qui avait permis pendant longtemps de contrer toute tentative de mise en œuvre d’une politique de santé publique

réellement efficace en matière de réduction du risque alcool. Elle appelait à « tirer les leçons du fait que, sous l’influence des intérêts des producteurs, les arbitrages rendus sur la plupart des mesures pouvant affecter la vente de boissons alcooliques l’ont été en défaveur de la santé publique ».

Publication du rapport « L’enfant, l’adolescent, la famille et les écrans »

https://www.academie-sciences.fr/pdf/rapport/appel_090419.pdf

 

L’Académie des sciences, l’Académie nationale de médecine et l’Académie des technologies ont publié le 9 avril 2019, un rapport intitulé « L’enfant, l’adolescent, la famille et les écrans : Appel à une vigilance raisonnée sur les technologies numériques » Partant du constat de la place croissante que les écrans occupent dans la vie des Français et plus particulièrement des enfants, les Académies explorent la question de l’usage des écrans par les plus jeunes, ainsi que des conséquences du temps qu’ils y passent.Sans qu’il ne soit à ce stade établi d’addiction comportementale, les études scientifiques cherchent à mettre en évidence les conséquences de l’usage excessif d’écran en matière de développement psychomoteur et relationnel du jeune enfant. Chez l’adolescent, c’est tout autant le problème du contenu que celui de la quantité qui est posé.

 

Guide Repères - Conduites addictives : Travailler pour et avec les personnes de l'entourage

https://www.anpaa.asso.fr/images/media/TELECHAR-2018/1812GuideRepereEntourage_BaT.pdf

 

Ce nouveau guide a pour objet des questionnements éthiques, des repères professionnels, des expériences et zooms du travail avec et pour l’entourage de personnes en difficultés avec leurs conduites addictives. Il s'adresse aux professionnel.le.s de la prévention, de l'accompagnement et des soins.

 

1/ Considérer l’entourage de personnes en difficulté avec leurs conduites addictives : difficultés et ressources de l'entourage, entourage au cœur de la pathologie du lien et partie prenante.

 

2/ Prévenir les risques pour l’entourage : co-dépendance dans le cercle familial, social, transmission intergénérationnelle, soutien à la parentalité, prévention par les pairs.

 

3/ Accompagner et prendre soin de l’entourage : primo-demande et approche de l’entourage, mission des CSAPA, CJC lieu ressource, groupes à visée thérapeutique, auto-support, orientations psychothérapeutiques.

 

Pour aller plus loin, le guide propose 9 illustrations de terrain, 19 zooms thématiques et une bibliographie multimedia.

Tabagisme et arrêt du tabac en 2018

 

https://www.pratiquesensante.org/2019/03/01/formes-et-organisation-de-la-pr%C3%A9vention-des-addictions-en-france/

 

C. Mutatayi, OFDT, 27 décembre 2018, 14 p. (Note n° 2018-05)

En France, à l’instar de la stratégie nationale de mobilisation contre les addictions,la politique de prévention des conduites addictives se rapporte aux substances psychoactives (SPA) licites – alcool, tabac et médicaments psychotropes – et illicites (stupéfiants) mais également à des addictions sans produit (liées aux jeux d’argent et de hasard et aux jeux vidéo). Les réponses se déclinent à différents échelons du territoire, du national au local, et ciblent particulièrement  les jeunes générations. La prévention des conduites addictives rallie nombre de professionnels publics et privés. Intersectorielle, elle est influencée par des logiques et idéologies plurielles qui, au plan de la méthode, font de ce champ l’un des moins stabilisé parmi l’ensemble des réponses publiques en matière d’addictions. Conséquence indirecte de cette hétérogénéité, aucun dispositif d’observation n’est en mesure de décrire l’offre complète de prévention déployée au plan local, dans sa variété en termes de méthodes et d’opérateurs. Le vocable « prévention » regroupe des actions de formes multiples, y compris des réponses auprès d’usagers « installés » dans des consommations intensives ou anciennes, au titre de la « prévention des risques ».


Tabagisme et arrêt du tabac en 2018

 

https://www.pratiquesensante.org/2019/02/28/tabagisme-et-arr%C3%AAt-du-tabac-en-2018/

 

Ce tableau de bord des indicateurs relatifs au tabac et au tabagisme en France a été réalisé par l'OFDT à la demande de la MILDT (devenue MILDECA).

 

Son objectif est :

 

de rassembler des chiffres récents de nature et d'origine diverses

de les présenter de manière synthétique et concise

de les rendre publics dans des délais rapides

L'OFDT procède désormais à une analyse trimestrielle des données d'approvisionnement des buralistes et des officines de pharmacie, permettant de prendre davantage de recul par rapport aux variations observées dans les tableaux de bord qui pour leur part restent mensuels.

 


Le tabagisme chez les adultes et inégalités de santé

 

https://www.pratiquesensante.org/2019/02/20/le-tabagisme-chez-les-adultes-et-inégalités-de-santé/

 

Le tabagisme est la première cause de mortalité évitable et d’années de vie perdues en bonne santé au Québec1. La proportion de fumeurs quotidiens est légèrement plus élevée au Québec qu’au Canada (24 % vs 21 %)2. Les inégalités sociales en matière de tabagisme sont influencées par les déterminants socioéconomiques3. Les personnes désavantagées socialement et économiquement sont plus susceptibles de s’initier au tabagisme, fument plus longtemps, vivent plus d’échecs lorsqu’elles tentent de cesser de fumer, sont davantage exposées à la fumée de tabac dans l’environnement et meurent plus souvent de façon prématurée. 


Référentiels : Prévenir les addictions auprès des jeunes

https://ireps-bfc.org/sites/ireps-bfc.org/files/2018-09_ireps_referentiel_regional_prevention_addictologie_planche_0.pdf

 

Co-construit par des professionnels régionaux experts du domaine, ce travail s’inscrit dans le cadre du parcours addictions du Projet régional de santé BFC.

Il s’agit de la 1ère production du Réseau régional d’appui à la prévention et à la promotion de la santé 

 


Le Plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022

 https://www.drogues.gouv.fr/sites/drogues.gouv.fr/files/atoms/files/plan_mildeca_2018-2022_def_181227_web.pdf

 

Les 6 axes, 19 priorités et plus de 200 mesures proposées font suite à une large concertation menée depuis fin octobre 2017 qui a associé les ministères, leurs opérateurs (agences sanitaires et agences régionales de santé), la CNAM et la CNAF, les associations représentant les communes (Association des maires de France, France Urbaine, Union nationale des centres communaux d’action sociale) et les départements (Association des départements de France), les professionnels, associations et intervenants, spécialistes de l’addictologie ou de la réduction des risques, mais aussi des représentants du secteur économique de la production d’alcool, de la restauration et de la distribution. Plus de 70 contributions ont été recueillies.

 


Synthèses d’interventions probantes en réduction du tabagisme des jeunes

 

http://drs-hdf.org/news/syntheses-d-interventions-probantes/170

 

Synthèses d’interventions probantes relatives à certains des thèmes du service sanitaire. Elles présentent les stratégies efficaces à mettre en œuvre auprès des publics sur les thèmes vie affective et sexuelle, nutrition, alcool, tabac et compétences psychosociales.

 


Prévenir les addictions auprès des jeunes : Référentiel d'intervention

https://ireps-bfc.org/sites/ireps-bfc.org/files/2018-09_ireps_referentiel_regional_prevention_addictologie_planche_0.pdf

 

La prévention en addictologie est en pleine mutation. Elle intègre des approches basées sur des recherches scientifiques menées en sociologie, psychologie, promotion de la santé et neurosciences. Des programmes structurés de renforcement des compétences psychosociales sont mis en avant dans la littérature nationale et internationale. Ces avancées demandent aux opérateurs de prévention, aux professionnels au contact des jeunes et aussi aux financeurs un changement souvent radical de leurs pratiques.

 


Les drogues à 17 ans : analyse régionale Septembre 2018 - ESCAPAD 2017

 

https://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/epfxssy9.pdf

 

L’objectif de ce rapport est de décrire les niveaux d’usages des produits psychoactifs les plus diffusés à l’adolescence selon les nouvelles régions hexagonales et dans quatre territoires d’outre-mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique). Les cartographies proposées révèlent des disparités régionales plus ou moins fortes selon le produit et la fréquence d’usage considérés : les niveaux de consommation régionaux s’avèrent par exemple plus contrastés pour l’alcool que pour le tabac. Signalons que l’étude régionale des niveaux d’usage des produits illicites autres que le cannabis (cocaïne, MDMA/ecstasy, etc.) demeure toujours délicate : compte tenu du nombre très faible d’adolescents expérimentateurs à cette échelle, la puissance statistique est d’autant plus faible. Les résultats doivent donc être lus avec prudence. 

 


Un modèle expérimental innovant pour étudier le binge drinking mis au point par l'Inserm

 

https://www.santementale.fr/actualites/un-modele-experimental-innovant-pour-etudier-le-binge-drinking.html

 

Une équipe Inserm est parvenue à élaborer un protocole expérimental permettant d’étudier le binge drinking. Jusqu’alors, les chercheurs ne disposaient d’aucun modèle réaliste pour explorer ce phénomène, qui désigne le fait de consommer beaucoup d’alcool dans un laps de temps très restreint.Consommer beaucoup d’alcool, très rapidement. C’est ainsi qu’est défini le binge drinking, un mode de consommation excessif de boissons alcoolisées, observé chez les jeunes en particulier...

 


Entreprise et alcool, tabac et stupéfiants.

http://www.strategie.gouv.fr/actualites/engagement-entreprises-prevention-conduites-addictives

 

La politique de prévention des conduites addictives menée par le Gouvernement vise à répondre au défi que représentent pour la société française la diffusion très large des substances psychoactives et les risques et dommages induits par leur consommation, tant pour l’individu lui-même que pour les tiers.

La Plateforme RSE a été saisie pour proposer au Gouvernement des mesures susceptibles d’encourager les entreprises à s’engager dans des démarches volontaires visant à réduire les consommations à risque d’alcool, de tabac et de stupéfiants.

Afin de promouvoir une approche globale de prévention et de réduction des risques, l’engagement des entreprises est déterminant. Il convient d’identifier les leviers favorisant l’implication tant des services de santé au travail que des autres acteurs de l’entreprise, pour sortir de la logique de dépistage et de sanction au profit d’une démarche alliant prévention et accompagnement, individuels et collectifs. Ces initiatives peuvent permettre d’améliorer les conditions de travail et la performance de l’entreprise et relever de sa responsabilité sociétale.

 

 

 


Observatoire sur les pratiques des lobbies de l’alcool - Premier rapport

 Observatoire sur les pratiques des lobbies de l’alcool - Premier rapport

http://www.anpaa.asso.fr/images/navigation/Observatoire_2017_-__Pratiques_des_lobbies_de_lalcool_web.pdf

 

L’ANPAA publie aujourd'hui son premier rapport sur les pratiques des lobbies de l’alcool observées en 2017.

Comme le soulignait la Cour des comptes en 2017, les lobbies de l’alcool, de par leur influence au sein de la sphère politique, ont longtemps réussi à contrer toute tentative de mise en œuvre d’une politique de santé publique réellement efficace en matière de réduction du risque alcool.

La Cour des comptes appelait à « tirer les leçons du fait que, sous l’influence des intérêts des producteurs, les arbitrages rendus sur la plupart des mesures pouvant affecter la vente de boissons alcoolisées l’ont été en défaveur de la santé publique ».

 

 


INSERM : Addictions - Du plaisir à la dépendance

 

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/addictions

 

Les addictions sont des pathologies cérébrales définies par une dépendance à une substance ou une activité, avec des conséquences délétères. Les chercheurs tentent de mieux décrire les mécanismes impliqués dans l’apparition, le maintien et les rechutes des addictions. Ils essaient aussi d’identifier les facteurs de vulnérabilité individuels, sociétaux et environnementaux, pour une meilleure prévention et prise en charge.

 


Tabac, alcool et drogues illicites à l'adolescence

http://www.persee.fr/docAsPDF/caf_2431-4501_2017_num_125_1_3245.pdf

 

L’étude des consommations de drogues à l’adolescence est d’autant plus importante que cette période de la vie, jalonnée d’initiations et de découvertes, peut marquer l’entrée dans des addictions dommageables à l’âge adulte. Les enquêtes réalisées par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) depuis deux décennies auprès des jeunes démontrent l’enracinement du tabac, de l’alcool et du cannabis dans le paysage des addictions, à côté de consommations plus rares (cocaïne, ecstasy/MDMA, etc.) (Spilka et al., 2016).