POLITIQUES NATIONALES ET INTERNATIONALES

Canada : Le rôle de la clarté et de la cohérence des mesures gouvernementales pour réduire la propagation de la covid 19.... Rapport de recherche

 

https://a5eaedf4-8d49-4b28-9cae-77db17679ab5.filesusr.com/ugd/68376a_e1f8de9ddfeb41bc8e201eae5c894106.pdf

 

Pour promouvoir efficacement l’adhésion aux exigeantes mesures gouvernementales visant à réduire la propagation de la COVID-19

et à sauver des vies, il est essentiel que les gouvernements : 1) Communiquent des mesures claires et cohérentes : qu’ils s’assurent

que les mesures sont bien définies et qu’il n’y a pas de contradictions entre les mesures ou ceux qui les communiquent. 2) Communiquent un soutien normatif : axer la communication sur la majorité qui respecte les mesures gouvernementales et NON sur la minorité qui ne suit pas les règles.

Soutenir, accompagner, protéger : 12 propositions pour accompagner les plus fragiles face à la crise

 

https://www.cnle.gouv.fr/IMG/pdf/200928_-_cnle_-_12_propositions_002_-2.pdf

 

Les propositions d’urgence qui composent l’avis du CNLE pourraient toutes se rattacher aux trois grands impératifs qui se sont dégagés de l’évaluation collective d’impact de la crise sanitaire et sociale : soutenir en apportant les ressources financières indispensables à l’autonomie; accompagner pour permettre l’entrée de chacun dans un parcours lui permettant de trouver ou de retrouver sa place dans la société ; enfin protéger face aux risques majeurs du décrochage et de la perte de lien social qui peuvent résulter de l’isolement dans la société et de l’éloignement des institutions, y compris de l’éducation, du logement et de la santé. Ces trois impératifs lient les propositions les unes aux autres en sorte qu’on ne peut les dissocier. Elles forment un tout dont on veut in fine souligner trois aspects. 

Stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance 2020-2022

 

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dossier_de_presse_-_strategie_nationale_de_prevention_et_protection_de_l_enfance_vf.pdf

 

La protection de l’enfance occupe une place à part au sein de nos politiques sociales. Elle vise à protéger et à émanciper des enfants qui au départ n’ont pas les mêmes chances que les autres. Le besoin de réforme et l’amélioration des prises en charge sont des défis à relever pour les pouvoirs publics et les acteurs dans leur ensemble. Si l’engagement des professionnels est remarquable, le modèle de gouvernance est à bout de souffle. Trop de situations restent encore aujourd’hui inacceptables et méritent une action résolue, au plus près des personnes. 

OCDE : Perspectives d'éducation - France 

 

http://www.oecd.org/education/policy-outlook/profil-par-pays-France-2020.pdf

 

Ce profil de la politique de l’éducation de la France fait partie de la série des Perspectives des politiques de l’éducation, qui présente une analyse comparative des politiques et des réformes du secteur éducatif dans l’ensemble des pays de l’OCDE. À partir de la somme considérable des données comparatives et sectorielles disponibles au sein de l’Organisation dans ce domaine, la série offre une perspective comparative des politiques éducatives. Ce profil est une mise-a-jour du premier profil (publié en 2014) et poursuit une analyse des points forts et des défis du contexte éducatif, analyse des tendances internationales et donne un aperçu des politiques et des réformes dans des domaines particuliers. C’est une occasion, sur base d’une analyse comparative synthétique et de données probantes, de faire le bilan sur l’état actuel du système éducatif et sur le progrès effectué d’un point de vue de l’OCDE. 

 

Remarque : Ce profil a été en grande partie rédigé avant le déclenchement de la pandémie du coronavirus (COVID19). Ainsi, ce document offre un aperçu des conditions préexistantes qui peuvent influencer la réactivité du système dans le contexte de cette crise, et qui peuvent contribuer à orienter les efforts de plus long terme vers un renforcement de la résilience du système. Le coup de projecteur 1 résume les premières réponses de la France face à la crise. Sa structure est basée sur les travaux réalisés par l’équipe des Perspectives des Politiques de l’Éducation en 2020 pour soutenir les pays dans ces efforts.

Choix méthodologiques pour l'évaluation économique à la HAS

 

https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2020-07/guide_methodologique_evaluation_economique_has_2020_vf.pdf

 

Dans le cadre de ses missions, la Haute Autorité de Santé « établit et diffuse des recommandations et avis médico-économiques sur les stratégies de prévention, de soins, de prescription ou de prise en charge les plus efficientes et contribue à leur comparaison ou leur hiérarchisation dans un objectif de santé publique et d'optimisation des dépenses d'assurance maladie » (Article R161-71 du code de la sécurité sociale). En mobilisant les outils de l’évaluation économique, les analyses et avis de la HAS visent à éclairer la décision publique par l’estimation des coûts et des bénéfices incrémentaux des différents produits, services ou programmes de santé. L’évaluation économique contribue de ce fait à une meilleure allocation des dépenses publiques en matière de santé, ainsi qu’à une plus grande transparence auprès des citoyens. Dix ans après que la loi de financement de la sécurité sociale ait confié à la HAS une mission de production d’avis économiques, il était nécessaire d’actualiser le guide méthodologique sur lequel se fonde la HAS pour répondre à cette mission. La version 2020 du guide méthodologique sur l’évaluation économique à la HAS s’est enrichie de l’expérience de ces dix années. Elle est également l’occasion pour la HAS d’insister sur l’importance d’interpréter ces évaluations souvent perçues comme très techniques. Dans cette perspective, plusieurs recommandations appellent à une réflexion plus étayée sur les objectifs de l’évaluation au moment de sa conception, à un effort constant d’argumentation des choix méthodologiques retenus et, enfin, à une interprétation étoffée des résultats produits. C’est dans cette condition que l’évaluation économique sera utile à la décision. 

Covid-19 et VIH/sida : histoires parallèles, dynamiques croisées

 

 

La diffusion mondiale du SARS-CoV-2, virus responsable de la maladie "covid-19", rappelle cette vision des "maladies fléaux", à l’instar du sida il y a quelques décennies. Cette histoire récente, mise en perspective avec l’épidémie actuelle, souligne les similitudes, parfois troublantes, mais aussi les différences entre les deux pandémies, amenant à s’interroger sur les leçons à en tirer et les réponses à y apporter.

Des Contributions au #SegurDeLaSante

Apporter votre soutien à l'appel à signatures proposé par plusieurs associations : Elus Santé Publique & Territoires, Fabrique Territoires Santé, Fédération Nationale d’Education et de Promotion de la Santé, Institut Renaudot, Réseau français des Villes-Santé de l’OMS, Société française de Santé Publique, Chaire Unesco Educations & Santé, AIDES ; Planning familial, Institut RECAPPS ; Réseau environnement Santé; S2D - Association internationale pour la santé et le développement durable https://www.change.org/p/emmanuel-macron-la-sant%C3%A9-c-est-plus-que-l-h%C3%B4pital

Lire la suite 0 commentaires

Un « Ségur de la Santé publique » : OUI, mais avec tous les acteurs de la promotion de la santé !

Télécharger
Un « Ségur de la Santé publique » : OUI, mais avec tous les acteurs de la promotion de la santé !
2020 07 22 CP Coalition pour la Promotio
Document Adobe Acrobat 691.8 KB
Lire la suite

Ségur de la santé : les conclusions

22

https://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/segur-de-la-sante-une-grande-concertation-avec-les-acteurs-du-systeme-de-sante/

 

Les principales conclusions du Ségur de la santé :

  1. 19 milliards d’euros d’investissement dans le système de santé pour améliorer la prise en charge des patients et le quotidien des soignants.
  2. 8,2 milliards d’euros par an pour revaloriser les métiers des établissements de santé et des EHPAD, et reconnaître l’engagement des soignants au service de la santé des Français.
  3. 15 000 recrutements à l’hôpital public.
  4. Accélérer la sorite du "tout T2A" (tarification à l’acte) et privilégier la qualité des soins.
  5. Financer l’ouverture ou la réouverture de 4000 lits « à la demande ».
  6. Mettre fin au mercenariat de l’intérim médical à l’hôpital public.
  7. Redonner toute sa place au service hospitalier au sein des établissements de santé.
  8. Former plus de soignants dans les filières paramédicales pour mieux prendre en charge les patients.
  9. Faciliter l’accès aux soins non-programmés et à l’exercice coordonné.
  10. Développer fortement la télésanté en s’appuyant sur les acquis de la crise pour mieux soigner les Français.
  11. Donner aux territoires les principaux leviers de l’investissement en santé dans l’intérêt de leurs habitants.

Rapport de la Rencontre pancanadienne sur la Santé dans toutes les politiques (SdTP)

 

http://www.ccnpps.ca/docs/2020-sante-dans-toutes-les-politiques-rencontre-pancanadienne-rapport.pdf

 

Le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS) a organisé, en partenariat avec l'Agence de la santé publique du Canada et le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, une rencontre pancanadienne sur la Santé dans toutes les politiques (SdTP). Le Centre a préparé un rapport long (ainsi qu'une version résumé) qui présente les résultats de ces échanges.

« Politiques de jeunesse »: significations et enjeux d’une notion multiforme 6 fiches repères INJEP

 

https://injep.fr/wp-content/uploads/2020/05/FR50_politiques-de-jeunesse.pdf

 

Largement mobilisée dans l’action publique et associative, la notion de « politiques de jeunesse » renvoie pourtant à des situations très diverses. Elle repose en effet sur des grilles de lectures différentes qu’il est utile de distinguer. La volonté des acteurs de développer des démarches de partenariat et d’implication des jeunes dans l’action publique se heurte souvent à la difficulté d’identifier ce que chacun exprime lorsqu’il mobilise en pratique cette notion. Distinguer les différentes significations associées aux politiques de jeunesse permet aussi de mieux comprendre les dynamiques de territorialisation qui s’y rapportent, c’est-à-dire les modalités par lesquelles les acteurs locaux ont gagné en autonomie de décision sur l’action publique. 

L'Observatoire : Identifier les enjeux, partager les questionnements, répondre dans l'urgence

 

https://www.espace-ethique.org/sites/default/files/ee_idf_observatoire_covid_-_premiers_resultats_0.pdf

 

De mars à mai 2020, 7 groupes de travail thématiques ont mené dans le cadre de l'Observatoire COVID-19. Ces groupes avaient pour objectif de mieux comprendre les enjeux liés à la situation de pandémie en menant des enquêtes, des appels à témoignages ainsi que des échanges pluridisciplinaires autour de thématiques partagées.

La synthèse des groupes de travail de l'Observatoire reprend de manière claire et concise les principaux enseignement de ces travaux. Pour approfondir la réflexion, il vous est possible de consulter les comptes-rendus complet des réunions, disponibles sur la page des groupe de travail (accessible ci-dessous).

Coronavirus SARS-CoV-2 : gestion de l’épidémie en cas de survenue de vagues de chaleur

 

https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=817

 

Il recommande qu’une coordination effective soit assurée entre les deux dispositifs de prévention. Il insiste sur le fait que l’épidémie de Covid-19 ne doit pas remettre en cause le suivi des personnes vulnérables vis-à-vis de la chaleur ni entrainer de retard dans la prise en charge des patients symptomatiques. Il préconise l’utilisation des différents moyens de rafraichissement (collectifs ou individuels) en respectant les mesures barrières pour éviter toute transmission du virus. Il demande de prévoir un renforcement des effectifs des professionnels et des bénévoles intervenant auprès de ces personnes et d’anticiper leurs besoins en équipements de protection et en transports.

SFSP : Les interviews de la Semaine européenne de la santé publique 2020

https://www.sfsp.fr/suivre-l-actualite/les-actualites-generales-de-la-sante-publique/les-dernieres-actualites/item/16743-semaine-europeenne-de-la-sante-publique-2020

 

Du 11 au 15 mai, l'Association européenne de santé publique EUPHA a organisé la Semaine européenne de la santé publique, European Public Health Week. Le thème général de cette édition 2020 est dédié à l'épidémie de Covid-19, autour des 3 notions de "Collaboration, coordination et communication". Un thème complémentaire est proposé chaque jour : 

Chaque jour, la SFSP proposera un entretien avec un acteur de santé publique qui illustrera le thème retenu par EUPHA en lien avec l'épidémie.

  1. "Que nous dit l'épidémie de l'enjeu de la santé dans toutes les politiques ?" Françoise Jabot, enseignant-chercheur à l'EHESP
  2. "Quelle implication de l'épidémie sur les personnes malades chroniques ?" Valérie Gisclard, Présidente de l’UNSED (Union Nationale des Syndromes d’Ehlers-Danlos), membre de France Assos Santé
  3. "Quels réseaux de soutien psychosocial en période d'épidémie ?" Hélène Zeitoun, responsable du développement de la territorialisation à l'Institut Renaudot
  4. "Comment accompagner les populations les plus fragiles face à l’épidémie et ses effets ?"
  5. "Les âgé.e.s, les aîné.e.s, les retraité.e.s face à la crise Covid-19" Christine Meyer, FNAR (Fédération nationale des associations de retraités), membre de la Conférence nationale de santé

Observation du Comité européen des droits sociaux sur le droit à la protection de la santé en temps de pandémie

Comité européen des droits sociaux 

 

Strasbourg, 22.04.2020 – Dans une observation interprétative publiée ce jour sur le droit à la protection de la santé (Article 11 de la Charte sociale européenne) en temps de pandémie, le Comité européen des droits sociaux approuve de nombreuses mesures adoptées par les États en réponse au COVID-19 : « le dépistage et le traçage, la distanciation physique et l'auto-isolement, la fourniture de masques appropriés et de produits désinfectants, ainsi que l'imposition de mesures de quarantaine et de « confinement ». Toutes ces mesures doivent être conçues et mises en œuvre en tenant compte de l'état actuel des connaissances scientifiques et conformément aux normes applicables en matière de droits de l'homme ». Le Comité rappelle la nécessité de disposer de services de santé publique dotés de ressources suffisantes, notamment pour la recherche, le développement d’un vaccin et la prévention. Il relève également tout un éventail d’autres droits sociaux fondamentaux touchés par la pandémie, notamment le droit à la sécurité et à l'hygiène dans le travail ou les droits des enfants et des personnes âgées, auxquels les autorités doivent prêter attention.

 

« En période de pandémie, la protection du droit à la santé pour tous doit être le but premier de toutes les mesures et politiques publiques, car les pandémies – et les réponses des États à celles-ci – peuvent comporter des risques non négligeables pour de nombreux autres droits sociaux. Le Comité européen des droits sociaux fournira des indications aux États sur les exigences en matière de droits sociaux en réponse à l’épidémie de COVID-19. Il suivra de près les mesures prises par les pays pour lutter contre la pandémie du point de vue de ces droits. Un questionnaire à l’intention des États parties à la Charte sociale européenne est déjà en cours d’élaboration dans cet esprit », a déclaré le Président du Comité, Giuseppe Palmisano.

 

Contact: Giuseppe Zaffuto, Porte-parole/Attaché de presse, Tél. +33 6 86 32 10 24  

 

 

Repenser fondamentalement le concept de santé publique

https://theconversation.com/repenser-fondamentalement-le-concept-de-sante-publique-136311

 

Laurent Chambaud, Médecin de santé publique, École des hautes études en santé publique (EHESP)

 

« Le terme de santé publique est devenu depuis le début de cette année l’un des plus employés tant par les spécialistes que par le grand public ou par nos dirigeants.  Jamais nous n’avons autant entendu parler de santé publique. Sur toutes les lèvres, l’expression fait la une des médias, est brandie par toutes les autorités, tous les gouvernements. En son nom, des mesures exceptionnelles sont appliquées sur une grande partie de la planète (état d’urgence sanitaire, confinement) malgré leur impact radical sur l’économie ou la vie quotidienne. Professionnel de santé publique, je n’aurais jamais pensé que le domaine dans lequel j’exerce et que j’essaie de défendre depuis si longtemps serait ainsi « projeté en haut de l’affiche », comme le disait Charles Aznavour... »

Rapport de l'OMS - Profession infirmière

 

https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/331674/9789240003354-fre.pdf

 

L'OMS lance son premier rapport sur la profession infirmière

À l'occasion de la Journée mondiale de la santé, dédiée aux infirmières, infirmiers et aux sages-femmes et dans un contexte mondial d'urgence sanitaire causée par la pandémie de coronavirus, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) lance son tout premier rapport sur la situation des infirmiers dans le monde.

La gestion des risques en santé publique au Québec : cadre de référence 

 

https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/2106_gestion_risques_sante_publique.pdf

 

Ce cadre de référence propose un processus systématique qui accompagne le jugement professionnel des intervenants lorsqu'ils évaluent ou gèrent des risques variés en santé environnementale, santé au travail ou maladies infectieuses. La communication et la réflexion éthique sont intégrées dans ce processus. Les concepts clés qui sont présentés dans ce cadre de référence favorisent le développement d'une compréhension commune de la gestion des risques en santé publique au Québec. Un aide-mémoire est disponible pour faciliter l'application du cadre de référence à la pratique professionnelle en santé publique

Guide méthodologique de préparation à la phase épidémique Covid-19 destiné 

 

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide-covid-19-phase-epidemique-v15-16032020.pdf

 

Face à la circulation active du SARS-CoV-2 (phase épidémique de Covid-19), tous les acteurs du système de santé doivent pouvoir se préparer et se mobiliser en s’appuyant sur des modalités d’organisations précises. Cette organisation sanitaire exceptionnelle doit être déployée pour répondre à l’enjeu épidémique en s’appuyant sur les ressources pivot du secteur hospitalier (établissements de santé publics et privés) et sur une mobilisation forte et volontaire du secteur de ville (professionnels libéraux, structures ambulatoires, HAD, médicalisation des structures médico-sociales) avec pour interface naturelle le SAMU-Centre 15, appuyé par une régulation libérale renforcée. Il est ainsi nécessaire d’engager une démarche de construction commune et coordonnée de la réponse à la phase épidémique de Covid-19 au sein de chacun des territoires avec tous les acteurs du système de santé.

Guide de préparation au risque épidémique Covid-19 : Établissements de santé, Médecine de ville, Établissements médico-sociaux 

 

https://www.fehap.fr/upload/docs/application/pdf/2020-02/guide_methodologique_covid-19_v20022020.pdf

 

Dans le contexte de l’alerte internationale relative aux infections respiratoires liées au nouveau

Coronavirus « SARS-CoV-2 », le Ministère des solidarités et de la santé a mobilisé le système de santé

afin de faire face à cette épidémie pour notamment assurer la détection et la prise en charge des

patients « cas possibles » et « cas confirmés ». Cette mobilisation repose sur le plan ORSAN REB

élaboré et mis en œuvre dans chaque région par l’ARS. Alors que l’augmentation du nombre de cas

officiellement déclarés au niveau international ne ralentit pas, la probabilité de dissémination du virus

dans notre pays n’est désormais plus marginale et il convient de s’y préparer.

La cohésion sociale comme condition essentielle à la sécurité : définition, composantes et indicateurs

 

https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/2595_cohesion_sociale_essentielle_securite.pdf

 

Ce document de l’INSPQ définit la cohésion sociale, explicite ses liens avec la sécurité de la population et présente différents indicateurs permettant d’apprécier le niveau de cohésion sociale d’une communauté. Les indicateurs pourront être utiles dans la planification de plans d’action pour améliorer la sécurité d’une communauté.

Analyse des lacunes pour améliorer les connaissances et les pratiques en matière d’équité en santé

 

 

Dans le cadre de son mandat, le Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé (CCNDS) étudie et comble les lacunes susceptibles de nuire à la capacité des acteurs de la santé publique d’améliorer ou d’atténuer les déterminants sociaux de la santé. Étant donné la nature complexe de l’intervention sur les déterminants sociaux de la santé pour faire avancer l’équité en santé, le CCNDS aborde les lacunes dans leur globalité. La présente analyse fait état des lacunes dans les travaux de recherche sur les systèmes et les pratiques de santé publique en ce qui a trait à l’équité en santé, à l’insuffisance et à l’incohérence des connaissances et des compétences professionnelles, et aux obstacles à l’accès aux connaissances et à l’application de ces connaissances.

Repenser l’action sur les normes sociales pour favoriser la santé et le bien-être

 

https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/2630_normes_sociales_favoriser_sante_validation.pdf

 

L’activité thématique sur les normes sociales a permis de dégager certains enseignements pratiques. En particulier, lors de la planification, de la conception et de la mise en oeuvre d’une intervention, d’un programme ou d’une politique publique visant à agir sur les normes sociales d’une population ou d’une communauté, il importe de :

 

reconnaître les normes sociales et les habitudesdéjà en place, leur raison d’être, de même quel’importance qu’elles peuvent avoir sur l’identité d’un groupe;

inclure positivement les communautés dans lesactions visant le changement, en accordant uneimportance particulière au renforcement descompétences individuelles et collectives;

interroger et favoriser l’expression du point devue de toutes les personnes concernées en ce quia trait aux normes sociales en vigueur et auxchangements souhaités;

prendre en compte l’influence de certainespratiques commerciales et la position de forceou de vulnérabilité des divers groupes sociauxdans cette dynamique.

Plate-forme dédié aux innovations sociales

https://www.carrefourdesinnovationssociales.fr/fr/node/102

 

Quand les innovations se rencontrent, les idées circulent. Partout en France, des hommes et des femmes conçoivent et portent des solutions aux défis de la transition écologique, du développement économique local, de la solidarité, du renforcement de notre démocratie…

Les initiatives sont locales ; ce sont des associations, des entreprises sociales, des collectifs etc. qui les portent, mus par un soucis d’utilité. Ils expérimentent, testent et développent des réponses à des besoins sociaux émergeants ou mal satisfaits, ils accompagnement les territoires et les acteurs publics dans leur nécessaires transformation.

L’innovation sociale est foisonnante et riche de promesses mais elle est dispersée ; elle manque de visibilité et perd en impact ; elle peine encore à s’organiser et à influencer nos décideurs et nos politiques publiques.

C'est pourquoi, nous avons décidé de créer Le Carrefour des innovation

Vingt ans d’évaluations d’impact en France et à l’étranger - Analyse comparée des pratiques dans six pays

 

https://www.strategie.gouv.fr/publications/vingt-ans-devaluations-dimpact-france-letranger-analyse-comparee-pratiques-six-pays

 

Alors que la France connaît actuellement, avec retard, un essor des évaluations d'impact, France Stratégie passe en revue les bonnes pratiques dans cinq des pays considérés comme les plus avancés en la matière : les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, la Suède et l'Allemagne. La comparaison de la France avec ces pays montre qu'il n'y a pas de modèle « clé en main » pour encourager l'évaluation d'impact.

Document de politique transversale - Projet de loi de finance 2020 :Prévention santé

https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performance_publique/files/farandole/ressources/2020/pap/pdf/DPT/DPT2020_prevention_sante.pdf

 

Le Ministre des #Solidarités et de la #Santé a publié, en Octobre 2019, l’annexe au #Projet de loi de finances pour la #Prévention en Santé. Le Premier ministre a rappelé que « la prévention doit devenir centrale dans toutes les actions qui visent à améliorer la santé de tous nos concitoyens ». Pour la première fois en France, l'ensemble du #Gouvernement s'est engagé résolument pour que la #promotionensanté et la prévention soient au cœur des #priorités de la politique de santé. Avec la parution du premier Plan National de Santé Publique (#PNSP) "Priorité prévention", l'ensemble des acteurs et décideurs du monde de la santé et des autres secteurs sont conviés à un projet d'envergure pour améliorer la santé de la population

Guide sur les possibilités de financement offertes par l’Union européenne

 

https://www.avise.org/sites/default/files/atoms/files/20191209/avise-guide-euclid.pdf

 

Euclid Network, réseau européen des organisations de soutien aux entreprises sociales, publie un panorama des outils de financement européens identifiés comme pertinents pour les entreprises sociales, les organisations de la société civile et leurs structures de soutien.

Quels financements européens pour quels types de projet ? Quelles sont les conditions pour en bénéficier ? Conçu comme une boîte à outils, ce guide publie un aperçu des outils de financement européens : zoom sur les programmes EaSI, COSME, FSE, Interreg Europe, Erasmus +, LIFE et Horizon 2020 ainsi que des conseils et astuces.

Compte-rendu : Évaluations d'impact sur la santé (EIS) : Approches et expériences en France, en Suisse et au Québec

 

http://www.ccnpps.ca/101/presentations.ccnpps?id_article=2022&utm_source=Cyberimpact&utm_medium=email&utm_campaign=Bulletin-Decembre-2019

 

Le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS) et l'Unité « Partenariats et expertises transversales : évaluation, recherche et équité » de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) ont organisé un séminaire sur l'évaluation des Évaluations d'impact sur la santé (EIS).

Les objectifs de la rencontre étaient les suivants : Exposer diverses approches d'évaluation de l'EIS issues de trois différents contextes nationaux ; Échanger et poser un regard critique sur ces approches d'évaluation pour en dégager les complémentarités et les arrimages possibles

20 décisions pour améliorer notre politique d'immigration, d'asile et d'intégration

 

 

https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2019/11/dossier_de_presse_-_comite_interministeriel_sur_limmigration_et_lintegration_-_06.11.2019.pdf

 

(Comité interministériel sur l'immigration et l'intégration, novembre 2019)

« Le gouvernement a présenté sa nouvelle politique en matière d'immigration. Au centre de ces 20 décisions, la prise en charge sanitaire des étrangers, l’accès aux soins des migrants, en

particulier des étrangers en situation irrégulière ». 

 

Guide Retex : Situations d’urgence sanitaire et exercices de simulation

 

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_retex_bd.pdf

 

Au cours de ces dernières années, les situations d’urgences sanitaires se sont multipliées avec notamment des épisodes de vagues de chaleur, de froid extrême, de pollution atmosphérique, d’épidémies, d’accidents dans le secteur nucléaire ou d’évènements significatifs dans le secteur radiologique, d’actes de terrorisme ou d’incidents de production dans les secteurs pharmaceutiques ou agroalimentaires.

Le retour d’expérience (RETEX) occupe une place centrale pour l’ensemble des acteurs contribuant aux missions de sécurité sanitaire (ministères et directions d’administration centrale, autorités et agences nationales de sécurité sanitaire, l’opérateur national de transfusion sanguine, agences régionales de santé (ARS), professionnels de santé…). En effet, il existe aujourd’hui un véritable consensus pour reconnaître le RETEX comme un outil incontournable d’apprentissage pour les organisations et les professionnels intervenant dans le champ de la santé publique.

Comprendre les politiques publiques pour mieux les influencer

Document de 2016 mais toujours d'actualités 

http://www.equitesante.org/wp-content/uploads/2016/08/Numero-9-Aout2016.pdf

 

A partir d’une synthèse des écrits les plus importants et pertinents du domaine, les notions essentielles à cet égard sont présentées, illustrées par des exemples empiriques. La première partie explicitera pourquoi il demeure essentiel d’agir. La deuxième partie fournit des éléments clefs pour aider les professionnels de la promotion de la santé à mieux comprendre les politiques publiques afin qu'ils puissent agir en mobilisant les concepts et notions présentés préalablement.

RIDDE Valery, BELAND Daniel, LACOUTURE Anthony, Cahiers réalisme n° 9, 2016-08, pp. 1-25

 

Les expérimentations : comment innover dans la conduite des politiques publiques ?

https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/194000762.pdf

 

La présente étude a été examinée par le groupe de travail et la section du rapport et des études avant d'être adoptée par l'assemblée générale du Conseil d'État. L'étude propose une typologie et un cadre méthodologique pour la conduite de ces expériences. Le Conseil d'Etat formule quatorze propositions pour améliorer la conception, la conduite et l'évaluation des expérimentations. Il propose en particulier une simplification du cadre législatif des expérimentations des collectivités territoriales conduites sur le fondement de l'article 72 de la Constitution et quatre axes pour élaborer des stratégies

Conférence nationale de santé - rapport de mandature 2015-2019

 

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapp_mandature_cns_plen_modif_env_270919.pdf

 

Dans son programme de travail de la mandature, adopté en assemblée plénière de novembre 2015, la CNS, voulant être contributive et force de contribution, s’est fixée comme orientation majeure de contribuer à la mise en œuvre de la Stratégie nationale de santé, en veillant en priorité » :

- à l’orientation du système de santé vers la promotion de la santé et la prévention,

- au développement de la démocratie en santé,

- à la territorialisation de l’offre en santé pour lutter contre les inégalités sociales et territoriales de santé,

tout en cherchant à contribuer à la simplification de notre système de santé et à promouvoir les études d’impact des décisions envisagées.

Les changements à attendre de la nouvelle Loi de santé

 

https://www.sfsp.fr/content-page/item/14888

 

Pierre Lombrail, PU-PH de santé publique, Université Paris 13 - AP-HP, Membre du bureau de la SFSP

Pierre Lombrail, vous avez lu pour nous la loi relative à l’organisation et à la transformation du système de santé du 24 juillet 2019. Quelle a été votre première impression ?

Un texte ardu, dont les détails tendent à perdre le lecteur, très technique. Cette loi s’inscrit dans la ligne du Plan « Santé 2022 ». Il faut saluer un ensemble de propositions qui vont dans le sens qu’imposent de profonds changements épidémiologiques, démographiques et sociétaux : décloisonnement des parcours de formation, structuration de l’offre de soins dans les territoires, développement de la télésanté. Cependant, tout cela demeure centré sur le système de santé et les professions médicales. Les paramédicaux, alors que se développent des « pratiques avancées », comme les patients, acteurs « engagés » de leurs propres soins, apparaissent finalement peu, c’est dommage.

Pr Jérôme Salomon, DGS, Intervention vidéo aux assises de la FNES

https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6575698703783378944/

 

Pour une nouvelle politique volontariste en faveur de la prévention, une démarche précoce et pérenne en éducation pour la santé et une coordination interministérielle et sectorielle pour que la santé soit présente dans toutes les politiques publiques : vers une approche globale, "One Health" saluée par l'OMS 

C'est un engagement fort du Président de la République avec la création du service sanitaire et du Premier ministre qui préside chaque année le comité interministériel pour la santé.

Un plan "priorité prévention " riche, cohérent, intégré, évolutif et évalué, privilégiant une approche populationnelle et chronologique, porté par Agnès Buzyn.

Tous ensemble agissons pour notre santé partout sur les territoires et pour tous les publics, afin d'améliorer la santé de nos concitoyens !

Merci à toutes celles et tous ceux qui se mobilisent   

Assurance Maladie : Agir ensemble, protéger chacun. Rapport d'activité 2018

 

https://assurance-maladie.ameli.fr/sites/default/files/ra-2018-web-double-page.pdf

 

Le rapport d’activité de l’Assurance Maladie met en lumière les actions du réseau qui incarnent les 3 missions fondamentales que sont l'accès universel aux droits et aux soins, l’accompagnement de chacun dans la préservation de sa santé (promotion des comportements et pratiques favorables à la santé) et l’amélioration du système de santé (notamment la régulation des dépenses). Avec, comme fil conducteur, l’engagement des collaborateurs et le travail en synergie avec l’ensemble des acteurs du système de santé pour améliorer la performance et assurer la meilleure qualité de service possible.

 

Ma santé 2022. Grands axes de transformation.

 

https://www.ars.sante.fr/system/files/2019-07/2019-07-10-Masante2022-adoption-PJL.pdf

 

Annoncée en septembre 2018 par le président de la république, la stratégie Ma santé 2022 propose une vision d’ensemble et des réponses globales aux défis auxquels est confronté le système de santé français. Tout d’abord, des inégalités dans l’accès aux soins, avec de plus en plus de Français qui connaissent des difficultés à accéder à un médecin dans la journée et sont parfois contraints de se rendre aux urgences par défaut. Ensuite, des aspirations chez les professionnels à mieux coopérer entre eux, à disposer de davantage de temps pour soigner leurs patients et à être formés autrement.

 

L'extrascolaire, un formidable outil d'inclusion sociale

http://educationsante.be/article/lextrascolaire-un-formidable-outil-dinclusion-sociale/

 

Regards sur la santé publique d’hier à aujourd’hui

http://www.hcsp.fr/explore.cgi/adsp?clef=157

 

Partage de connaissances et politiques publiques

http://www.ccnpps.ca/docs/2017_PC-KS_ConseillersAdvisors_resume_FR.pdf

 

Synthèse de la phase quantitative de l’étude Greenh-City

http://www.villes-sante.com/wp-content/uploads/Synthese_enquete_Greenh-City-RfVS_nov2017.pdf

 

La médecine scolaire en France - rapport de l'Académie de médecine

http://www.academie-medecine.fr/articles-du-bulletin/publication/?idpublication=100772

 

Refonder les politiques de prévention et de promotion de la santé

http://www.securite-sociale.fr/IMG/pdf/refonder_les_politiques_de_prevention_et_de_promotion_de_la_santevf07072017.pdf

 

Politique de la ville et ESS : Initiatives, analyses et éclairages – Repères 

http://rtes.fr/IMG/pdf/PublicationPolVille_VF-compressed.pdf

 

L'expertise à l'épreuve de la démocratie

http://www.strategie.gouv.fr/debats/laction-publique-mobilise-t-lexpertise-seance-1

 

Politiques de prévention et de promotion de la santé

http://www.securite-sociale.fr/IMG/pdf/refonder_les_politiques_de_prevention_et_de_promotion_de_la_santevf07072017.pdf

 

Questions de santé, appui au projet régional de santé 2018-2022

http://www.ors-idf.org/dmdocuments/2017/2017_QuestionDeSante_versionWEB.pdf


Plus d'informations

Association "Pratiques en santé"

Président : Daniel Oberlé

 

Pour en parler dans vos réseaux 

 

6, place de l'Eglise

22200 LE MERZER

Tel : 06 31 27 00 69 

contact@pratiquesensante.org