Plans nationaux

Bilan à mi-parcours du programme national Nutrition Santé 2019-2023

 

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/pnns_4_bilan_5mai2021.pdf

 

En dépit de la crise sanitaire qui nous concerne tous, la mise en œuvre du 4ème Programme National Nutrition Santé se poursuit grâce à la mobilisation et à l’engagement de tous les acteurs. Le prochain Comité de suivi permettra de faire le point sur nos avancées après 18 mois. Il doit aussi être l’occasion de réfléchir ensemble à l’impact de l’épidémie sur nos priorités. En un peu plus d’un an, la Covid est responsable de près de 100 000 décès. Ce bilan qui nous inquiète tous, nous interroge. Combien de morts auraient pu être évités aujourd’hui si nous avions été plus efficaces dans la promotion de la prévention et de l’éducation à la santé depuis vingt ans? 40 % des personnes décédées étaient en surpoids ou obèses et deux tiers des comorbidités retrouvées chez les personnes admises en réanimation sont en lien avec les conséquences d’une alimentation non favorable à la santé et d’une insuffisance d’activité physique. ...

Plan National Santé-Environnement 4 (PNSE 4) : "un environnement, une santé" (2021-2025)

 

https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/les-plans-nationaux-sante-environnement/article/plan-national-sante-environnement-4-pnse-4-un-environnement-une-sante-2021-2025

 

Le 4ème PNSE est lancé en mai 2021 et copiloté par les ministères des Solidarités et de la Santé et de la Transition écologique. Il est le résultat d’une concertation menée avec l’ensemble des parties prenantes dans le cadre du Groupe Santé Environnement (GSE) présidé par la députée Madame Elisabeth Toutut-Picard. Plus largement, le plan a été soumis à la consultation du public fin 2020.

 

Son lancement s’inscrit dans un contexte spécifique. Les attentes citoyennes sur les questions de santé environnement sont de plus en plus fortes. Au nom du principe de précaution, le citoyen souhaite que l’impact du progrès scientifique sur son environnement, et encore davantage sur sa santé, soit évalué et anticipé. Par ailleurs, la crise sanitaire de la Covid-19 a fait émerger des interrogations sur notre rapport au vivant, et rappelle le lien étroit entre les santés humaine, animale et de l’environnement.

Le Gouvernement lance le 4ème Plan national santé environnement "Un environnement, une santé"

 

https://www.ecologie.gouv.fr/gouvernement-lance-4eme-plan-national-sante-environnement-environnement-sante

 

Le PNSE 4 complet
La synthèse du PNSE4
Le dossier de presse

 

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique et Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé lancent aujourd’hui le 4e plan national santé environnement (PNSE 4) aux côtés d’Elisabeth Toutut-Picard, Présidente du Groupe Santé Environnement. Alors que selon l’organisation mondiale de la santé, les facteurs environnementaux et comportementaux sont responsables de 15% des décès en Europe, le PNSE4 a pour objectif de mieux maîtriser les risques environnementaux pour un environnement plus sain et plus favorable à la santé.

Plan national pour le développement de la cyclologistique

 

https://www.ecologie.gouv.fr/plan-national-developpement-cyclologistique

 

Un an après le lancement du plan de vélo, le Gouvernement met en place un plan national pour la cyclologistique pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) issus du transport de marchandises. Au total, 12 millions d’euros de certificats d’économie d’énergie lui sont consacrés.

La cyclologistique : un mode de livraison en plein essor

Accéléré par la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, le développement de la livraison en ville a un impact lourd sur la pollution de l’air et contribue, dans plusieurs villes françaises, au dépassement régulier des seuils de pollution atmosphérique autorisés. À Paris, si le transport de marchandises ne représente que 15 à 20 % du trafic, il génère 45 % des particules fines émises.

Point d’étape - La stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement mise en œuvre dans les territoires

 

https://handicap.gouv.fr/presse/dossiers-de-presse/article/point-d-etape-la-strategie-nationale-pour-l-autisme-au-sein-des-troubles-du

 

Point d’étape - La stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement mise en œuvre dans les territoires

Depuis l’adoption en 2018 de la stratégie nationale autisme au sein des troubles du neuro-développement, l’ensemble du Gouvernement est pleinement mobilisé pour répondre aux attentes fortes et légitimes des personnes. Avec les dispositifs et mesures déployées depuis trois ans, notre pays rattrape enfin le retard qui pénalisait trop les familles alors que l’impact sociétal de l’autisme se mesure au quotidien. Soutenir et dynamiser l’approche scientifique, agir plus précocement auprès des enfants, diversifier les modalités de scolarisation, ou encore renforcer l’accompagnement des adultes, la mobilisation et l’action conjuguées nous permettent à présent de dresser un bilan d’étape constructif.

Plan national d’action 2020-2024 pour la gestion du risque lié au radon

 

https://www.asn.fr/Professionnels/Agrements-controles-et-mesures/Le-radon/Les-plans-nationaux-d-action-pour-la-gestion-du-risque-lie-au-radon/Plan-national-d-action-2020-2024-pour-la-gestion-du-risque-lie-au-radon

 

Adossée au plan national santé-environnement 4 (PNSE), « Mon environnement, ma santé » (2020-2024), cette quatrième édition est le fruit d’une collaboration entre l’ASN, les ministères chargés de la santé, de l’écologie, de la construction et du travail, les experts nationaux, les acteurs régionaux, les professionnels de la mesure du radon et les associations intervenant sur ce sujet.

Stratégie décennale de lutte contre le cancer - feuille de route 2021/2025

https://www.e-cancer.fr/content/download/303725/4333183/file/Strate%CC%81gie%20de%CC%81cennale%20de%20lutte%20contre%20les%20cancers%202021-2030%20Feuille%20de%20route%202021-2025.pdf

 

Cette stratégie intervient en complément des actions, dispositifs et outils structurants déjà en place, qu’il convient de continuer à faire évoluer dans une logique d’amélioration continue de la qualité et d’efficience, sur les champs santé et recherche, incluant les actions engagées d’appui à la structuration de la recherche et les nombreux programmes de recherche déjà soutenus 

Plan européen pour vaincre le cancer, Bruxelles, le 3.2.2021

 

https://ec.europa.eu/health/sites/health/files/non_communicable_diseases/docs/eu_cancer-plan_fr.pdf

 

Aujourd’hui, l’Europe compte un dixième de la population mondiale, mais un quart des cas de cancer dans le monde. Si nous ne prenons pas des mesures décisives, les décès liés au cancer devraient augmenter de plus de 24 % d’ici à 20352 et devenir ainsi la principale cause de mortalité dans l’UE. Globalement, l’incidence économique du cancer en Europe est estimée à plus de 100 milliards d’EUR par an. En outre, la pandémie de COVID-19 a eu de graves répercussions sur les soins du cancer, qui se sont traduites par des perturbations dans la prévention et les traitements, des retards de diagnostic et de vaccination, et un accès plus difficile aux médicaments. Depuis le début de la pandémie, le nombre de diagnostics du cancer a diminué, ce qui laisse présager une augmentation future du nombre de cas. 

Plan national des métiers du grand âge et de l’autonomie

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/plan_national_des_metiers_du_grand_age_et_de_l_autonomie.pdf

 

Le secteur du grand âge et de l'autonomie est confronté depuis plusieurs années à d'importantes difficultés de recrutement et de fidélisation des personnels. À cela s'ajoute un sentiment de "perte de sens" et d'isolement ressenti par les professionnels, qui estiment ne pas être assez reconnus par la société. D'ici 2025, notre population comptera 1 million de personnes âgées supplémentaires, dont 100 000 en situation de perte d'autonomie. Étant donné l'urgence de la transition démographique, nous devons revaloriser l'image, les conditions de formation et de travail ainsi que les rémunérations de ces professions. Dans ce contexte de crise sanitaire et plus que jamais, nous devons également une pleine reconnaissance à ces personnels dévoués dans leurs missions du lien et du prendre soin 

Plan maladies neuro-dégénératives 2014-2019. Rapport d’évaluation – Grand Alain, Joanette Yves

 

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/pmnd-rapport-evaluation.pdf

 

Ce rapport s'attache à la fois à analyser l'ensemble des 96 mesures du plan et à proposer des pistes pour l'avenir. Les deux auteurs listent ainsi sept préconisations, plaidant notamment pour la mise en œuvre d'une feuille de route portant sur les démences et les maladies neurodégénératives, articulée autour d'une gouvernance resserrée intégrant les acteurs associatifs et permettant une évaluation continue, et en accord avec les travaux internationaux.... Ministère des Solidarité et de la santé, 2020, 68p. –  Texte intégral

Plan de lutte contre les violences faites aux enfants : un an après

 

 

L'article : https://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/familles-enfance/pacte-pour-l-enfance/lutte-contre-les-violences-faites-aux-enfants/article/plan-de-lutte-contre-les-violences-faites-aux-enfants-un-an-apres

 

Les six axes : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/22_mesures_pour_lutter_contre_les_violences_faites_aux_enfants.pdf

 

Face à cette situation, le plan de lutte contre les violences faites aux enfants a pour objectif de mieux protéger chaque enfant en tout lieu et à tout moment, afin qu’aucun contexte ni aucun environnement n’échappe à la vigilance nécessaire. Ces mesures, axées sur la prévention, la libération de la parole, la protection, l’accompagnement des jeunes mais également la répression à l’égard des auteurs des auteurs de violences, ont fait l’objet d’une communication transparente du Secrétaire d’Etat. 

 

4ème Plan national Santé Environnement (2020-2024)

 

Présentation : https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/actualites-du-ministere/article/reunion-du-groupe-sante-environnement-presentation-du-4e-plan-national-sante

Le plan : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/4e_plan_national_sante_environnement_2020-2024_.pdf

 

Le PNSE est un plan national de prévention des risques sanitaires liés à l’environnement (notamment concernant la qualité de l’air intérieur et extérieur, l’exposition aux produits chimiques, aux ondes, au bruit etc.). Il a pour objectif de mieux connaître et de réduire les impacts de l’environnement sur notre santé en limitant les polluants et les risques induits. Il vise aussi à mieux connaître notre environnement et les liens avec notre santé, tout en favorisant la prévention.

Le PNSE est le fruit d’un travail de co-construction avec l’ensemble des parties prenantes réunies au sein du Groupe santé environnement (GSE). Cette instance nationale est chargée de suivre et d’orienter les actions du PNSE au niveau national. Elle réunit, depuis 2009, des représentants de l’État, des collectivités territoriales, des associations, des organisations syndicales, des acteurs économiques, auxquels s’ajoutent des personnalités qualifiées et des professionnels du système de santé. Le GSE est présidé par la députée Elisabeth Toutut-Picard.