Canada – Modifier notre milieu de vie pour améliorer la santé publique et prévenir les maladies

Liens

Par Corinne Sarian – L'Observatoire – DSO
L’influence du milieu bâti sur la santé des populations n’est plus à démontrer, et ce, malgré un manque de données standardisées et accessibles permettant de valider certaines hypothèses. La priorité actuelle porte davantage sur la façon de concevoir le milieu bâti pour faire en sorte de favoriser un mode de vie sain et de recréer des quartiers à échelle humaine; c’est ce à quoi s’attache l’administratrice en chef de la santé publique du Canada dans ce rapport. Entre autres préoccupations, la question des enfants et des aînés soulève des enjeux particuliers. Comment inciter les enfants et surtout les jeunes à bouger? Cela passe, entre autres, par la création de parcs et d’espaces verts naturels sans aménagements particuliers, par la sécurisation des itinéraires pour se rendre à l’école à pied ou à vélo. L’exemple des parents est également très important, ce qui implique de promouvoir et de faciliter le transport actif, de conserver des commerces de proximité. Pour ce qui est des aînés, ces derniers souhaitent rester chez eux le plus longtemps possible. Il faut donc penser l’environnement en fonction de leurs besoins. L’accès aux services, aux commerces, au transport en commun, des espaces équipés de bancs, la sécurisation des trottoirs et l’allongement des feux de circulation peuvent aider à maintenir les personnes âgées en forme et à réduire leur isolement.

 

 

Partager cet article 



Écrire commentaire

Commentaires : 0

Plus d'informations

Association "Pratiques en santé"

Président : Daniel Oberlé

 

Pour en parler dans vos réseaux 

22, place Aristide Briand

02130 FÈRE-en-TARDENOIS 

Tel : 06 31 27 00 69 
contact@pratiquesensante.org