Survie des personnes atteintes de cancer en France de 1989 à 2018

La présente étude porte sur le suivi des personnes après un cancer diagnostiqué entre 1989 et 2015, âgées de 15 ou plus au moment diagnostic et résidant dans un des départements métropolitains couverts par un registre (19 à 22 départements selon le cancer étudié). Le statut vital des personnes incluses a été mis à jour au 30 juin 2018 par les registres selon une procédure standardisée. Comme dans la précédente étude [1], les résultats sont structurés en 3 parties :

Partie 1 : Survie à 1 et 5 ans des personnes diagnostiquées entre 2010 et 2015 (tous registres)

Partie 2 : Tendances de la survie nette à 1, 5 et 10 ans des personnes diagnostiquées entre 1990 et 2015 (restriction aux registres couvrant l’ensemble de la période 1990-2015, Hommes et Femmes ensemble)

Partie 3 : Survie nette à long terme (20 ans) des personnes diagnostiquées entre 1989 et 2000 et âgées de moins de 75 ans À noter que certaines hémopathies malignes ne sont analysables que depuis 1995 ou 2003 (cf. Table 7 en section 1.6) : pour ces hémopathies, les tendances en partie 2 portent donc sur la période 1995-2015 ou 2003-2015 respectivement et la partie 3 n’est pas présentée. En termes de méthode, cette nouvelle édition utilise une approche basée sur la modélisation du taux de mortalité en excès pour estimer la survie nette. Les modèles utilisés reposent sur des splines multidimensionnelles pénalisées; ces modèles ont été développés au sein du service de Biostatistique Bioinformatique des HCL [4-5].À noter que l’étude des tendances nationales de l’incidence et de la mortalité utilisait aussi des splines multidimensionnelles pénalisées, mais dans le cadre de modèles de Poisson


Plus d'informations

Association "Pratiques en santé"

Président : Daniel Oberlé

 

Pour en parler dans vos réseaux 

 

6, place de l'Eglise

22200 LE MERZER

Tel : 06 31 27 00 69 

contact@pratiquesensante.org