Lettre N°21 - 2018

 
La santé à tous les âges de la vie
Enfance
L’état de santé des enfants d’âge scolaire en France. Apport des observatoires régionaux de la santé sur la production d’indicateurs liés à la santé des enfants d’âge scolaire (décembre 2017)  

À la demande de la Direction générale de la santé (DGS), la Fnors a réalisé un état des lieux des dispositifs existants en France pour suivre l’état de santé des enfants d’âge scolaire, notamment à travers l’implication des ORS sur la mise en place d’études ou la production d’indicateurs auprès de cette population. Dans un premier temps, ce document présente les dispositifs de suivi de la santé des enfants en milieu scolaire en France et les indicateurs disponibles à l’échelle nationale. Puis, afin de mettre en av-ant les démarches locales, un état des lieux est réalisé et porte sur les travaux des ORS impliqués pour l’exploitation de données issues de dispositifs existants ou pour la mise en place d’enquêtes spécifiques. Chaque système d’information mis en place par les ORS fait l’objet d’une fiche de synthèse en annexe du document.
Lire la suite
Promotion de la santé à l'école : agir sur le climat sclaire

La promotion de la santé repose sur une approche globale de la santé telle que définie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 1948. Pour permettre d’appréhender cette acception large de la santé, qui dépasse ses seuls aspects biomédicaux, l’OMS précise que l’ensemble des déterminants de la santé sont « les circonstances dans lesquelles les individus naissent, grandissent, vivent, travaillent et vieillissent ainsi que les systèmes mis en place pour faire face à la maladie ». Ainsi, « à chaque étape de la vie, l’état de santé se caractérise par des interactions complexes entre plusieurs facteurs d’ordre socio‑économique en interdépendance avec l’environnement physique et le comportement individuel ». Ces déterminants de la santé « n’agissent pas isolément. C’est la combinaison de leurs effets qui influe sur l’état de santé ».
Lire la suite
 
Pratiques professionnelles
Promotion de la santé
Prévention et promotion de la santé à destination des personnes en situation de handicap. État des lieux

➔ Les 10 pistes de travail envisagées :
1. Sensibiliser les professionnels des établissements et services médico-sociaux aux notions de promotion de la santé, d’éducation pour la santé et de prévention ;
2. Diffuser les préconisations existantes concernant les facteurs favorisant l’implantation de projets de promotion de la santé dans les institutions ;.....
Lire la suite
Guide d'implantation de l'approche de la santé dans toutes les politiques au palier local

Ce guide a été préparé à la demande du Réseau francophone international pour la promotion de la santé, Section des Amériques (RÉFIPS-SA) afin de fournir une référence accessible aux promoteurs de la santé de langue française intéressés par l’approche de la Santé dans Toutes les Politiques (SdTP) appliquée aux paliers régional, territorial ou local. Il a été produit à partir de quatre documents publiés en anglais et qui ont déjà fait l’objet d’un consensus national ou international. Les auteurs s’en sont inspirés pour établir les étapes de mise en œuvre adaptées au palier local
Lire la suite
Education thérapeutique du patient
Création et évaluation d'une brochure d'informations sur un médicament intégrant les principes de littératie en santé

La transmission d’informations, le partage de nos connaissances, l’éducation des patients sont des missions importantes pour les professionnels de santé. Mais est-ce-que les patients comprennent ce qu’on leur explique ? Après de nombreuses années d’études, à apprendre notre jargon médical, il est parfois difficile de trouver les mots, de trouver les moyens d’expliquer avec des mots simples la fonction d’un médicament, la pathologie qu’il traite, les effets indésirables qu’il faudra surveiller. 
Lire la suite
Médico-social
Financement de l'accompagnement médico-social des personnes handicapées. Rapport du Sénat

Lancé en janvier 2018, le groupe de travail a entendu les principaux acteurs institutionnels et associatifs de l’accompagnement médico-social du handicap. Il a examiné l’adéquation de l’offre existante à la demande exprimée par les personnes handicapées et la pertinence du modèle financier qui régit actuellement leur accompagnement.

 
Lire la suite
Le nombre des bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés a doublé depuis 1990

Fin décembre 2017, 1,13 million de personnes perçoivent l’allocation aux adultes handicapés (AAH), dont 55,6 % l’AAH1 (taux d’incapacité supérieur ou égal à 80 %) et 44,4 % l’AAH2 (taux d’incapacité entre 50 % et 79 %). 52 % des allocataires de l’AAH1 sont des hommes, dont l’âge médian est de 48 ans. Les femmes allocataires de l’AAH1 sont légèrementplus âgées, leu âge médian étant de 51 ans. La répartition par sexe des allocataires de l’AAH2 est identique à celle de l’AAH1. En revanche, les allocataires de l’AAH2 sont plus jeunes (âge médian de 47 ans). Les taux de prévalence à l’AAH2, c’est-à-dire la proportion des allocataires parmi la population de la classe d’âge, sont plus élevés chez les hommes que chez les femmes jusqu’à 43 ans ; au-delà, la tendance s’inverse.
 
Lire la suite
Données de santé 
La dépression en France chez les 18-75 ans : résultats du Baromètre santé 2017

Le fardeau sanitaire, économique et social induit par les troubles mentaux a contribué à inscrire la santé mentale au premier rang des priorités de santé publique. L’objectif de ce travail est de présenter les données de prévalence de l’épisode dépressif caractérisé (EDC) en France métropolitaine en 2017, d’identifier les segments de population les plus concernés et d’observer les évolutions depuis 2005.
Lire la suite
Innovations et numérique
Etude qualitative des attentes et usages des m-Health par l'ensemble des parties prenantes.

Les nouvelles technologies de e-santé1 ont un important potentiel de transformation et d’amélioration des pratiques thérapeutiques et de prévention en santé (Marzano et al., 2015). Elles permettent non seulement d’améliorer l'efficacité des soins mais peuvent modifier en la nature même (Hollis et al., 2013). Elles vont bouleverser les modalités de prise en charge, modifier de manière majeure ce qu’on sait ou ce qu’on croit savoir sur ces troubles (Collins, 2015) et participer de et à une « médecine 4P » : prédictive, préventive, personnalisée et participative. En créant une matrice d'informations beaucoup plus complète que ce qui est aujourd’hui réalisable pour chaque patient, elles ouvrent la voie à une médecine de précision (Insel, 2014)(Torous, Staples, & Onnela, 2015)(Hood & Flores, 2012). 
Lire la suite
Health data hub : rapport de la mission de préfiguration

La mission, pilotée par trois experts, réunit également des représentants de la recherche, de l’écosystème des start-ups, de l’industrie, des professionnels et établissements de santé, de l’administration et de l’Assurance Maladie (cf. annexe pour une liste plus détaillée). Un très grand nombre d’acteurs de l’écosystème ont été entendus et/ou ont activement contribué à ces réflexions (cf. annexe). La mobilisation de la communauté a été très appréciée par la mission qui remercie vivement toutes les personnes avec qui elle a interagi. Le rapport propose une feuille de route pour la mise en œuvre opérationnelle du « Health Data Hub », ainsi que des recommandations, notamment sur les aspects organisationnels et réglementaires pour que cette feuille de route puisse se dérouler dans un contexte favorable. Il s’appuie sur les entretiens réalisés, cependant ses conclusions n’engagent que ses auteurs.
Lire la suite
 
Les thématiques 
Addictions
Les drogues à 17 ans : analyse régionale Septembre 2018 - ESCAPAD 2017

L’objectif de ce rapport est de décrire les niveaux d’usages des produits psychoactifs les plus diffusés à l’adolescence selon les nouvelles régions hexagonales et dans quatre territoires d’outre-mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique). Les cartographies proposées révèlent des disparités régionales plus ou moins fortes selon le produit et la fréquence d’usage considérés : les niveaux de consommation régionaux s’avèrent par exemple plus contrastés pour l’alcool que pour le tabac. Signalons que l’étude régionale des niveaux d’usage des produits illicites autres que le cannabis (cocaïne, MDMA/ecstasy, etc.) demeure toujours délicate : compte tenu du nombre très faible d’adolescents expérimentateurs à cette échelle, la puissance statistique est d’autant plus faible. Les résultats doivent donc être lus avec prudence. 
Lire la suite
Santé mentale
HAS : Coordination entre médecin généraliste et différents acteurs de soins dans la prise en charge des adultes souffrant de troubles psychiques

Etats des lieux, repères et outils pour une amélioration. Ce travail entre dans le cadre du programme pluriannuel « psychiatrie et santé mentale » de la Haute autorité de santé (HAS).
Le médecin généraliste est un acteur majeur de la prise en charge des troubles mentaux. Il participe à la détection et au traitement des troubles et accompagne les patients dans le cadre d’une prise en charge globale.
On constate en France une coordination insuffisamment développée entre le médecin généraliste et les professionnels spécialisés en psychiatrie et santé mentale notamment. Cette situation peut aboutir à des ruptures de soins, susceptibles d’avoir des conséquences importantes pour le patient, tant sur le plan psychiatrique que somatique.
Lire la suite
Etude : E-santé mentale, quelles représentations ? Quelles pratiques ?

Découvrez les premiers résultats de l'Étude Qualitative des attentes, besoins et Usages des M-Health [technologie de e-santé en santé mentale] par l’Ensemble des parties prenantes (EQUME) menée par le Centre Collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé (CCOMS) et l'EPSM-Lille métropole.
Pour l'OMS, la e-santé pourrait être un moyen efficace d'améliorer la promotion de la santé, la prévention et les pratiques thérapeutiques. Cependant, la e-santé - et plus particulièrement la e-santé mentale - est susceptible d'entraîner des changements socio-anthropologiques majeurs. Des études sont nécessaires pour bien comprendre et accompagner ces changements. Quelles sont les représentations et les pratiques des acteurs dans le domaine de la psychiatrie / santé mentale dans le contexte actuel d'évolution technologique ?
Lire la suite
Logement - Habitat
Les leviers pour lever les freins psychologiques à l'aménagement du logement. Etude

Silver Valley a mené un groupe de travail sur l’Habitat Privé, en partenariat avec la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse en Ile-de-France et co-animé par le Groupe O2 (oui care) et Les Senioriales®. L’objectif de ce groupe de travail était multiple :
• identifier des leviers pour lever les freins à l’aménagement du logement,
• désigner les acteurs susceptibles d’influencer la psychologie d’un senior et l’achat/l’adoption ou non d’une solution,
• définir les meilleurs moments pour intervenir auprès des personnes concernées, les leviers à actionner pour lever les freins.
Lire la suite
 
Les lieux
Travail et non travail
La santé des chercheurs d'emploi

Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC), une association œuvrant dans le domaine du retour à l’emploi, a choisi de consacrer la seconde édition de son rapport à la thématique de la santé des chercheurs d’emploi. Arguant que leur santé  est un sujet insuffisamment prise en compte en France, l’association dresse le tableau des effets du chômage sur la mortalité, les pathologies, les habitudes de vie, les addictions, les comportements à risque et la santé mentale. Le risque de décès des chercheurs d’emploi serait ...
Lire la suite
 
Politiques
Politiques publiques 
Évaluation de l’application de la loi du 2 février 2016 sur la fin de vie

Pr L.Barret, S.Fillion, L-C.Viossat (IGAS)
Une législation complexe sur la fin de vie a été progressivement élaborée au cours des vingt dernières années. Elle a été complétée par la loi du 2 février 2016, dite loi « Claeys-Leonetti », qui a conféré de nouveaux droits aux malades en fin de vie, en particulier le droit d’établir des directives anticipées contraignantes et de demander une sédation profonde et continue jusqu’au décès. L’IGAS a été chargée d’évaluer l’application de cette loi.
Lire la suite
Accès et qualité des soins 
Rapport des délégués nationaux à l'accès aux soins

Elisabeth Doineau, Thomas Mesnier et Sophie Augros, ont été désignés comme délégués nationaux à l’accès aux soins. Ils ont été chargés de faire remonter les expériences réussies de chaque territoire, ainsi que les difficultés rencontrées sur le terrain dans le cadre de la mise en œuvre du Plan pour un égal accès aux soins. Dans un rapport récemment publié, les délégués remarquent que les manières d’exercer la médecine sont en pleine transformation. Ces changements, ajoutent-ils, doivent être accompagnés pour réussir la mise en œuvre du Plan.
Lire la suite
Inégalités
Rapport sur la pauvreté en France

La pauvreté est l’une des inégalités les plus visibles. Entre 2006 et 2016, le nombre de pauvres a augmenté de 630 000[1] au seuil à 50 % du niveau de vie médian alors qu’en même temps la richesse nationale s’est accrue de 7 %, soit de 170 milliards d’euros. Ce n’est pas un paradoxe mais la conséquence d’une distribution inégalitaire des revenus qui témoigne de l’absence de ruissellement des richesses concentrées en haut de la pyramide. « Il parait que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c’est une crise. Depuis que je suis tout petit, c’est comme ça » : la plaisanterie de Coluche n’a jamais été aussi exacte
Lire la suite
Près du quart de la population européenne est toujours en risque de pauvreté ou d’exclusion sociale en 2016

En 2016, 118 millions de personnes sont en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale dans l’Union européenne (UE-28), soit 23,5 % de la population, selon un indicateur composite mesurant la pauvreté monétaire, la privationmatérielle et l’exclusion, totale ou partielle, du marché du travail. Tous les ménages ne sont pas uniformément confrontés à la pauvreté. Les femmes, les jeunes et les personnes sans emploi ou en situation d’isolement sont généralement les plus concernés
Lire la suite
 

Plus d'informations

Association "Pratiques en santé"

Président : Daniel Oberlé

 

Pour en parler dans vos réseaux 

 

6, place de l'Eglise

22200 LE MERZER

Tel : 06 31 27 00 69 

contact@pratiquesensante.org