Littératie

Qu'entend-on réellement par faibles compétences en littératie ?

Liens

Selon l’Évaluation des compétences des adultes, même les adultes ayant le plus faible niveau de compétences en littératie possèdent certaines compétences de base en lecture, bien que le niveau de ces dernières varie considérablement entre les pays. Les compétences de base en lecture se font jour à la fois dans l’exactitude et la vitesse de la réponse aux tâches de lecture – deux indicateurs du degré d’aisance et d’automaticité de la lecture. Parmi les adultes peu compétents en littératie, ceux passant l’évaluation dans une autre langue que leur langue maternelle affichent un niveau bien plus faible de compétences de base en lecture que les locuteurs natifs de la langue de l’évaluation.

 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

Littératie en santé (Health literacy) et sources d'information 

Liens

De plus en plus de patients prennent part activement aux décisions liées à leur santé et deviennent des ‘patients éclairés’. Pour assumer ce rôle actif, différentes compétences sont nécessaires. Ces compétences sont l’essence même du concept de ‘littératie en santé’. Ce concept est défini comme « la connaissance, la motivation et les compétences des individus à accéder, comprendre, évaluer et utiliser l'information de santé en vue de porter des jugements et prendre des décisions dans la vie de tous les jours en ce qui concerne la santé, la prévention des maladies et la promotion de la santé, de manière à maintenir ou améliorer la qualité de vie. »(SØRENSEN K. et al., 2012). Etre un ‘littéraire en santé’ signifie donc bien plus que de disposer d’un savoir ou une connaissance en matière de santé. Il s’agit de compétences, de capacités à agir.

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

La médiation en santé pour les personnes éloignées des systèmes de prévention et de soins

Liens

Le médiateur en santé crée du lien et participe à un changement des représentations et des pratiques entre le système de santé et une population qui éprouve des difficultés à y accéder. Le médiateur en santé est compétent et formé à la fonction de repérage, d’information, d’orientation, et d’accompagnement temporaire. Il a une connaissance fine de son territoire d’intervention, des acteurs et des publics. Le travail du médiateur en santé s’inscrit au sein d’une structure porteuse, en relation avec une équipe et des partenaires.

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

Interprétariat linguistique dans le domaine de la santé

Liens

L’interprétariat professionnel dans le domaine de la santé est un outil porté historiquement par la société civile, puis par les institutions, afin de lutter contre les exclusions et tenter de rétablir une égalité dans l’accès à la prévention et aux soins. La HAS considère que seul le recours à un interprète professionnel permet de garantir d’une part, aux patients/usagers les moyens de communication leur permettant de bénéficier d’un égal accès aux droits, à la prévention et aux soins de manière autonome et, d’autre part, aux professionnels les moyens d’assurer une prise en charge respectueuse du droit à l’information, du consentement libre et éclairé du patient et du secret médical. Elle reconnaît néanmoins que d’autres moyens de communication peuvent s’avérer utiles dans les cas où le recours à un interprète professionnel n’est pas possible.

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 1 commentaires

 Communiquer pour tous : les enjeux de la littératie en santé

Liens

 

La santé en action - n° 440 - juin 2017

La première condition à réunir pour pouvoir prendre en charge sa propre santé est d’accéder à la connaissance, au savoir. La littératie en santé est un déterminant majeur de la santé des populations. C’est la motivation et les compétences des individus à accéder, comprendre, évaluer et utiliser l’information en vue de prendre des décisions concernant leur santé. Or cette motivation et ces compétences reposent sur le collectif, la société, laquelle doit créer les conditions favorables, éducatives, sociétales, économiques. Ce dossier est coordonné par Cécile Allaire (Santé publique France) et Julie Ruel (université du Québec). Une vingtaine d’experts et intervenants de terrain y contribuent par leurs analyses et témoignages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

Tamen a proposito, inquam, aberramus. Non igitur potestis voluptate omnia dirigentes aut tueri aut retinere virtutem.



Plus d'informations

Association "Pratiques en santé"

Président : Daniel Oberlé

 

Pour en parler dans vos réseaux 

22, place Aristide Briand

02130 FÈRE-en-TARDENOIS 

Tel : 06 31 27 00 69 
contact@pratiquesensante.org