Données de santé

 Etat de santé et dépendance des personnes âgées en institution ou à domicile

Liens

(Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), décembre 2016)

« Après 75 ans, une personne sur douze vit en institution. L’entrée dans un établissement pour personnes âgées est souvent liée à des problèmes médicaux, en particulier ceux entraînant une perte d’autonomie. En institution, 86 % des personnes âgées de 75 ans ou plus sont dépendantes, contre 13 % des personnes du même âge vivant à domicile. Elles déclarent plus souvent des limitations fonctionnelles : 45 % évoquent une limitation sensorielle, même après correction (vue ou audition), 68 % des limitations cognitives et 91 % des limitations physiques. À l’inverse, les maladies non létales (cataracte, arthrite, scoliose…) sont plus souvent déclarées par les personnes vivant à domicile. D’autres maladies graves, comme le cancer, les maladies cardiaques et le diabète, sont autant signalées par les personnes en institution que par les personnes à domicile. »

 Drees, Études et résultats, n° 988

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

Perception des conditions de vie : des contrastes selon les territoires de résidence

Liens

http://www.cget.gouv.fr/sites/cget.gouv.fr/files/atoms/files/en-bref-40-cget-06-2017.pdf

CGET (Commissariat général à l’égalité des territoires), juin 2017

Aux inégalités économiques ou sociales observées entre les territoires peuvent s’ajouter des inégalités perçues par les populations quant à leur mode de vie. Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) a ainsi confié au Crédoc  une étude visant à mieux cerner la géographie de ces inégalités ressenties. Plus de 8 Français sur 10 sont satisfaits, voire très satisfaits, de leur cadre de vie et de leur état de santé. Plus de 60 % estiment en revanche avoir régulièrement des difficultés financières. Ce constat global cache cependant des disparités territoriales. L’appartenance à un quartier prioritaire ou la taille de l’unité urbaine introduisent les plus forts contrastes territoriaux. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

  Disparités régionales de prise en charge hospitalière des accidents vasculaires cérébraux en 2015

Liens

En 2015, près de 116 000 adultes résidant en France ont eu une prise en charge hospitalière pour un accident vasculaire cérébral (AVC) survenu avant l’admission ou, plus rarement, lors d’une hospitalisation pour un autre motif. Parmi eux, 72 % ont eu un infarctus cérébral, près d’un quart un AVC hémorragique et 4 % un AVC de type non précisé.

En court séjour, la moitié des patients ayant eu un infarctus cérébral, une hémorragie cérébrale ou un AVC de type non précisé, qui relèvent plus spécifiquement de ces structures, ont été pris en charge en unité neurovasculaire. Cette proportion diffère selon les régions : de 30 % à 69 % pour les résidents de Métropole et de 1 % à 59 % pour ceux des départements et régions d’outre-mer (DROM).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

 Étude de santé sur l’environnement, la biosurveillance, l’activité physique et la nutrition (Esteban), 2014-2016

Liens

Le Programme national nutrition santé (PNNS) a été mis en place en 2001 par le ministère de la santé avec pour objectif général d’améliorer la santé de la population en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs, à savoir la nutrition. Programmé initialement sur une durée de 5 ans (PNNS 1 2001-2005), il a été prolongé en 2006 (PNNS 2 2006-2010), puis en 2011 (PNNS 3 2011-2015). Cette troisième édition du PNNS avait inscrit dans ses objectifs la reconduction de l’Étude nationale nutrition santé (ENNS) afin de disposer de données fiables d’évolution de la situation en matière de surveillance nutritionnelle. C’est dans ce cadre que Santé publique France a mis en place l’Étude de SanTé sur l’Environnement, la Biosurveillance, l’Activité physique et la Nutrition (étude Esteban) pour répondre à des objectifs de biosurveillance, de surveillance des maladies chroniques et de surveillance nutritionnelle (alimentation, activité physique et marqueur de l’état nutritionnel). L’Esen (Equipe de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle) a été chargée de l’analyse du volet Nutrition de cette étude et de sa mise en perspective avec les résultats de l’étude ENNS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

Les déterminants de long terme des dépenses de santé en France

Liens

 

 

 

(France stratégie, juin 2017)

« Ce document de travail rappelle quels sont les grands facteurs de croissance des dépenses de santé, en s’appuyant sur des travaux réalisés sur cette question puis analyse les principales projections de long terme des dépenses de santé réalisées pour la France en présentant leur méthodologie, leurs résultats et leurs limites. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

 Etat de santé et dépendance des personnes âgées en institution ou à domicile

Liens

(Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), décembre 2016)

« Après 75 ans, une personne sur douze vit en institution. L’entrée dans un établissement pour personnes âgées est souvent liée à des problèmes médicaux, en particulier ceux entraînant une perte d’autonomie. En institution, 86 % des personnes âgées de 75 ans ou plus sont dépendantes, contre 13 % des personnes du même âge vivant à domicile. Elles déclarent plus souvent des limitations fonctionnelles : 45 % évoquent une limitation sensorielle, même après correction (vue ou audition), 68 % des limitations cognitives et 91 % des limitations physiques. À l’inverse, les maladies non létales (cataracte, arthrite, scoliose…) sont plus souvent déclarées par les personnes vivant à domicile. D’autres maladies graves, comme le cancer, les maladies cardiaques et le diabète, sont autant signalées par les personnes en institution que par les personnes à domicile. »

 Drees, Études et résultats, n° 988

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

Perception des conditions de vie : des contrastes selon les territoires de résidence

Liens

http://www.cget.gouv.fr/sites/cget.gouv.fr/files/atoms/files/en-bref-40-cget-06-2017.pdf

CGET (Commissariat général à l’égalité des territoires), juin 2017

Aux inégalités économiques ou sociales observées entre les territoires peuvent s’ajouter des inégalités perçues par les populations quant à leur mode de vie. Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) a ainsi confié au Crédoc  une étude visant à mieux cerner la géographie de ces inégalités ressenties. Plus de 8 Français sur 10 sont satisfaits, voire très satisfaits, de leur cadre de vie et de leur état de santé. Plus de 60 % estiment en revanche avoir régulièrement des difficultés financières. Ce constat global cache cependant des disparités territoriales. L’appartenance à un quartier prioritaire ou la taille de l’unité urbaine introduisent les plus forts contrastes territoriaux. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

  Disparités régionales de prise en charge hospitalière des accidents vasculaires cérébraux en 2015

Liens

En 2015, près de 116 000 adultes résidant en France ont eu une prise en charge hospitalière pour un accident vasculaire cérébral (AVC) survenu avant l’admission ou, plus rarement, lors d’une hospitalisation pour un autre motif. Parmi eux, 72 % ont eu un infarctus cérébral, près d’un quart un AVC hémorragique et 4 % un AVC de type non précisé.

En court séjour, la moitié des patients ayant eu un infarctus cérébral, une hémorragie cérébrale ou un AVC de type non précisé, qui relèvent plus spécifiquement de ces structures, ont été pris en charge en unité neurovasculaire. Cette proportion diffère selon les régions : de 30 % à 69 % pour les résidents de Métropole et de 1 % à 59 % pour ceux des départements et régions d’outre-mer (DROM).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

 Étude de santé sur l’environnement, la biosurveillance, l’activité physique et la nutrition (Esteban), 2014-2016

Liens

Le Programme national nutrition santé (PNNS) a été mis en place en 2001 par le ministère de la santé avec pour objectif général d’améliorer la santé de la population en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs, à savoir la nutrition. Programmé initialement sur une durée de 5 ans (PNNS 1 2001-2005), il a été prolongé en 2006 (PNNS 2 2006-2010), puis en 2011 (PNNS 3 2011-2015). Cette troisième édition du PNNS avait inscrit dans ses objectifs la reconduction de l’Étude nationale nutrition santé (ENNS) afin de disposer de données fiables d’évolution de la situation en matière de surveillance nutritionnelle. C’est dans ce cadre que Santé publique France a mis en place l’Étude de SanTé sur l’Environnement, la Biosurveillance, l’Activité physique et la Nutrition (étude Esteban) pour répondre à des objectifs de biosurveillance, de surveillance des maladies chroniques et de surveillance nutritionnelle (alimentation, activité physique et marqueur de l’état nutritionnel). L’Esen (Equipe de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle) a été chargée de l’analyse du volet Nutrition de cette étude et de sa mise en perspective avec les résultats de l’étude ENNS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

Les déterminants de long terme des dépenses de santé en France

Liens

 

 

 

(France stratégie, juin 2017)

« Ce document de travail rappelle quels sont les grands facteurs de croissance des dépenses de santé, en s’appuyant sur des travaux réalisés sur cette question puis analyse les principales projections de long terme des dépenses de santé réalisées pour la France en présentant leur méthodologie, leurs résultats et leurs limites. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires



Plus d'informations

Association "Pratiques en santé"

Président : Daniel Oberlé

 

Pour en parler dans vos réseaux 

22, place Aristide Briand

02130 FÈRE-en-TARDENOIS 

Tel : 06 31 27 00 69 
contact@pratiquesensante.org