NUMÉRIQUES ET INNOVATIONS

Un guide pour aider les médecins à préserver leur réputation numérique

 

https://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/cnom_guide_pratique_e-reputation.pdf

 

Ce guide a vocation à accompagner les médecins, ou plus généralement les professionnels de santé, dans la gestion de leur e-réputation. Nous avons cependant choisi de le rendre public sur notre site internet ainsi que son tutoriel. Selon les termes de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), « l'e-réputation est l'image numérique d'une personne sur Internet. Cette eréputation est entretenue par tout ce qui concerne cette personne et qui est mis en ligne sur les réseaux sociaux, les blogs ou les plateformes de partage de vidéos ».

 


Stratégie de transformation du système de santé - Rapport final : Accélérer le virage numérique

 

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/184000613.pdf

 

En mars 2018, le Premier ministre et la ministre des solidarités et de la santé ont confié à 12 pilotes l'examen de cinq chantiers prioritaires pour réformer le système de santé : qualité des soins et pertinence des actes, organisation territoriale, modes de financement et régulation, ressources humaines et formation, numérique. Les responsables de ces chantiers ont rencontré près de 2000 personnes (médecins, professions paramédicales, étudiants, patients, fédérations, syndicats...). A l'issue de cette étape de consultation, six rapports ont été remis à la ministre qui ont permis de déterminer trois engagements prioritaires pour mener à bien le projet « Ma santé 2022 » : placer le patient au cœur du système, organiser l'articulation entre médecine de ville, médico-social et hôpital pour mieux répondre aux besoins de soins en proximité et repenser les métiers et la formation des professionnels de santé.

 

 


Etude qualitative des attentes et usages des m-Health par l'ensemble des parties prenantes.

 

http://www.ccomssantementalelillefrance.org/sites/ccoms.org/files/pdf/Rapport_EQUME_Vlogos%20site%20web.pdf

 

Les nouvelles technologies de e-santé1 ont un important potentiel de transformation et d’amélioration des pratiques thérapeutiques et de prévention en santé (Marzano et al., 2015). Elles permettent non seulement d’améliorer l'efficacité des soins mais peuvent modifier en la nature même (Hollis et al., 2013). Elles vont bouleverser les modalités de prise en charge, modifier de manière majeure ce qu’on sait ou ce qu’on croit savoir sur ces troubles (Collins, 2015) et participer de et à une « médecine 4P » : prédictive, préventive, personnalisée et participative. En créant une matrice d'informations beaucoup plus complète que ce qui est aujourd’hui réalisable pour chaque patient, elles ouvrent la voie à une médecine de précision (Insel, 2014)(Torous, Staples, & Onnela, 2015)(Hood & Flores, 2012). 

 

 


Health data hub : rapport de la mission de préfiguration

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/181012_-_rapport_health_data_hub.pdf

 

La mission, pilotée par trois experts, réunit également des représentants de la recherche, de l’écosystème des start-ups, de l’industrie, des professionnels et établissements de santé, de l’administration et de l’Assurance Maladie (cf. annexe pour une liste plus détaillée). Un très grand nombre d’acteurs de l’écosystème ont été entendus et/ou ont activement contribué à ces réflexions (cf. annexe). La mobilisation de la communauté a été très appréciée par la mission qui remercie vivement toutes les personnes avec qui elle a interagi. Le rapport propose une feuille de route pour la mise en œuvre opérationnelle du « Health Data Hub », ainsi que des recommandations, notamment sur les aspects organisationnels et réglementaires pour que cette feuille de route puisse se dérouler dans un contexte favorable. Il s’appuie sur les entretiens réalisés, cependant ses conclusions n’engagent que ses auteurs.

 

 


Intelligence artificielle et santé

 

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/intelligence-artificielle-et-sante

 

L’intelligence artificielle (IA) est un domaine de recherche en pleine expansion et promis à un grand avenir. Ses applications, qui concernent toutes les activités humaines, permettent notamment d’améliorer la qualité des soins. L’IA est en effet au cœur de la médecine du futur, avec les opérations assistées, le suivi des patients à distance, les prothèses intelligentes, les traitements personnalisés grâce au recoupement d’un nombre croissant de données (big data), etc.

 


Les bénéfices d’une meilleure autonomie numérique

 http://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/fs-rapport-benefices_autonomie_numerique-12072018_0.pdf

 

Ce rapport cherche à identifier et quantifier les bénéfices d’une amélioration de la maîtrise des outils numériques par la part de la population française qui ne les utilise pas dans la vie courante. Il ne quantifie que les bénéfices d’une plus grande autonomie numérique et non les coûts de mise en œuvre d’une stratégie visant cet objectif. On se concentre ici sur les effets nets en tenant compte du fait qu’une partie seulement des individus initiés à un usage de base du numérique déciderait in fine de s’en servir dans la vie courante. ...

 


Programme de formation en littératie numérique pour les éducateurs canadiens

 

http://habilomedias.ca/ressources-p%C3%A9dagogiques/litt%C3%A9ratie-num%C3%A9rique-101

 

Ces ressources ont pour but d’appuyer les enseignants et enseignantes quant à la façon d’intégrer la littératie numérique dans leur pratique de l’enseignement et de les préparer à élaborer des activités et des leçons sur la littératie numérique qui répondent aux besoins de leurs propres élèves.

Ateliers de formation en littératie numérique

Les ateliers Programme de formation en littératie numérique pour les éducateurs canadiens présentent un aperçu des connaissances et des compétences essentielles en littératie numérique et les concepts clés de la littératie médiatique et numérique, familiariseront les participants avec les expériences du numérique des jeunes Canadiens, et leur présenteront les ressources et les outils qui sont offerts par le biais du cadre de littératie numérique Utiliser, comprendre et créer.

 

 


« Faire en sorte que les applications et objets connectés en santé bénéficient à tous »

 

https://membre.carenity.com/forum/revue-de-presse/quelle-est-la-place-du-numerique-dans-la-prise-en-charge-des-patients-41045#575797

Présentation : https://cdn-membre.carenity.com/docs/Numerique-et-prise-en-charge-patients.pdf

 

A l’occasion de la Paris Healthcare Week, Carenity a réalisé une étude auprès de 750 membres afin de mieux comprendre leur utilisation des outils digitaux et leurs attentes (téléconsultation, Dossier Médical Partagé, etc.). patient numerique

Lorsqu’on est touché par une maladie chronique, c’est tout une façon de vivre et de penser qui est différente. Les patients et leurs proches portent ainsi une attention accrue à l’information, aux avancées de la recherche et à tous les progrès susceptibles d’améliorer leur quotidien.

 


« Faire en sorte que les applications et objets connectés en santé bénéficient à tous »

http://www.anap.fr/ressources/publications/detail/actualites/appropriation-des-usages-des-services-de-coordination-conduite-du-changement-et-mobilisation-des-acteurs/

 

Services numériques d’appui à la coordination, quels moyens mettre en œuvre pour que les professionnels se les approprient ? Fondée sur le recueil d’observations de chacune des régions, cette publication donne des clefs pour mettre en œuvre des stratégies de conduite du changement, de mobilisation des acteurs et d’appropriation de nouveaux usages.

 


« Faire en sorte que les applications et objets connectés en santé bénéficient à tous »

https://www.aiforhumanity.fr/pdfs/9782111457089_Rapport_Villani_accessible.pdf

 

L’intelligence artificielle apparait souvent comme une promesse mais ne nous y trompons pas, cette révolution ne se produira pas dans 50 ou 60 ans : elle a lieu en ce moment même.

Cette transformation radicale est à la fois une chance inouïe et une responsabilité immense.

C’est maintenant que nous devons nous emparer pleinement des opportunités de l’intelligence artificielle tout en pensant le cadre de sa régulation.

 


« Faire en sorte que les applications et objets connectés en santé bénéficient à tous »

 

https://www.conseil-national.medecin.fr/node/2563

 

Le Conseil national de l’Ordre des médecins, sous la coordination du Dr. Jacques Lucas et du Pr. Serge Uzan, publie ce jour un livre blanc consacré aux « Médecins et patients dans le monde des data, des algorithmes et de l’intelligence artificielle » et formule 33 propositions.

Ce document explore notamment l’impact actuel et futur des nouvelles technologies pour l’exercice de la médecine, pour la formation initiale et continue des médecins, pour la recherche médicale, et pour la place des patients dans le système de santé.

Plus généralement, il appelle à « identifier dès maintenant les risques que la société numérique comporte afin de les combattre tout en soutenant tous les bénéfices qu’elle peut apporter au service de la personne ».

 


« Faire en sorte que les applications et objets connectés en santé bénéficient à tous »

http://solidarites-sante.gouv.fr/ministere/acteurs/instances-rattachees/conference-nationale-de-sante/avis-et-recommandations/mandature-2015-2019-les-avis-voeux-adoptes/article/faire-en-sorte-que-les-applications-et-objets-connectes-en-sante-beneficient-a

 

avis adopté en assemblée plénière, le 08.02.18

La Conférence nationale de santé (CNS), en partenariat avec le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) et le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE), les trois instances au cœur de la question des inégalités de santé, avec l’appui de la Commission nationale de débat public (CNDP) et la Direction interministérielle de la transformation publique (DITP ex-SGMAP), se sont engagées, en 2017, dans une démarche de débat "citoyen" pour adopter un avis commun en réponse à la question : "Les objets connectés et les applications numériques contribuent-ils à préserver et à améliorer la santé de tous et de la même façon pour tous ? ».