Inégalités

Prise en charge des patients en situation de vulnérabilité sociale : opinions et pratiques des médecins généralistes

https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er1089.pdf

 

En tant qu’acteurs clés du premier recours, les médecins généralistes ont un rôle central dans la prise en charge des patients en situation de vulnérabilité sociale. Ce rôle peut, cependant, s’avérer complexe car la prise en charge de ces patients soulève différents types de problèmes : des difficultés cliniques (notamment la fréquence de la multimorbidité), des durées de consultation plus importantes, une coordination souvent délicate avec les secteurs social et médico-social.

Malgré ces difficultés, plus de huit médecins généralistes sur dix estiment qu’il relève de leur rôle d’adapter leur relation au patient selon sa situation sociale, mais aussi de repérer les patients en situation de vulnérabilité sociale. Plus d’un médecin généraliste sur deux souhaiterait ainsi être mieux formé à la prise en charge de ces patients.

Par ailleurs, ces difficultés et ces besoins de formation semblent plutôt atténués par l’expérience que peut représenter une plus grande confrontation à la vulnérabilité sociale dans la patientèle.

 

 


Rapport sur la pauvreté en France

 

https://www.inegalites.fr/IMG/pdf/web_rapport_sur_la_pauvrete_en_france_2018_observatoire_des_inegalites_et_compas.pdf

 

La pauvreté est l’une des inégalités les plus visibles. Entre 2006 et 2016, le nombre de pauvres a augmenté de 630 000[1] au seuil à 50 % du niveau de vie médian alors qu’en même temps la richesse nationale s’est accrue de 7 %, soit de 170 milliards d’euros. Ce n’est pas un paradoxe mais la conséquence d’une distribution inégalitaire des revenus qui témoigne de l’absence de ruissellement des richesses concentrées en haut de la pyramide. « Il parait que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c’est une crise. Depuis que je suis tout petit, c’est comme ça » : la plaisanterie de Coluche n’a jamais été aussi exacte

 


Près du quart de la population européenne est toujours en risque de pauvreté ou d’exclusion sociale en 2016

 

https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er1088.pdf

 

En 2016, 118 millions de personnes sont en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale dans l’Union européenne (UE-28), soit 23,5 % de la population, selon un indicateur composite mesurant la pauvreté monétaire, la privationmatérielle et l’exclusion, totale ou partielle, du marché du travail. Tous les ménages ne sont pas uniformément confrontés à la pauvreté. Les femmes, les jeunes et les personnes sans emploi ou en situation d’isolement sont généralement les plus concernés

 


Une commune sur six a réalisé une analyse des besoins sociaux sur son territoire

 

https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er1078.pdf

 

Sarah Abdouni (DREES) 

Fin 2014, près d’une commune sur six a déjà réalisé une analyse des besoins sociaux (ABS) sur son territoire. Cet exercice, qui repose en partie sur l’observation des caractéristiques de la population pouvant relever de l’aide sociale, est moins répandu dans les petites communes que dans les grandes : 11 % des communes de moins de 1 500 habitants l’ont mis en oeuvre contre 76 % de celles de plus de 30 000 habitants. Les analyses des besoins sociaux réalisées en 2014 ou avant couvrent ainsi un peu plus de la moitié de la population française. Parmi les communes ayant réalisé une ABS, une sur cinq l’a renouvelée tous les ans, la moitié ne l’a pas reconduite chaque année et un tiers n’en a fait qu’une seule. Les grandes et moyennes communes se tournent davantage vers des prestataires extérieurs que les petites communes qui internalisent complètement leur ABS.

 


Guide d’orientation de la Ligue des Droits de l’Homme

 

http://www.cbcs.be/Guide-d-orientation-de-la-Ligue-des-Droits-de-l-Homme

 

Afin de répondre aux demandes qui lui sont adressées, la Ligue des Droits de L’Homme met à disposition du public un outil ayant pour objectif d’assurer une réorientation des demandes vers des associations spécialisées dans le traitement de ces demandes. Cette édition du Guide, entièrement mise à jour (2018), est disponible gratuitement en ligne.

 


L'accompagnement des bénéficiaires du RSA

 

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/docfra/rapport_telechargement/var/storage/rapports-publics/184000587.pdf

 

Dans le sillage des travaux de préparation de la future stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, Claire Pitollat, Députée de la deuxième circonscription des Bouches-du-Rhône, et Mathieu Klein, Président du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, ont été chargés par le Premier ministre, d'une mission de réflexion particulière sur l'accompagnement vers le retour à l'emploi des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Cette mission s'inscrivait dans un contexte caractérisé par le constat d'un nombre conséquent de bénéficiaires de longue durée, de taux insuffisants de retour à l'emploi et d'absence d'accompagnement de nombreux bénéficiaires.

 


La juste prestation pour des prestations et un accompagnement ajustés

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/184000588.pdf

 

Le présent rapport s'inscrit dans le cadre de la préparation de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté. Il part du constat d'une grande complexité du système d'aide et de prestations, avec pour conséquence le problème du non recours aux prestations sociales, mais également des erreurs de déclaration et des dysfonctionnements de gestion. C'est dans ce cadre que le Premier ministre a chargé Mme Christine Cloarec-Le Nabour et M. Julien Damon, d'une mission visant à analyser les déterminants des dysfonctionnements du système d'aide et de prestations et, sur cette base, de formuler des propositions pour « permettre à chacun de toucher la juste prestation, celle à laquelle il a droit ».

 


Rapport sur l'égalité territoriale dans l'accès aux soins

 

http://s3-eu-west-1.amazonaws.com/static.hospimedia.fr/documents/196700/3509/Rapport__commission_d%27enque%CC%82te_de%CC%81sertification_me%CC%81dicale_%281%29.pdf?1532615333

 

Un rapport sénatorial vient d’être publié, qui vise à évaluer l’efficacité des politiques publiques mises en œuvre pour lutter contre la désertification médicale. Le rapport fait état d’une aggravation des difficultés d’accès aux soins sur l’ensemble du territoire. Cette situation serait liée à un défaut d’anticipation face à des besoins de soins grandissants : la pénurie de médecins est observée dans le libéral, mais aussi dans le secteur hospitalier. Le rapport souligne que les inégalités d’accès aux soins sont aggravées s’agissant des recours aux médecins spécialistes, qui sont en nombre insuffisant et très inégalement répartis sur le territoire.

 


Aléos une plateforme Santé pour améliorer l’accès aux soins des personnes en situation de précarité

 

https://www.aleos.asso.fr

Mulhouse. Pour améliorer l’accès aux soins des personnes en situation de précarité, l’association Aléos a créé la plateforme Santé interassociative Sud Alsace. Quatre infirmières coordinatrices tiennent des permanences sur différents sites et mènent des actions tant individuelles que collectives. Une passerelle efficace pour faire le lien entre l’accompagnement social et le suivi médical

 

A lire l'édito du Président de l'association  


Comment définir le territoire des inégalités ?

 https://www.inegalites.fr/Comment-definir-le-territoire-des-inegalites

 

Mesurer les inégalités dans un espace géographique n’est pas aussi évident qu’il y parait. Quelle échelle choisir ? Quels sont les pièges à éviter ? De quoi parle-t-on au juste ? L’analyse de Louis Maurin, extraite de son ouvrage Comprendre les inégalités.

 


L’orientation et l’accompagnement des bénéficiaires du RSA en 2016

 L’orientation et l’accompagnement des bénéficiaires du RSA en 2016

http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/documents-de-travail/serie-statistiques/article/l-orientation-et-l-accompagnement-des-beneficiaires-du-rsa-en-2016-bilan-des

 

Bilan des résultats de l’enquête annuelle auprès des collectivités territoriales

Ce document présente les résultats de l’enquête de la Drees sur l’orientation et l’accompagnement des bénéficiaires du RSA en 2016. Fin 2016, 82,6 % des personnes bénéficiaires du RSA soumises aux droits et devoirs sont orientées vers un parcours d’insertion par les collectivités territoriales chargées de l’insertion des bénéficiaires du RSA sur leur territoire.

 


Baromètre de la précarité énergétique : lien avec problèmes de santé

 

http://www.cbcs.be/Barometre-de-la-precarite-energetique-lien-avec-problemes-de-sante

 

Plus d’un ménage belge sur cinq vit en situation de précarité énergétique, un pourcentage stable depuis plusieurs années, comme le montre le Baromètre annuel de la Précarité énergétique, réalisé à la demande de la Fondation Roi Baudouin par des équipes de l’Université d’Anvers (OASeS) et de l’ULB (CEESE).

 


Le coût des soins dentaires au Québec

https://cdn.iris-recherche.qc.ca/uploads/publication/file/2018-02-Fiche-IRIS-Soins-dentaires.pdf

 

Des millions d’adultes du Québec se privent de soins et d’examens dentaires pour des motifs d’ordre financier. Selon un chercheur de l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques, la proportion des hommes et des femmes qui n’ont pas rendu visite à leur dentiste en 2016 en raison du coût élevé de ses services s’élève à 27 %. Par ailleurs, les ménages québécois ont déboursé en moyenne 529 $ en soins dentaires en 2016, soit une hausse de 19 % par rapport à 2010. L’accroissement des dépenses est plus rapide que l’inflation, ce qui contribue à faire du Québec la province où la facture des ménages pour les soins dentaires est la plus élevée. Cette situation n’est pas sans conséquence pour la santé publique. Par exemple, le nombre de personnes portant des prothèses est deux fois plus élevé au Québec que dans les autres provinces canadiennes. Un second facteur qui joue un rôle dans l’accès aux soins dentaires est le prix des primes d’assurance. Le taux de couverture est 2,5 fois plus faible chez les ménages à faible revenu que chez ceux appartenant à une classe socioéconomique supérieure. Ces inégalités sociales touchent également les jeunes : les statistiques montrent que les enfants dont les parents gagnent moins de 30 000 $ par année ont deux fois plus de caries que ceux dont la famille gagne un revenu supérieur à 50 000 $.

 


L’accès à l’aide en santé mentale pour personnes exilées

 

http://www.cbcs.be/IMG/pdf/ulysse_guide_18_int_x.pdf

 

Le Réseau Santé Mentale en Exil présente la nouvelle édition 2018 de son guide sur l’accès à l’aide en santé mentale pour personnes exilées en région bruxelloise.

Ce guide est destiné aux travailleurs de première ligne souhaitant mieux appréhender les divers enjeux liés à l’accompagnement psychosocial et thérapeutique de personnes présentant la double problématique d’une souffrance psychologique et d’un statut de séjour précaire.

 


Le Rapport sur les inégalités mondiales 2018

 

http://wir2018.wid.world/files/download/wir2018-summary-french.pdf

 

Le Rapport sur les inégalités mondiales 2018 s’appuie sur une méthodologie pionnière pour mesurer les inégalités de revenus et de patrimoines de manière systématique et transparente. Avec ce rapport, le Laboratoire sur les inégalités mondiales vise à combler un déficit démocratique et à fournir aux différents acteurs de la société les données nécessaires pour participer à des débats publics ancrés dans les faits.

 


Intervenir pour réduire les inégalités sociales de santé (IVRISS) : un guide d'accompagnement méthodologique

https://www.fabrique-territoires-sante.org/sites/default/files/guide_ivriss_2017_ars_paca_1.pdf

 

Le présentant guide vise à apporter une réponse au constat largement partagé : un nombre encore trop important d’Interventions visant la réduction des inégalités sociales de santé (IVRISS) peinent à se pérenniser dans le temps ou à être déployées sur d’autres territoires après une première période d’expérimentation. Dans ce contexte, le guide a pour objectif de soutenir les acteurs désireux de pérenniser et de diffuser une Intervention Visant la Réduction des Inégalités Sociales (et environnementales) de Santé (IVRISS) au-delà de son expérimentation. Il propose des recommandations pour construire, animer et piloter des dynamiques collectives et collaboratives favorables à l’expérimentation, pérennisation et diffusion de ces IVRISS