ENFANCE

Guide : Les élèves à besoins éducatifs particuliers

 

http://www.onisep.fr/Formation-et-handicap/Guide-Les-eleves-a-besoins-educatifs-particuliers

 

Existe pour 6 régions voir au bas de l'article 

Les besoins éducatifs particuliers concernent des élèves en situation de handicap, malades, intellectuellement précoces, nouvellement arrivés en France, en milieu carcéral... "Scolariser les élèves à besoins éducatifs particuliers" paraît dans 5 régions : Bretagne, Grand Est, Ile-de-France, Provence-Alpes-Côte d'Azur et dans l’académie d'Amiens. Cette publication, destinée aux équipes éducatives, familles et professionnels chargés de leur accueil présente les parcours scolaires possibles et les dispositifs mis en place.

 


Mise en place des plateformes d’orientation et de coordination dans le cadre du parcours de bilan et d’intervention précoce pour les enfants avec des troubles du neuro-développement

http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2018/11/cir_44137.pdf

 

« Dans le cadre de la stratégie pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement 2018- 2022, le gouvernement a fixé comme objectif la mise en place d’un parcours coordonné de bilan et intervention précoce d’un an pour les enfants de 0 à 6 ans inclus, afin d’accélérer l’accès à un diagnostic, favoriser des interventions précoces sans l’attendre, et ainsi répondre aux problèmes d’errance diagnostique et réduire les sur-handicaps conformément aux recommandations de bonnes pratiques de la haute autorité de santé (HAS). Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 prévoit en ce sens : - la construction d’un parcours coordonné, sécurisé et fluide, respectueux de la situation et des souhaits des familles, dès le repérage d’un développement inhabituel ; - la rémunération des professionnels libéraux suivants contribuant au diagnostic fonctionnel et nosographique selon l’âge de l’enfant : ergothérapeute, psychologue, psychomotricien. »

Cette circulaire a pour objet la création de plateformes d’orientation et de coordination portées par un établissement ou service sanitaire ou médico-social et coordonnant un ensemble de lignes 2 et de professionnels libéraux participant au diagnostic des troubles du neurodéveloppement.

 


Santé et parentalité, l'approche des villes (guide)

http://www.villes-sante.com/wp-content/uploads/guide_methodo_parentalite_sante-1.pdf

 

Ce guide, destiné aux collectivités territoriales, a pour objectif de les soutenir dans la mise en place de projets d'accompagnement à la parentalité, dans une vision de promotion de la santé.

Il permet de mieux appréhender les liens entre parentalité et santé, présente l'approche des villes sur le sujet et identifie les leviers mobilisables. Il est illustré par de nombreuses fiches actions de villes santé

 


Rapport sur la proposition de loi visant à renforcer la prise en charge des #cancers pédiatriques

http://www.assemblee-nationale.fr/15/pdf/rapports/r1416.pdf

 

Quelque 1 750 enfants et près de 800 adolescents sont touchés chaque année par un cancer dans notre pays. La moitié d’entre eux le sont avant l’âge de cinq ans. 500 en décèdent. En Europe, ce sont 35 000 enfants et adolescents qui sont diagnostiqués chaque année, causant quelque 6 000 décès. En France comme en Europe, les cancers pédiatriques représentent la première cause de mortalité par maladie des enfants, la deuxième après les accidents. Au regard des 400 000 nouveaux cas de cancers et des 150 000 décès que l’on dénombre dans notre pays chaque année, les cancers pédiatriques sont des maladies rares. 

 


La petite enfance influence la santé tout au long de la vie

https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/gesund-leben/gesundheitsfoerderung-und-praevention/praevention-fuer-kinder-und-jugendliche/fruehe-kindheit.html

 

Les influences subies durant la petite enfance entraînent des conséquences importantes sur l’état de santé à l’âge adulte. Le comportement de la mère en matière de santé durant la grossesse ainsi que les styles de vie durant la petite enfance peuvent permettre d’éviter des maladies non transmissibles plus tard au cours de la vie, ou au contraire les favoriser.

Document complet :  suivre ce lien

Dépiant :  suivre ce lien 

 


L’état de santé des enfants d’âge scolaire en France. Apport des observatoires régionaux de la santé sur la production d’indicateurs liés à la santé des enfants d’âge scolaire (décembre 2017)

 

http://www.fnors.org/uploadedFiles/publicationsFnors/FNORS_Etat_Sante_Enfants_Age_Scolaire.pdf

 

À la demande de la Direction générale de la santé (DGS), la Fnors a réalisé un état des lieux des dispositifs existants en France pour suivre l’état de santé des enfants d’âge scolaire, notamment à travers l’implication des ORS sur la mise en place d’études ou la production d’indicateurs auprès de cette population. Dans un premier temps, ce document présente les dispositifs de suivi de la santé des enfants en milieu scolaire en France et les indicateurs disponibles à l’échelle nationale. Puis, afin de mettre en av-ant les démarches locales, un état des lieux est réalisé et porte sur les travaux des ORS impliqués pour l’exploitation de données issues de dispositifs existants ou pour la mise en place d’enquêtes spécifiques. Chaque système d’information mis en place par les ORS fait l’objet d’une fiche de synthèse en annexe du document.

 


Promotion de la santé à l'école : agir sur le climat scolaire

http://inpes.santepubliquefrance.fr/SLH/pdf/sante-action-445.pdf

 

La promotion de la santé repose sur une approche globale de la santé telle que définie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 1948. Pour permettre d’appréhender cette acception large de la santé, qui dépasse ses seuls aspects biomédicaux, l’OMS précise que l’ensemble des déterminants de la santé sont « les circonstances dans lesquelles les individus naissent, grandissent, vivent, travaillent et vieillissent ainsi que les systèmes mis en place pour faire face à la maladie ». Ainsi, « à chaque étape de la vie, l’état de santé se caractérise par des interactions complexes entre plusieurs facteurs d’ordre socio‑économique en interdépendance avec l’environnement physique et le comportement individuel ». Ces déterminants de la santé « n’agissent pas isolément. C’est la combinaison de leurs effets qui influe sur l’état de santé ».

 


Petite enfance, inégalités, ville.

 

http://www.villes-sante.com/colloques-et-seminaires/colloque-petite-enfance-inegalites-villes-2/

 

Mise en ligne des supports des communications au colloque du 24 mai 2018, à Angers

« La France fait partie des pays où les inégalités sociales de mortalité et de santé (ISS) sont les plus élevées en Europe occidentale et celles-ci n’ont eu aucune tendance à régresser ces dernières années ». Ce constat, dressé lors des journées d’étude 2015-16 de la DREES (Direction de la recherche, de l’évaluation et des statistiques), interpelle et oblige à (ré)agir. Ces inégalités, installées dès 6 ans, persistent tout au long de la vie. C’est pourquoi des études de plus en plus nombreuses soulignent l’intérêt d’agir sur les inégalités sociales de santé de façon précoce, dès le plus jeune âge.

 


Les grands-parents : un mode de garde régulier ou occasionnel pour deux tiers des jeunes enfants

http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er1070.pdf

 

Le recours aux grands-parents comme solution de garde et d’accueil des jeunes enfants répond à des logiques très spécifiques. Les grands-parents sont rarement le premier mode de prise en charge des enfants de moins de 6 ans : seuls 2 % sont gardés principalement de cette manière. Pourtant, l’intervention des grands-parents est loin d’être anecdotique : environ deux tiers des enfants de moins de 6 ans sont gardés au moins occasionnellement par eux. Les formes d’aide apportée par les grands-parents viennent plutôt compléter les modes d’accueil existants.

Les interventions des grands-parents concernent davantage d’enfants en semaine que les week-ends, mais pour des temps plus courts. Le mercredi fait exception : une forte proportion d’enfants sont gardés pour des durées relativement longues.

 

 


Les compétences psychosociales des enfants et jeunes ados (3-15 ans)

https://www.promosante-idf.fr/les-competences-psychosociales-des-enfants-et-jeunes-ados-3-15-ans

 

Les bénéfices en matière de santé et de bien-être liés aux compétences psychosociales sont avérés. Dossier pour approfondir vos connaissances et donner des ressources utiles au montage d'un projet. [Mise en ligne : 28 mai 2018]

Compétences psychosociales (CPS) : de quoi parle-t-on ? : Les compétences psychosociales sont la capacité d'une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C'est l'aptitude d'une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l'occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement.  [OMS, 1993]


Santé 2020 : l’éducation et la santé par le développement de la petite enfance

 

http://www.villes-sante.com/wp-content/uploads/Health2020-education-health-through-early-development-fr-1.pdf

 

La politique Santé 2020 a été adoptée par tous les États membres de la Région européenne de l’OMS afin de relever les énormes défis que l’Europe affronte sur le plan social et sanitaire. Elle exhorte le secteur de la santé à se rapprocher des divers secteurs et parties et à poursuivre avec eux le travail d’amélioration de la santé et du bien-être de la population. Au 21ème siècle, l’éducation et la santé ne peuvent plus se permettre d’œuvrer indépendamment l’une de l’autre. ...


Une politique de santé globale pour les enfants et leur famille

 

Une politique de santé globale pour les enfants et leur famille

Dossier documentaire réalisé par Jean-Pierre Deschamps - SFSP

http://www.sfsp.fr/content-page/111-dossiers-documentaires/3107-sante-des-enfants

 

La Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE, signée à New-York en Novembre 1989) définit l’enfant comme « tout être humain âgé de moins de 18 ans », sauf si la majorité est atteinte plus tôt en raison de la législation qui lui est applicable. Cette définition large appelle deux remarques :

- L’enfance ne commence pas à la naissance, mais à la conception ; l’embryon et le fœtus doivent donc être considérés comme des enfants : s’intéresser à l’enfant dans la période prénatale justifie qu’en santé publique soit souvent évoquée la santé « de la mère et de l’enfant ». Ce sera le cas pour ce dossier documentaire.

- La définition de la CIDE inclut l’adolescence, qui fait par ailleurs l’objet d’un autre dossier documentaire. Dans ce dossier-ci on ne considérera pas une limite fixe. On parlera de l’enfance comme s’achevant au moment de la puberté soit vers 11-13 ans, âge correspondant aussi sensiblement, en France et dans la plupart des pays, à l’entrée dans l’enseignement secondaire.

 


Douzième rapport au Gouvernement et au Parlement de l'Observatoire national de la protection de l'enfance

 

https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer/?pagename=Territoires/Articles/Articles&cid=1250280788335&nl=1

 

Lancée en décembre dernier, la concertation destinée à nourrir la stratégie de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes est désormais achevée. Des objectifs contractualisés entre Etat et départements, un parcours d'accompagnement garanti pour les jeunes, l'accès universel à l'accueil petite enfance en 2030, la refondation des minima sociaux... font partie des propositions des groupes de travail. L'annonce par le président de la République de la stratégie devrait avoir lieu avant la fin du mois d'avril. 

 


Douzième rapport au Gouvernement et au Parlement de l'Observatoire national de la protection de l'enfance

 

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/184000032.pdf

 

(Observatoire national de la protection de l'enfance (ONPE), janvier 2018) 

« L'ONPE s'attache, dans ce rapport organisé selon les thématiques d'actualité, à mieux faire connaître la réalité de la protection de l'enfance en France. Ses missions au service de l'amélioration des connaissances reposent sur l'articulation entre, d'une part, la recherche et, d'autre part, l'ensemble des pratiques en protection de l'enfance. » 

 


Mon enfant a un cancer : comprendre et être aidé

Les cancers de l'enfant

http://www.e-cancer.fr/content/download/63416/570637/file/Mon-enfant-a-un-cancer-comprendre-et-etre-aide-2014.pdf

 

Le cancer chez l'enfant est une maladie rare qui représente, dans les pays développés, 1 à 2 % de l'ensemble des cancers. On dénombre près de 2 500 nouveaux cas chaque année en France, dont la moitié chez l'enfant de moins de 5 ans et 700 chez les jeunes de 15 à 18 ans. Certaines formes de cancers sont spécifiques à l'enfant et, inversement, la plupart des cancers de l'adulte n'existent pas chez l'enfant.

 

 


Aller à l’école en ayant une maladie rare ou un handicap rare : une vidéo pour informer

http://www.cnsa.fr/actualites-agenda/actualites/aller-a-lecole-en-ayant-une-maladie-rare-ou-un-handicap-rare-une-video-pour-informer

 

Durant le parcours scolaire d’un enfant avec une maladie rare ou en situation de handicap rare, enfants et parents côtoient de nombreux professionnels qui ne se connaissent pas forcément. Il est pourtant essentiel que chacun dispose des bonnes informations pour accompagner au mieux l’enfant dans sa scolarité.

Une vidéo, réalisée par la CNSA en lien avec la DGESCO, des filières maladies rares et des équipes relais handicaps rares, récapitule les étapes clés du parcours. Ce support de communication montre l’utilité de l’échange d’informations entre la famille, les professionnels de santé et le corps enseignant, au service du parcours scolaire de l’enfant.