Education VIE AFFECTIVE ET SEXUELLE

Sante sexuelle

 

Pour connaître les personnes ressources : https://www.pratiquesensante.org/personnes-ressources/

Communication ciblée avec les clients par le biais des appareils mobiles pour améliorer la santé sexuelle et reproductive

 

https://www.cochranelibrary.com/cdsr/doi/10.1002/14651858.CD013680/full/fr

 

Évaluer les effets de la CCC fournie par les biais des appareils mobiles sur les connaissances des adolescents et sur le comportement des adolescents et des adultes en matière de santé sexuelle et reproductive, sur l'utilisation des services de santé et sur la santé et le bien‐être.

Bonjour Sam : sensibiliser les jeunes par le jeu | Guide pédagogique pour les écoles primaires

 

https://gendercreativekids.com/upload/ressources/Bonjour-Sam-Guide-pedagogique.pdf

 

Subventionné par le ministère de la Justice du Québec, le projet pilote Bonjour Sam : sensibiliser les jeunes par le jeu a pour objectif de venir en aide aux enseignant·e·s qui doivent aborder des questions entourant l’identité, les rôles, les stéréotypes et les normes de genre dans les écoles primaires.

 

Notre guide pédagogique a de multiples fonctions et représente en soi une source d’informations très pertinentes pour de nombreux publics. La première partie dresse un vaste portrait des enjeux entourant les enfants et les jeunes trans, non-binaires et créatif.ve.s sur le plan du genre, alors que la deuxième offre des activités de sensibilisation faciles à animer auprès d’enfants d’âge primaire en utilisant notre outil éducatif Sam.

Une éducation sexuelle complète protège les enfants et contribue à rendre la société plus sûre et inclusive

 

https://www.coe.int/fr/web/commissioner/-/comprehensive-sexuality-education-protects-children-and-helps-build-a-safer-inclusive-society

 

La sexualité fait partie intégrante de la vie. Les enfants et les jeunes ont le droit de recevoir des informations fiables, scientifiques et complètes dans ce domaine. Pourtant, l’éducation sexuelle dans les établissements scolaires est une question sensible. Depuis qu’elle a fait son entrée dans les programmes scolaires européens, dans les années 1970, les parents, les responsables religieux et les décideurs politiques discutent, souvent âprement, de ce qui doit être enseigné à tel ou tel âge.

Parler de sexualité de manière adaptée aux jeunes enfants : éduquer pour protéger !

Dis-moi tout, Marvin… Cahier-causerie

https://cdn.marie-vincent.org/wp-content/uploads/2019/04/Cahier-Causerie.pdf

 

Dis-moi tout, Marvin… est un outil de discussion conçu pour aborder tout ce que les enfants de 0 à 5 ans devraient savoir sur la sexualité. Le contenu de ce cahier-causerie est adapté au degré de compréhension des jeunes enfants et vise à optimiser leur développement ainsi qu’à favoriser la mise en place de facteurs de protection contre la violence sexuelle. Le cahier-causerie se divise en 4 grandes parties : • Éducation sexuelle des tout-petits : la base • Éducation sexuelle des tout-petits : situations particulières • Éducation sexuelle des tout-petits : questions courantes des parents • Ressources existantes et références 

Les enseignant-e-s face à l'éducation sexuelle / Formation et ressources pour la mise en œuvre de séances d’éducation à la sexualité

Les enseignant-e-s face à l'éducation sexuelle / Formation et ressources pour la mise en œuvre de séances d’éducation à la sexualité

 

Mémoire présenté par Ana-Clara Valla Réalisé sous la direction d’Hélène Nicolas Décembre 2020 Master 2 études sur le genre, Département études sur le genre, UFR Textes et Sociétés Université Paris VIII Vincennes – Saint-Denis, 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis 

Lire la suite

Guide de bonnes pratiques dans le contexte des institutions spécialisées, pour une éducation à la santé sexuelle des personnes en situation(s) de handicap(s)

 

L'article : http://www.chs-ose.org/archive/2012/09/17/guide-de-bonnes-pratiques-dans-le-contexte-des-institutions.html

Le guide : https://old.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2012/11/SEHP_SH_guide.pdf

 

L’Association Sexualités et Handicaps Pluriels (SEHP) a publié en juin 2012 un guide de bonnes pratiques dans le contexte des institutions spécialisées, que nous vous invitons à consulter ici.

 

Ce guide est destiné d’une part aux proches et aux personnes en situation de handicap vivant en institution. Il énumère un certain nombre de droits en leur faveur, notamment le droit à la sexualité, à l’éducation et à la santé sexuelles, au bien-être affectif et sexuel, à l’expression des désirs et besoins, à l’accès aux aides concrètes, etc…

Les petits découvreurs… de la sexualité!

 

https://onsexpliqueca.com/wp-content/uploads/2019/01/Les_petits_de%CC%81couvreurs_de_la_sexualite%CC%81.pdf

 

L’activité pédagogique Les petits découvreurs… de la sexualité! comporte quatre capsules, chacune abordant une thématique différente dans un enchaînement logique dont l’objectif ultime est la prévention de l’agression sexuelle auprès des tout-petits. 

 

Un personnage auquel les enfants peuvent s’identifier les accompagne tout au long de cette activité pédagogique. Dans le but de faciliter la lecture pour les enseignants, nous l’avons nommé «Dominique», prénom qui peut désigner autant une fille qu’un garçon. Si ce prénom ne convient pas parce qu’il ne plaît pas ou parce qu’un enfant de la classe se nomme ainsi, nous vous suggérons de lui trouver un autre prénom qui soit simple et accrocheur pour les enfants, et qui convienne aussi aux deux sexes. L’animation de chaque capsule requiert environ 20 minutes sauf la quatrième capsule qui peut prendre jusqu’à 30 minutes. 

L’éducation sexuelle auprès des jeunes enfants

 

https://shop.aids.ch/shop-uploads/1623-02-education-sexuelle-jeunes-enfants-tagungsbericht.pdf

 

État des recherches et des bonnes pratiques en matière de programmes d’éducation sexuelle pour les parents, les écoles et les institutions

 

Ce document réunit les actes de la Conférence scientifique internationale du 13 mars 2015 organisée par la Hochschule Luzern – Soziale Arbeit et la Haute Ecole de travail social de Genève en collaboration avec SANTÉ SEXUELLE Suisse. Il est disponible uniquement électroniquement.

Pour promouvoir la santé sexuelle : Référentiel à destination des intervenants dans et hors milieu scolaire

 

https://2bc52b8a-b320-4717-8095-b066bca9ba88.filesusr.com/ugd/908e72_8afbeec3cb0141f795643f2aff32cc62.pdf

 

Le contenu de ce guide est basé: › principalement sur le référentiel «Standards pour l’éducation sexuelle en Europe – Un cadre de référence pour les décideurs politiques, les autorités compétentes en matière d’éducation et de santé et les spécialistes » édité par l’Organisation Mondiale de la Santé. https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf

Référentiel à destination des intervenants dans et hors milieu scolaire Pour promouvoir la SANTÉ SEXUELLE › et est issu du croisement et de la synthèse de plusieurs référentiels nationaux et internationaux en éducation sexuelle, cités dans la partie «Guides ressources » en page 30. Ce document n’est pas exhaustif et doit être adapté à chaque public, à chaque territoire et aux besoins repérés par chacun. Pour aller plus loin, nous vous invitons à vous référer aux guides ressources ayant servi de base à nos travaux et à prendre contact avec les acteurs ressources de la région. 

 

Ce document, édité en février 2016, a été conçu par Rose FONTENEAU, Marion BOUCHER, Mathilde KERVARREC et Cécile CHAMBON de Promotion Santé Normandie. Sa réalisation a été rendue possible grâce aux financements de l’Agence Régionale de Santé de Normandie et de la Région Normandie. 

Un outil pour renforcer la prévention en direction des femmes originaires d’Afrique subsaharienne

 

L'article : https://www.lecrips-idf.net/crips-idf/actualites/2020-11-20,ReponsesPourElles.htm

L'outil : https://www.lecrips-idf.net/crips-idf/actualites/2020-11-20,ReponsesPourElles.htm

 

L’objectif ? Accroître l’autonomie, les capacités et le pouvoir d’agir des femmes originaires d’Afrique subsaharienne en renforçant les comportements favorables à la santé sexuelle, les connaissances en matière de droits et la capacité d’agir grâce à l’identification de lieux et de personnes ressources

L'intégration de l'éducation à la sexualité par des enseignants de science et technologie du secondaire : analyse des conceptions et des pratiques

 

https://archipel.uqam.ca/8981/1/M14225.pdf

 

Depuis l'implantation du plus récent Programme de formation de l'école québécoise en 2005, l'éducation à la sexualité devrait être l'objet d'une collaboration interdisciplinaire entre enseignants. Toutefois, seul l'enseignant de science et technologie se retrouve avec des concepts prescrits au programme directement liés à la sexualité. Face à ces changements, notre recherche vise à comprendre comment les enseignants intègrent l'éducation à la sexualité dans les cours de science et technologie. Une recherche s'étant déroulée en milieu scolaire après la Réforme a démontré une pluralité de pratiques. Des recherches plus spécifiquement sur l'enseignement des sciences ont démontré que les enseignants de biologie ont des conceptions plus déterministes que leurs collègues de langue et du primaire et qu'il y a une absence et une délégitimation des représentations de l'orientation sexuelle, du sexe et du genre autres que la norme. Cette recherche s'est penchée sur les pratiques enseignantes ainsi que sur les conceptions comme résultantes d'interactions entre les connaissances scientifiques, les valeurs et les pratiques sociales d'un individu. Trois objectifs étaient poursuivis : 1) décrire les conceptions que des enseignants de science et technologie entretiennent à l'égard de l'éducation à la sexualité, de la sexualité du sexe et du genre; 2) décrire les pratiques d'enseignants de science et technologie en éducation à la sexualité; et 3) identifier les motifs invoqués pour justifier le choix de ces pratiques enseignantes. Pour réaliser notre recherche, nous avons procédé à une étude de cas multiple et avons eu recours à l'observation directe ainsi qu'à des entretiens individuels semi-dirigés. Les résultats démontrent deux regroupements de conceptions : un axé sur l'éducation à la sexualité biologique et préventive, sur la reproduction et sur le déterminisme biologique, l'autre centré sur l'éducation à la sexualité préventive, le plaisir et le fondationnalisme biologique. Les pratiques s'avèrent principalement centrées sur l'enseignant et sur les contenus de science et technologie. Quelques pratiques se sont distinguées par le fait qu'elles étaient propres à l'éducation à la sexualité et par leur objectif de prévention. Enfin, des pistes pour l'intervention, la planification de programmes et des recherches futures sont proposées afin de poursuivre l'amélioration de l'éducation à la sexualité dans les écoles secondaires du Québec.

Promouvoir des programmes d’éducation à la sexualité positive, inclusive et émancipatrice Méta-analyse qualitative intersectionnelle des besoins exprimés par le

 

https://www.researchgate.net/publication/328102559_Promouvoir_des_programmes_d'education_a_la_sexualite_positive_inclusive_et_emancipatrice-Meta-analyse_qualitative_intersectionnelle_des_besoins_exprimes_par_les_jeunes

 

Depuis l’ancrage de l’éducation à la sexualité au Programme de formation de l’école québécoise, les seuls apprentissages obligatoires en éducation à la sexualité au Québec sont ceux offerts dans les cours de sciences et technologies au secondaire et ont pour objet le système reproducteur, la puberté et les infections transmissibles sexuellement et par le sang. Il n’y a plus d’enseignement unifié à tous les jeunes de la province dans le domaine de la sexualité et des relations intimes depuis le Renouveau pédagogique et l’abolition progressive du cours de Formation personnelle et sociale. Cette situation est maintenant sur le point de changer : suite aux revendications des milieux communautaires et féministes, entre autres, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur a mis sur pied en 2015/2016 un projet-pilote pour implanter un programme national d’éducation à la sexualité. 

Travailler avec les enseignants pour repenser le genre, la sexualité et les environnements d'apprentissage sûrs

 

 

https://learningportal.iiep.unesco.org/fr/blog/travailler-avec-les-enseignants-pour-repenser-le-genre-la-sexualit%c3%a9-et-les-environnements-d

 

Le récent document de l’UNESCO Principes directeurs internationaux sur l’éducation à la sexualité souligne à juste titre qu’il est important de prendre en compte les questions de genre pour proposer une éducation à la sexualité exhaustive. La VVOB - education for development travaille depuis plusieurs années sur les difficultés liées au genre dans le contexte vulnérable des établissements professionnels au Suriname. Depuis 2018, les parcours de formation des enseignants incluent également des outils concrets pour répondre sur le plan pédagogique aux comportements sexuels inadaptés dans les écoles, afin de garantir à chacun des environnements d’apprentissage sûrs.

Principes directeurs internationaux sur l'éducation à la sexualité: une approche factuelle

 

en français  : https://www.unfpa.org/sites/default/files/pub-pdf/266214fre.pdf  

en anglais : https://www.unfpa.org/sites/default/files/pub-pdf/ITGSE.pdf

 

 

La présente édition révisée et entièrement actualisée des Principes directeurs internationaux sur l’éducation à la sexualité bénéficie d’une nouvelle revue des données factuelles, et réaffirme que l’éducation sexuelle a toute sa place dans le cadre des droits humains et de l’égalité des genres. Elle encourage un apprentissage structuré de la sexualité et des relations interpersonnelles d’une façon positive, claire et centrée sur l’intérêt des jeunes. En présentant les composantes essentielles des programmes d’éducation à la sexualité efficaces, les Principes directeurs permettent aux autorités nationales d’élaborer des programmes scolaires complets qui amélioreront la santé et le bien-être des jeunes.

Éducation à la sexualité - Québec : De nombreux supports disponibles

 

http://www.education.gouv.qc.ca/parents-et-tuteurs/education-a-la-sexualite/

 

 

L’éducation à la sexualité tient compte de plusieurs dimensions et couvre des sujets variés : connaissance du corps, image corporelle, stéréotypes sexuels, sentiments amoureux.

Elle permet notamment aux élèves :

- de mieux se comprendre;

- d’établir des relations affectives respectueuses pour eux-mêmes et les autres;

- de développer leur esprit critique, leur bon jugement et leur sens des responsabilités.

Pour offrir à tous les élèves de l'éducation à la sexualité sur chacun des sujets importants, le Ministère accorde une place plus formelle à celle-ci dans leur cheminement scolaire. Ainsi, depuis septembre 2018, les contenus définis par le Ministère sont obligatoires pour les élèves du primaire et du secondaire des établissements privés et publics. Ces contenus sont disponibles au préscolaire.

 

Différents sujets seront abordés, en fonction de l’âge des élèves, pour favoriser le développement de ces derniers et réduire leur vulnérabilité à certaines problématiques.

Site WEB  Canada avec de nombreuses ressources  sur le thème Education à la sexualité

 

https://educationsexualite.recitdp.qc.ca/accueil

 

DE NOMBREUSES RESSOURCES SUR CE SITE

Ce site Web est le résultat d'une collaboration entre les centres de services scolaires du Québec, LEARN, et le service national du Récit dans le domaine du développement de la personne. Il s'adresse à toutes les personnes du milieu scolaire engagées dans l’éducation à la sexualité. L'objectif principal de ce projet incroyable est d'offrir plusieurs choix d'outils de type clé en main qui permettent de répondre partiellement ou en totalité aux contenus prescrits en éducation à la sexualité. Le vaste choix d'outils vous permettra de trouver celui qui répond à vos besoins et à votre couleur. De plus, vous pourrez modifier et adapter plusieurs d'entre eux, tout en prenant soin de conserver les valeurs universelles sur lesquelles reposent les contenus, telles que l'égalité, le respect de la diversité, la responsabilité et le plaisir pour ne nommer que celles-ci.

La santé sexuelle un objet de soins

 

https://www.researchgate.net/profile/Alain_Giami/publication/344123449_L'INFIRMIERE_MAGAZINE_37_-_N_380_mars_2018/links/5f53451d92851c250b9288db/LINFIRMIERE-MAGAZINE-37-N-380-mars-2018.pdf

 

L'INFIRMIÈRE MAGAZINE 37 - N° 380 * mars 2018

La sexualité ne peut plus se concevoir seulement comme l'expression d'une fonction physiologique. Elle se situe de plain-pied dans le domaine des valeurs, de la morale, de la subjectivité et de l'éthique. Une thématique qui suscite des controverses et qui divise les personnes, à commencer par les soignants. Et ce, alors que la sexualité peut être présente dans les soins infirmiers et dans les relations avec les patients au détour d'un geste technique par exemple ou d'une parole. Plus récemment, elle est entrée dans le champ du soin infirmier par le biais de la santé sexuelle. En dépit de ces évolutions, les IDE ne reçoivent pas encore de formation spécifique à ces questions. Elles peuvent alors se sentir démunies pour répondre aux demandes des patients. Au-delà d'une réflexion éthique, ce dossier présente des outils utilisables dans la pratique lorsque la sexualité s'invite au coeur de la relation de soins. Il s'agit aussi de permettre aux infirmières de mettre en musique leurs précieux savoirs qu'elles ne savent pas toujours reconnaître… 

« La communication avec mon enfant sur la vie sexuelle et affective » : la série vidéo réalisée par des étudiantes de l’Université Clermont Auvergne

 

https://chaireunesco-es.org/2020/10/15/la-communication-avec-mon-enfant-sur-la-vie-sexuelle-et-affective-la-serie-video-realisee-par-des-etudiantes-de-luniversite-clermont-auvergne/

 

Dans le cadre de leur licence GAPP, prévention et éducation à la santé, quatre étudiantes de I’Université Clermont Auvergne se sont lancées dans un audacieux projet vidéo afin de promouvoir la communication au sein de la sphère familiale sur les questions de vie sexuelle et affective. Dans un format attrayant et ludique, elles ont réalisé une série de 4 vidéos pour aborder la sexualité avec une approche positive. La série aborde ainsi différents thèmes autour du plaisir sexuel, de l’épanouissement personnel, du respect de son intégrité mais aussi des dangers, de la pornographie, des MST, du préservatif et de la contraception. Pour mener à bien leur projet, les étudiantes se sont appuyées sur deux partenariats : le Centre Social Rural “La Magic” ainsi que Mr. Tremblay, sexothérapeute et responsable pédagogique de la formation en éducation sexuelle à l’Université Toulouse Paul Sabatier.

 

Réflexions sur l’éducation sexuelle et reproductive en fonction du développement et des besoins de l’enfant

 

http://www.cere-asbl.be/IMG/pdf/3_reflexions_sur_l_education_sexuelle.pdf

 

Lors  d’une  soirée  récente  consacrée  à  la  grossesse  et  l’accouchement, nous  avons  pu constater  que  de  nombreux  parents  et  professionnels  de  l’enfance  s’interrogent  sur la transmission  d’informations en  matière  d’éducation  sexuelle.  Plusieurs  débats  ont  ainsi  été engagés autour du contenu à transmettre et de l’âge à partir duquel l’enfant peut recevoir ces informations. Que transmettre?  A partir de quel âge? Quand les enfants sont-ils  prêts  à recevoir des informations détaillées sur la conception, la grossesse et l’accouchement? Cette analyse propose un point sur la question.

Interruptions volontaires de grossesse : une hausse confirmée en 2019

https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er_1163_ivg_bat.pdf

 

En 2019, 232 200 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été enregistrées en France, dont 217 500 concernent des femmes résidant en métropole. Le taux de recours est à son niveau le plus élevé depuis 1990 et atteint 15,6 IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans en métropole et 28,2 dans les départements et régions d’outre-mer (DROM). Ce sont les jeunes femmes de 20 à 29 ans qui restent les plus concernées, leur taux de recours étant de 27,9 IVG pour 1 000 femmes en France entière. Les écarts régionaux perdurent, les taux de recours allant du simple au triple selon les régions. En métropole, ils varient de 11,8 IVG pour 1 000 femmes en Pays de la Loire à 22,9 IVG en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Plus élevés dans les DROM, ils dépassent 39 pour 1 000 femmes en Guadeloupe et en Guyane. 61 500 IVG ont été réalisées hors d’une structure hospitalière, soit 25,4 % du total des IVG en métropole et 41,6 % dans les DROM. À l’hôpital, la part des IVG instrumentales continue de décroître : elle est de 41 %, soit 30 % du total des IVG. Pour la première fois, les données sur les IVG ont été appariées avec des données fiscales pour l’année 2016. Elles montrent une corrélation nette entre niveau de vie et IVG ; les femmes les plus précaires y recourent sensiblement plus que les plus aisées. 

Un site pour choisir sa contraception

 

https://www.choisirsacontraception.fr/

 

Le site https://www.choisirsacontraception.fr/ a été lancé par Santé publique France afin de vous aider à choisir la contraception la mieux adaptée à votre vie et à votre corps.

Vous y trouverez de nombreuses informations et notamment :

- Comment faire pour trouver la bonne contraception

- Comment parler de contraception

- Que dois-je faire en cas d’urgence (oubli de pillule, préservatif déchiré…)

- Présentation 14 types de contraception masculine et féminine

Education à la sexualité. Information à l'intention d'un parent d'élève du secondaire

https://moodle.cdsl.qc.ca/pluginfile.php/77688/mod_resource/content/0/Feuillet-Parents-Sexualite-Secondaire2.pdf

 

L’école  québécoise  a  une  responsabilité  en  matière  d’éducation  à  la  sexualité  depuis  près  de  40  ans.  Cette  responsabilité  a  d’abord  été  assumée  au  moyen  du  cours  Formation  personnelle  et  sociale.  L’éducation  à  la  sexualité  est  encore  plus  nécessaire  aujourd’hui  qu’au moment où elle a été introduite à l’école, dans les années 80. Le    contexte    social    actuel,    marqué    par    de    nouvelles    réalités    technologiques, renforce la nécessité d’agir.L’éducation    à    la    sexualité    est    essentielle    au    développement    harmonieux  des  enfants  et  des  adolescents.  C’est  pourquoi  des  contenus   en   éducation   à   la   sexualité   deviennent   obligatoires   pour  tous,  du  primaire  jusqu’à  la  fin  du  secondaire.  Le  Ministère  souhaite  ainsi  s’assurer  que  tous  les  élèves  du  Québec  aient  accès  à  une  éducation  à  la  sexualité  adaptée  à  leur  âge  et  à  leur  niveau  de développement.

Education à la sexualité et prévention de la violence sexuelle : l'évaluation du programme empreinte démontre des effets positifs

 

http://www.rqcalacs.qc.ca/actualites/105-education-a-la-sexualite-et-prevention-de-la-violence-sexuelle-levaluation-du-programme-empreinte-demontre-des-effets-positifs

 

Le programme : http://www.programmeempreinte.com/fr/accueil/

 

Au cours de l’année 2017-2018, ce programme a fait l’objet d’une évaluation réalisée dans 22 écoles de 11 régions du Québec. Les résultats obtenus par les professeures Manon Bergeron et Martine Hébert, du Département de sexologie de l’UQAM, démontrent des effets positifs, tant dans les ateliers destinés aux élèves que dans la formation du personnel scolaire et des capsules vidéo adressées aux parents.

Santé sexuelle et reproductive - Haut conseil de la santé publique

 

https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=550

 

Le HCSP propose de mettre en place une stratégie nationale de santé sexuelle, afin d’assurer un état de bien-être physique, émotionnel, mental et social lié à la sexualité de la naissance à la vieillesse pour l’ensemble de la population. Ceci est d’autant plus nécessaire que la prise en charge de la santé sexuelle et reproductive, morcelée entre diverses institutions et répondant à plusieurs plans et politiques de santé publique, manque de lisibilité.

Selon la définition de l’OMS et les données de la littérature, cet enjeu requiert une vision holistique de la santé sexuelle ainsi qu’une concertation et une coordination des acteurs de l’éducation, la prévention, du social et du socio-culturel, du sanitaire et du médico-social.

Étant donné l’impact de la santé sexuelle sur la santé globale, le HCSP souligne l’importance d’une prise en compte volontariste de cette dimension au cours de la consultation médicale et dans l’information et l’éducation à la santé des enfants et des parents, mais aussi de certains groupes de population (personnes lesbiennes, gays, bi ou transsexuelles, migrants, personnes détenues, personnes âgées, personnes présentant un handicap).

 

La mise à l’agenda  national et territorial d’une politique transversale partagée et suivie, la formation des professionnels des secteurs concernés, ainsi que la réorganisation des structures d’accueil, de prévention et de soins dans le cadre de la création des centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (Cegidd), sont les autres éléments déterminants de cette stratégie.

Éducation à la sexualité : des ressources

https://eduscol.education.fr/pid23366/education-a-la-sexualite.html

 

L'éducation à la sexualité, qui se situe à l'intersection de trois champs : biologique, psycho-affectif et social, contribue à la construction de la personne et à l'éducation du citoyen. Composante d'un projet global d'éducation, elle participe à la formation de la personnalité, de l'identité de l'enfant et de l'élève, à son développement et à sa socialisation. Elle vise à l'acquisition de connaissances, au questionnement et à l'élaboration de réponses adaptées à la vie en société. Par la réflexion individuelle et collective qu'elle suscite, elle permet d'accompagner chaque enfant dans la vie de la classe ou de l'école.

 

Rapport relatif à l’éducation à la sexualité -  Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes

 

https://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/IMG/pdf/hce_rapport_sur_l_education_a_la_sexualite_synthese_et_fiches_pratiques-2.pdf

 

La sexualité et les relations intimes et affectives forment une découverte et un apprentissage qui, à tous les âges de la vie, mais plus particulièrement chez les jeunes, soulèvent de nombreuses questions et besoins. Compte-tenu des enjeux posés en matière de citoyenneté, d’égalité femmes-hommes et de santé, il est de la responsabilité des pouvoirs publics de répondre à tou.te.s les jeunes par des informations objectives, sans jugement ni stéréotype, et, lorsqu’elles ou ils en expriment le besoin, de leur apporter l’accompagnement nécessaire. Si les âges des filles et des garçons au premier rapport sexuel se sont rapprochés, des inégalités filles-garçons et représentations empreintes de stéréotypes et rôles de sexe sont très fortes en matière de sexualité : 

◗ L’entrée dans la vie amoureuse est un moment révélateur des inégalités entre les filles et les garçons et des rôles attendus pour chacun.e. 

◗ Les jeunes hommes sont valorisés selon une norme de virilité, les jeunes femmes subissent la double injonction de devoir se montrer désirables mais «  respectables  ». Les relations amoureuses et sexuelles des filles sont particulièrement surveillées. 

◗ Les stéréotypes de sexe favorisent des violences sexistes sous diverses formes, touchant en particulier les jeunes femmes : harcèlement via les réseaux sociaux, agression sexuelle, prostitution, harcèlement dans les transports, mutilations sexuelles, violences au sein du couple, etc. 

◗ Les phénomènes de réputation et de harcèlement sexiste sont amplifiés par la viralité des réseaux sociaux, qu’utilisent neuf adolescent.e.s sur dix. En Ile-de-France, une lycéenne sur quatre déclare avoir été victime d’humiliations et de harcèlement en ligne, notamment concernant son apparence physique ou son comportement sexuel ou amoureux . 

◗ Les jeunes, et en particulier les filles, méconnaissent leur corps, et le plaisir féminin reste tabou : 84 % des filles de 13 ans ne savent pas comment représenter leur sexe alors qu’elles sont 53 % à savoir représenter le sexe masculin, et une fille de 15 ans sur quatre ne sait pas qu’elle a un clitoris. 

◗ La responsabilité de la prévention des grossesses non désirées et des maladies sexuellement transmissibles continue de peser principalement sur les filles et les femmes. Par conséquent, les enjeux d’égalité posés par l’éducation à la sexualité sont nombreux : accès à l’IVG et à la contraception, prévention des grossesses à l’adolescence, prise en compte du désir et du plaisir des jeunes femmes, stigmate de la « réputation », inégalités et violences sexistes au sein d’un groupe ou au sein du couple, question du consentement, instrumentalisation des codes culturels et religieux justifiant l’inégalité filles-garçons, invisibilisation et intolérance vis-à-vis de l’homosexualité et notamment du lesbianisme. 

Le consentement expliqué aux enfants

 

https://www.comitys.com/consentement-explique-aux-enfants/

 

Une vidéo pour enfant sur le respect du corps « Le consentement expliqué aux enfants » est une vidéo pour enfant sur le respect du corps. 

On peut l’utiliser dès 6 ans, et jusque vers 11-12 ans. Avec un langage simple, cette vidéo explique aux enfants le consentement et favorise la prévention des abus sexuels, sujet délicat entre tous.

Outil pédagogique d’éducation à la sexualité dès le CP, « Expliquer le consentement aux enfants » permet de nouer un dialogue avec des enfants d’âge primaire, que ce soit à l’école ou à la maison.

 

 

 

Et différents modules pour travailler le sujet avec les enfants 

Comment travailler le respect du corps avec des enfants?

a. Poser le concept de respect de l’intégrité physique

b. Nous n’avons pas tous les mêmes envies

c. Apprendre à donner son accord ou à formuler son désaccord

d. Apprendre aux enfants à proposer une alternative pour les gestes de politesse

e. Le consentement expliqué aux enfants

f. Apprendre à trouver des personnes de confiance

Réseau européen des droits de l'enfant, éducation à la vie affective et sexuelle

 

http://enoc.eu/wp-content/uploads/2017/10/ENOC-d%C3%A9claration-sur-l%C3%A9ducation-%C3%A0-la-sexualit%C3%A9-FR.pdf

 

Réseau européen des Défenseurs des enfants (ENOC). Déclaration de principes sur une « Éducation polyvalente à la vie affective et à

la sexualité : Le droit des enfants à être informés » Adoptée lors de la 21e Assemblée générale d’ENOC, 21 septembre 2017, HELSINKI

L’ENOC a adopté la définition ci-dessous pour l’Éducation polyvalente à la vie affective et à la sexualité (CRSE) :

La CRSE est un processus d’acquisition d’informations et de formation d’opinions, de croyances et de valeurs, ainsi que d’apprentissage des compétences permettant de créer l’intimité en veillant à la sécurité. Cela consiste également à soutenir et à favoriser une attitude positive envers soi-même, adaptée à l’âge, et à respecter la diversité et les expériences d’intimité sûres. La CRSE repose sur une approche axée sur les droits et le genre. Elle comprend des informations scientifiques précises sur le développement humain, les relations interpersonnelles, l’affection, l’image du corps, l’anatomie et la santé sexuelle et reproductive.

Les I.S.T. - Infections Sexuellement Transmissibles en FALC (Facile à lire et à comprendre)

 

https://santebd.org/les-fiches-santebd/maladies/les-i-s-t-infections-sexuellement-transmissibles

 

"IST veut dire « Infection Sexuellement Transmissible ». Les IST sont des maladies qui se transmettent pendant les relations sexuelles. Les hommes et les femmes peuvent avoir des IST. Une maman peut transmettre une IST à son bébé pendant la grossesse. Le meilleur moyen de se protéger des IST est d’utiliser un préservatif. Le dépistage est un test qui permet de savoir si j’ai une IST. Grâce à SantéBD, je comprends comment ne pas attraper une IST, comment ne pas la transmettre aux autres et comment se faire soigner."

Lignes directrices canadiennes pour l’éducation en matière de santé sexuelle

 

http://sieccan.org/wp-content/uploads/2019/08/Lignes-directrices-canadiennes-pour-l%E2%80%99%C3%A9ducation-en-mati%C3%A8re-de-sant%C3%A9-sexuelle.pdf

 

Les Lignes directrices canadiennes pour l’éducation en matière de santé sexuelle guident les enseignant-es et les responsables des politiques dans la conception et l’évaluation d’une éducation complète à la santé sexuelle qui soit fondée sur les données probantes, au Canada. Les Lignes directrices révisées de 2019 incluent de nouveaux éléments : une section documentant l’importance d’une éducation complète à la santé sexuelle au Canada, les Principes fondamentaux d’une éducation complète à la santé sexuelle, une liste et une description des personnes enseignantes et des contextes appropriés pour offrir une éducation complète en matière de santé sexuelle, et des points de repère pour la prestation d’une éducation sur la prévention des ITS et la liaison à des services de dépistage d’ITS dans les écoles.

Parution de la première fiche Synthep sur la sexualité au sein d'une démarche d'ETP

 

http://www.cres-paca.org/a/941/parution-de-la-premiere-fiche-synthep-sur-la-sexualite-au-sein-d-une-demarche-d-etp-/

 

Le CRES lance une collection de fiches thématiques « Les Fiches SYNTHEP » (SYNTHèse en Education du Patient) destinées aux professionnels investis dans une démarche d’éducation thérapeutique du patient (ETP). 

La première fiche s'intitule « Comment évoquer le sujet de la sexualité au sein d’une démarche d’ETP ? ».

Ce sujet, peu abordé en éducation du patient, fait l’objet de nombreuses interrogations et les patients souhaitent échanger avec leurs professionnels de santé sur ce sujet. Ces derniers éprouvant des difficultés pour l'aborder lors des ateliers d’ETP, cette fiche ressource leur est proposée.

A noter que sur cette thématique le CRES propose également une nouvelle formation intitulée  "la vie affective et sexuelle au sein d'une démarche d'ETP".

Standards pour l'éducation sexuelle en Europe

 

Bureau régional de l'OMS pour l'Europe et Centre fédéral pour l'éducation à la santé (BZgA)

 

Un cadre de référence pour les décideurs, les autorités compétentes en matière d'éducation et de santé les spécialistes

https://www.sante-sexuelle.ch/assets/docs/Standards-OMS_fr.pdf

 

Conseils de mise en œuvre : 

https://www.bzga-whocc.de/fileadmin/user_upload/Dokumente/Standards_Sexuality_Education_Guidance_FR.pdf

 

 La région européenne de l’OMS est actuellement confrontée à de nombreux problèmes en matière de santé sexuelle: augmentation du VIH et des autres infections sexuellement transmissibles (IST), grossesses non prévues chez les adolescentes, violences sexuelles, etc. Pour améliorer le niveau global de santé sexuelle, il est essentiel de donner aux enfants et aux jeunes une éducation adéquate en matière de sexualité. Ils doivent connaître la sexualité aussi bien en termes de risques que de potentialités, afin qu’ils puissent développer une attitude positive et responsable dans ce domaine. Ils pourront alors se comporter en connaissance de cause, non seulement envers eux-mêmes, mais aussi envers la société.  

Education affective et sexuelle : Guide d’’accompagnement Pour la Martinique

 

https://www.martinique.ars.sante.fr/system/files/2019-04/Guide%20d%27accompagnement%20pour%20l%27%C3%A9ducation%20%C3%A0%20la%20sexualit%C3%A9.pdf

 

Ce guide pratique a pour objectif d’accompagner les intervenant-e-s désireux (ses) d’entreprendre des actions d’information, d’éducation et de prévention dans le domaine de la vie affective et sexuelle en Martinique. Il propose des repères théoriques et pratiques d’intervention, dont le respect fait l’objet d’une charte entre la structure bénéficiaire et l’association intervenante ou l’intervenant(e) qui agit en son nom propre. Les principes de cette charte sont cosignés par le CREPSS et ses partenaires (cf. annexe 1). Ce guide a pour finalité de faciliter le développement d’actions en direction de tout public et des jeunes en milieu scolaire. Il a été conçu et réalisé par le CREPSS avec la participation des professionnel(le)s du groupe de travail « Education Affective et Sexuelle », grâce au concours financier de l’ARS Martinique et du Ministère des Outre Mer. Ce document a fait l’objet d’une réflexion concertée. La forme retenue pour sa diffusion (version dématérialisée) permettra une mise à jour régulière du contenu. 

Charte régionale de bonnes pratiques pour des actions collectives d'éducation à la vie affective et sexuelle des jeunes

 

https://www.paca.ars.sante.fr/sites/default/files/2017-01/CHARTE_regionale_education_vie_affective_sexuelle_jeunes_CCPP.pdf

 

Elle a pour objectif de définir un cadre de référence quel que soit le milieu de vie du jeune âgé de 12 à 25 ans, pour mener des actions collectives d’éducation à la vie affective et sexuelle. Dans un souci d’harmonisation et de cohérence, l’ARS et l’ensemble des partenaires membres de la Commission en assurent la promotion, les acteurs amenés à mettre en œuvre ces actions en prennent connaissance et la partagent. Par ailleurs, les actions mises en œuvre doivent s’inscrire dans le cadre réglementaire inhérent à la structure où elles se déroulent. 

Boîte à outils « 20 albums de jeunesse pour une éducation non sexiste »

 

http://www.adequations.org/spip.php?article1548

 

Le guide : http://www.adequations.org/IMG/pdf/GuidePratiqueDefV4.pdf

 

De la crèche à la fin de l’école élémentaire :

- 20 albums de jeunesse non sexistes

- Un guide pratique pour accompagner la lecture des albums

- Une affiche avec des réflexions d’auteur-es de littérature de jeunesse

La Boîte à outils « 20 albums de jeunesse pour une éducation non sexiste » s’adresse aux professionnel-les de l’éducation susceptibles de lire ou de faire lire des albums de jeunesse aux enfants de la crèche à la fin de l’école élémentaire : professionnel-les de la petite enfance, professeur-es des écoles, animatrices et animateurs, bibliothécaires etc.

Composée de 20 albums de jeunesse, d’un guide pratique pour les exploiter dans une perspective d’éducation non sexiste et d’une affichette, elle vise à outiller les actrices et les acteurs de l’éducation pour promouvoir l’égalité des filles et des garçons tout en encourageant les enfants à exprimer leur singularité.

Évaluation des effets dans le domaine de l'éducation à la sexualité au primaire

Évaluation des effets dans le domaine de l'éducation à la sexualité au primaire : Exemple tiré d'une évaluation d'un programme de prévention de la sexualisation précoce

https://www.researchgate.net/publication/340539832_Evaluation_des_effets_dans_le_domaine_de_l'education_a_la_sexualite_au_primaire_Exemple_tire_d'une_evaluation_d'un_programme_de_prevention_de_la_sexualisation_precoce

 

Au Québec, des contenus en éducation à la sexualité ont été rendus obligatoires pour les élèves du préscolaire au 5e secondaire en 2018. Des programmes en éducation à la sexualité dont l' efficacité a été évaluée sont donc de mise dans une optique de pratiques avisées de promotion de la santé. Peu de ces programmes ont fait l' objet d' évaluations des effets publiées, et ce, particulièrement dans un cadre scolaire primaire. Cet article explore les réflexions liées à l' évaluation des effets de programmes en éducation à la sexualité au primaire, en se basant sur le cas d'une évaluation d'un programme de prévention de la sexualisation précoce.

VIH/sida. Se confronter aux terrains. Expériences et postures de recherche

 

http://www.anrs.fr/sites/default/files/2017-09/confronter_terrains_fev2010.pdf

 

Publié suite aux journées doctorales du Réseau en avril 2008, cet ouvrage expose les difficultés rencontrées pour mener à bien son enquête de terrain, qu’elles soient d’ordre méthodologique, éthique ou politique, ne va pas de soi. C’est pourtant un exercice essentiel dans le processus de connaissance en sciences sociales.

Les contributions des jeunes chercheurs réunies dans cet ouvrage ont toutes en commun d’aborder les enjeux du VIH à travers des approches qualitatives. Leur travail d’enquête les a conduits à questionner, individuellement, puis de façon collective, leur implication et leur positionnement sur le terrain. Et en somme, par-delà la diversité des thèmes et des contextes, ces articles reflètent des manières de s’engager, via la recherche, en vue de produire des données utiles pour tous les acteurs impliqués dans la lutte contre le VIH/sida.

Un nouvel outil d’information pour mieux choisir sa méthode contraceptive 

 

https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/230086/2503866

 

Dans le cadre de son programme « santé sexuelle », Santé publique France lance un nouvel outil,

disponible sur le site choisirsacontraception.fr, pour aider les femmes à préparer leur consultation

contraceptive et leur fournir une information personnalisée sur la contraception.

Ce nouvel outil a comme principaux objectifs de :

- Favoriser le dialogue entre la patiente et son professionnel de santé y compris sur les aspects

non médicaux ;

- Offrir une information personnalisée aux femmes sur les différentes méthodes contraceptives

existantes et leurs adéquations par rapport à leurs attentes ;

- Diffuser les informations déjà présentes sur le site sous une forme nouvelle

Adolescence et sexualité à l'ère du numérique

http://www.cresam.be/wp-content/uploads/2020/02/Actes-Ado-et-sexualit%C3%A9-%C3%A0-l%C3%A8re-du-num%C3%A9rique.pdf

 

Il y a plus de huit ans maintenant, un groupe d’une dizaine de professionnels provenant d’horizons différents s’est rassemblé afin d’échanger autour des questions éducatives liées aux usages

d’internet et des jeux vidéo. Quelques années plus tard, étoffé par de nouveaux membres, ce

même collectif décide de franchir un cap dans son engagement à travers des actions concrètes

comme la diffusion de « balises pour parler des écrans dans les projets EVRAS » et l’organisation

du présent colloque « pour échanger des idées, des pratiques et des outils ». Ces actes¹ en sont la

conséquence logique. Ils synthétisent les interventions des orateurs de la séance plénière de la

matinée.

PRODAS. PROgramme de Développement Affectif et Social

https://www.planning-familial.org/sites/default/files/2019-01/2018_prodas_4_0.pdf

 

Le Programme de développement affectif et social est la traduction du Human Development Program. Le programme original a été conçu et expérimenté aux USA, en Californie, par un professeur de pédagogie, un psychologue et une enseignante dans les années 60. Il s’agissait à l’époque de la première méthode structurée de développement personnel et social conçu à l’attention de groupes d’enfants et d’adolescents. Expérimentée directement dans les classes par ses initiateur.rice.s, elle a permis de former des dizaines de milliers de personnes dans l’enseignement, la psychologie, le travail social, le conseil scolaire, etc. qui ont à leur tour supervisé plusieurs milliers d’enseignant.e.s au Québec, en Belgique et en France. 

Le petit manuel SexEducation

 

https://sexeducation.fr/assets/data/le_petit_manuel_sex_education.pdf

 

À l’occasion de la sortie de la saison 2 de SEX EDUCATION, parlons cul ! On ne sait pas toujours comment se renseigner sur le sujet... Le porno est à portée de clic comme un réflexe, mais il ne reflète pas la réalité. Au final, on se pose plein de questions. Dans ce petit manuel ludique et visuel, qui n’est ni un ouvrage scientifique ni exhaus- tif, tu trouveras des pistes pour une vie sexuelle épanouie. Déjà, la toute première chose à savoir à propos du sexe, c’est que : C’EST COOL ! D’en faire un peu, beaucoup, souvent, pas du tout, quelles que soient les combinai- sons, ça peut être génial, tant qu’on en a envie. Le sexe, c’est 50 % d’anatomie, et 50 % de psychologie. Anatomie, parce que c’est pas magique et qu’il faut savoir appuyer sur les bons bou- tons. Psychologie, parce que les connais- sances anatomiques ne servent stricte- ment à rien sans envies....

Sexualité et handicap : Handicap et alors ?

https://www.pratiquesensante.org/2019-03-14-01/

 

Sexualité et handicap : poser ces deux mots côte à côte pourrait laisser entendre qu'il y a une séxualité spécifique de la personne en situation de handicap, une sorte de "séxualité handicapée"

Or la sexualité fait partie des femmes et des hommes. Comme tout individu, les femmes ou les hommes en situation de handicap doivent pouvoir y accéder. La sexualité et la vie affective sont en effet des dimensions fondamentales de la santé physique et mentale.

 


Un référentiel pour l'éducation à la sexualité

http://www.injep.fr/sites/default/files/documents/ias17-intimite_sexualite_en_ligne.pdf

 

Pour la plupart des jeunes, Internet est devenu le lieu le plus évident de la recherche d’informations sur la santé et la sexualité, du fait des possibilités offertes par les technologies, de leur accessibilité, et de la nature des contenus disponibles. L’INJEP, en partenariat avec la chaire de recherche sur la jeunesse de l’EHESP, a mené une enquête pendant un an auprès de jeunes adultes vivant en France métropolitaine. Les résultats mettent en lumière la place qu’occupe Internet dans des domaines  aussi divers que les recherches d’informations sur la sexualité ou le visionnage de la pornographie, et montrent l’importance de replacer les usages  dans leur contexte, celui de l’expérience  adolescente de la sexualité, et plus généralement  de la construction sociale de l’intimité.

 


Un référentiel pour l'éducation à la sexualité

 https://www.planning-familial.org/sites/internet/files/referentiel_education_a_la_sexualite_le_planning_sept_2018.pdf

 

Le Planning familial vient de publier un nouveau référentiel pour l’éducation à la sexualité. A travers ce document, le Planning souhaite faire partager son expérience dans le domaine, et présenter son approche de l’éducation à la sexualité. Le document présente de manière pédagogique les concepts engagés par l’éducation à la sexualité, ainsi que les différentes approches qui s’y conjuguent : l’approche globale, l’approche par les droits humains, l’approche par la réduction des inégalités de genre et sociales, l’approche par le développement affectif et social, ainsi que les approches interventionnelles. Plus concrètement, il présente synthétiquement des principes et outils, ainsi que des focus illustratifs des dispositifs particuliers dans le domaine

 


La difficile définition de la santé sexuelle

https://theconversation.com/la-difficile-definition-de-la-sante-sexuelle-102424

 

Le 4 septembre a lieu la Journée mondiale de la santé sexuelle, instituée en 2010 par l’Association mondiale de santé sexuelle (World Association for Sexual Health – WAS). Ces dernières années le concept de santé sexuelle est devenu une référence commune en sexologie et en santé publique, que ce soit sur le continent américain ou en Europe. Ce qu’il recouvre paraît aller de soi. Pourtant, sa définition n’est pas si évidente et reste problématique.

 


Baromètre santé 2016 - contraception

 

 

http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/feuille_de_route_pnsp_sante_sexuelle.pdf

 

La première Stratégie nationale de santé sexuelle 2017-2030 a été lancée en 2017. Elle définit à l’horizon 2030 les grandes orientations nationales, partagées au niveau interministériel, en faveur d’une meilleure santé sexuelle. Le 9 avril 2018, la Ministre de la santé a présenté sa feuille de route avec 26 mesures qui seront mises en oeuvre d'ici 3 ans. 

 


Baromètre santé 2016 - contraception

http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1806.pdf

 

Depuis la légalisation de la contraception en 1967, le paysage contraceptif n’a cessé d’évoluer en

France. Cette évolution s’est traduite par la diversification progressive des méthodes contraceptives

avec l’arrivée de nouvelles méthodes hormonales (implant, anneau et patch) dans les années 90 et de

la contraception définitive autorisée à partir de 2001 [1]. Ces méthodes sont venues compléter une offre

constituée des pilules, du dispositif intra-utérin (DIU) et du préservatif. Cette diversification a été soutenue

ar des recommandations de prescription qui ont progressivement ouvert l’usage des DIU aux femmes

nullipares et facilité le recours à l’implant, à l’anneau et au patch contraceptif. Dans le même temps, la

législation a été renforcée, permettant le remboursement de certains contraceptifs et un meilleur

accès à la contraception (y compris d’urgence) et à l’avortement pour les mineurs.

 


Education à la sexualité : guide d'accompagnement des équipes éducatives en collège et lycée

Le guide constitue un appui méthodologique à l'organisation des séances d'éducation à la sexualité.
Des fiches d’animation sont proposées en ligne sur Eduscol. Il revient à l’intervenant de les adapter aux besoins et à la maturité des élèves.
Le site propose également une présentation des différentes stratégies d’animation susceptibles d’être utilisées par les équipes éducatives lors de ces séances.

Une stratégie globale d’amélioration et de promotion de la santé sexuelle des Français

http://www.corevih-haute-normandie.fr/medias/File/information/strategie_nationale_sante_sexuelle.pdf

 

Avis suivi de recommandations sur la prévention et la prise en charge des IST chez les adolescents et les jeunes adultes

http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2017/02/2017-01-19_avi_fr_prise_en_charge.pdf 

 

Prise en charge du VIH – Recommandations du groupe d’experts

http://cns.sante.fr/actualites/prise-en-charge-du-vih-recommandations-du-groupe-dexperts/

 

Santé sexuelle : travailler en réseau, au plus près des populations

http://inpes.santepubliquefrance.fr/SLH/sommaires/438.asp

 

Eduscol ouvre un site "Education à la sexualité"

http://eduscol.education.fr/pid23366/education-a-la-sexualite.html

 


Plus d'informations

Association "Pratiques en santé"

Président : Daniel Oberlé

 

Pour en parler dans vos réseaux 

 

6, place de l'Eglise

22200 LE MERZER

Tel : 06 31 27 00 69 

contact@pratiquesensante.org