Lutte contre les violences

 

Pour connaître les personnes ressources du site PRATIQUES EN SANTE : https://www.pratiquesensante.org/personnes-ressources/

Vous pouvez aussi participer 

Ampleur et impact sur la santé des discriminations et violences vécues par les personnes lesbiennes, gays, bisexuel·le·s et trans (LGBT) en France

 

https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/sante-sexuelle/documents/rapport-synthese/ampleur-et-impact-sur-la-sante-des-discriminations-et-violences-vecues-par-les-personnes-lesbiennes-gays-bisexuel-le-s-et-trans-lgbt-en-france

 

Points clés

  • En 2019, 35 % des LGBT ont déclaré avoir fait l’expérience d’au moins une forme de discrimination au cours de leur vie en raison de leur orientation sexuelle ou identité de genre.
  • Les lesbiennes, les gays et les bisexuel·les sont 2 à 3 fois plus souvent exposé·e·s à des violences psychologiques, verbales, physiques ou sexuelles que les personnes hétérosexuelles ; le phénomène est encore plus fréquent pour les personnes trans.
  • Les discriminations et les violences subies ont des répercussions délétères et durables sur la santé des personnes, se traduisant par des indicateurs de santé mentale et de santé sexuelle dégradés, et des phénomènes de renoncements aux soins.
  • Les politiques publiques visant à réduire structurellement les discriminations et les violences à l'encontre des LGBT ont un impact significatif sur la santé mentale et le bien-être de ces populations.
  • Si les constats établis à partir des données françaises sont clairs et concordants avec les données internationales, ils reposent, pour certains d’entre eux, sur des données anciennes et/ou parcellaires qui traduisent un manque de recherche sur ces questions.

Rapport de situation 2020 sur la prévention de la violence à l’encontre des enfants dans le monde : résumé d’orientation

 

https://www.who.int/fr/publications-detail/9789240006379

 

L’élimination de la violence à l’encontre des enfants fait l’objet de plusieurs cibles du Programme de développement durable à l’horizon 2030, et très explicitement de la cible 16.2 («  mettre un terme à la maltraitance, à l’exploitation et à la traite, et à toutes les formes de violence et de torture dont sont victimes les enfants »). Le Rapport de situation 2020 sur la prévention de la violence à l’encontre des enfants dans le monde examine les progrès réalisés par les pays dans la mise en œuvre des activités qu’ils mènent pour atteindre les cibles de l’objectif de développement durable (ODD) relatif à l’élimination de toutes les formes de violence dont sont victimes les enfants. Il s’attache à la violence interpersonnelle, dont relèvent la plupart des actes de violence à l’encontre des enfants, et porte entre autres sur la maltraitance des enfants, le harcèlement et les autres formes de violence des jeunes, et la violence des partenaires intimes. Le présent rapport constitue un point de référence à partir duquel les gouvernements peuvent mesurer les progrès qu’ils accomplissent vers la réalisation de ces cibles au cours de la période 2020-2030, à la lumière des sept stratégies INSPIRE fondées sur des données factuelles pour mettre fin à la violence à l’encontre des enfants 

Le cyberharcèlement des enfants et des adolescents

 

https://www.cjg.be/wp-content/uploads/2017/03/CJG_ETUDE_Cyber_Harcelement.pdf

 

Encore largement méconnu, le cyberharcèlement des enfants et des adolescents est un phénomène récent en inquiétante expansion. Notre jeunesse est devenue hyperconnectée et une large partie de sa vie sociale et affective passe désormais par les réseaux sociaux. Pour la première fois dans l’Histoire, la jeune génération dispose d’outils lui permettant de partager des impressions, d’enregistrer, de photographier, de filmer des moments de la vie intime et quotidienne et de les diffuser à l’échelon mondial. Même si ce phénomène présente d’indéniables avantages comme la socialisation des jeunes, le développement de nouvelles compétences et l’apprentissage à la diversité, il recèle de graves dangers. Les comportements préjudiciables se multiplient et demeurent encore largement impunis. Pour faire face à ces dérives, il est urgent de sensibiliser élèves, parents, acteurs de l’école, policiers et magistrats, de mettre en place des dispositifs éducatifs et préventifs dans les écoles et d’adapter le code pénal. Menée durant toute l’année 2016, cette étude résulte d’un long travail de documentation, de lecture et de réflexion ainsi que d’une série de 11 entretiens qui se sont déroulés avec des experts et spécialistes de terrain (psychologues, responsables prévention, enseignants, directeurs d’établissements, professeurs d’université, avocats, policiers et magistrats) 

Cahier pédagogique sur le harcèlement scolaire / Ce n’est pas parce qu’on est petit qu’on a des petits problèmes

Cahier pédagogique sur le harcèlement scolaire / Ce n’est pas parce qu’on est petit  qu’on a des petits problèmes

https://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/wp-content/uploads/2021/02/Cahier_pedagogique_non-au-harcelement-NAH_2021.pdf

 

Dossier du ministère de l'Education nationale pour accompagner la campagne 2020 "Non au harcèlement". Toujours d'actualité, il propose des repères pour comprendre et agir, des interviews d'experts et des séquences pédagogiques détaillées.

L’empreinte des violences familiales sur l’entrée dans la vie adulte des jeunes

 

https://injep.fr/publication/lempreinte-des-violences-familiales-sur-lentree-dans-la-vie-adulte-des-jeunes/

 

...Cette recherche explore ensuite cinq étapes constitutives du passage à l’âge adulte selon l’expérience en matière de violences familiales : la sortie du système scolaire, l’insertion sur le marché de l’emploi, le départ de chez les parents, l’entrée dans la sexualité et la naissance du premier enfant. L’analyse des données montre que le cumul des formes de violences ou la survenue de violences sexuelles dans l’enfance (pour les femmes) accélère et rend plus précoce l’autonomisation résidentielle pour les deux sexes et le premier rapport sexuel pour les femmes. En revanche, l’épreuve des violences ne perturbe pas autant que nous pourrions l’imaginer les trajectoires scolaires, professionnelles et l’entrée en parentalité, qui sont davantage déterminées par d’autres facteurs (origine sociale, niveau d’études, lien à la migration, etc.)...

Protéger les enfants et les adolescents de la prostitution

 

https://www.oned.gouv.fr/system/files/publication/dt_prostitution_t1.pdf

 

Dans le présent dossier thématique, l’ONPE mobilise des contributions descriptives et théoriques d’experts issus de la recherche et du terrain pour mettre à disposition des connaissances, montrer que la prostitution et l’exploitation sexuelle des mineurs sont des questions qui se posent au secteur de la protection de l’enfance et identifier des réponses apportées, ou qui pourraient l’être. L’objectif est de contribuer à la compréhension et à la prise en considération, dans les politiques publiques, d’une problématique complexe à laquelle sont confrontés nombre de professionnels et d’acteurs de la protection de l’enfance. 

Violence entre partenaires intimes : expériences des femmes ayant une incapacité au Canada

 

https://www150.statcan.gc.ca/n1/fr/pub/85-002-x/2021001/article/00006-fra.pdf?st=ydDigCTn

 

Ce rapport fait partie d’une série de rapports qui mettent en lumière les expériences de violence entre partenaires intimes vécues par diverses populations d’après les données de l’ESEPP. Les autres rapports de cette série portent sur les expériences des femmes (Cotter, 2021a), des femmes autochtones (Heidinger, 2021), des femmes de minorité sexuelle (Jaffray, 2021a), des hommes de minorité sexuelle (Jaffray, 2021b), des jeunes femmes (Savage, 2021b) et des femmes de minorité ethnoculturelle (Cotter, 2021b). Pour d’autres données de l’ESEPP sur la violence commise en dehors du contexte des relations entre partenaires intimes, voir Cotter et Savage (2019), Perreault (2020a; 2020b) et Jaffray (2020). 

Démarche nationale de consensus pour un vocabulaire partagé de la Maltraitance des personnes vulnérables

 

https://www.cnape.fr/documents/demarche-nationale-de-consensus-pour-un-vocabulaire-partage-de-la-maltraitance-des-personnes-en-situation-de-vulnerabilite_-dossier-dappui-et-annexes_-mars-2021/

 

Les principales nouveautés de cette matière sont : une démarche transversale pour un vocabulaire commun pour toutes les formes de vulnérabilité (celles des mineurs ou des majeurs); une approche qui inclut l’échelle institutionnelle au-delà des maltraitances interpersonnelles et individuelles ; une typologie qui intègre l’exposition à un environnement violent comme forme de maltraitance à part entière (dans la famille ou au sein d’une institution). 

Recension internationale de pratiques prometteuses en matière de prévention de la violence chez les moins de 25 ans

 

https://cipc-icpc.org/rapport/revue-de-pratiques-recension-internationale-de-pratiques-prometteuses-en-matiere-de-prevention-de-la-violence-chez-les-moins-de-25-ans/

Le CIPC et le RÉSAL ont rédigé une revue de pratiques ayant pour titre la Recension internationale de pratiques prometteuses en matière de prévention de la violence chez les moins de 25 ans.

 

Cette revue propose une réflexion sur le développement des pratiques prometteuses qui visent à prévenir la violence chez les moins de 25 ans. L’objectif est d’effectuer une recension des pratiques prometteuses mises en place et évaluées au cours des 10 dernières années à travers le monde. Plus particulièrement, cette étude vise à établir un état des lieux de ce qui se fait en la matière, de comparer ces pratiques et d’analyser les faits saillants de chacune d’elles. L’évaluation est tout aussi importante que la mise à contribution des communautés pour la réussite à long terme des programmes en prévention de la criminalité. Pourtant peu de programmes font l’objet d’une vérification ou d’une évaluation indépendante. C’est pourquoi, les pratiques prometteuses recensées dans la présente recherche ont toutes été évaluées. Nous portons votre attention sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une revue systématique, ni d’une méta-analyse de la connaissance actuelle sur les pratiques de prévention.

Quelques secondes pour comprendre

 

https://csf.gouv.qc.ca/article/publicationsnum/quelques-secondes-pour-comprendre/

 

Grossophobie, culture du viol, mecsplication, taxe rose sont autant de sujets que le Conseil du statut de la femme a choisi d’aborder dans sa série originale de capsules vidéos Quelques secondes pour comprendre. Son objectif : informer le public sur des sujets actuels et secouer au passage quelques idées reçues.

 

Chaque capsule présente de façon simple et percutante des situations qui affectent la vie des femmes. En à peine plus d’une minute, ces vidéos soulignent l’importance de la mobilisation pour que cessent des comportements indéfendables, dont les conséquences se répercutent sur l’ensemble de la société.

Rapport 2020 (données 2019) – Observatoire national des violences en milieu de santé

 

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_onvs_2020_donnees_2019_vd_2021-03-11.pdf

 

Ce Rapport reprend à dessein, avec quelques modifications et ajouts, l’introduction et la conclusion du précédent rapport, confortant ainsi l’analyse et les réponses à fournir face aux diverses formes d’atteintes aux personnes et aux biens dans le contexte sociétal actuel. Deux focus sont présentés, en plus de ceux concernant habituellement la psychiatrie, la gériatrie et les urgences : celui sur la violence verbale (insultes, outrages, menaces physiques, menaces de mort). Déjà mis en exergue l’année précédente, l’ONVS tient à insister de nouveau sur ce thème, d’une part, en raison des multiples signalements qui remontent de toutes les structures et spécialités, d’autre part, en raison de la "saturation" et des impacts si négatifs, dont celui psychologique, que cette violence verbale provoque chez tous les personnels, lesquels la subissent parfois de façon quasi-quotidienne. Cette violence verbale dégénère facilement en violence physique. Le second focus aborde la violence et les mineurs. Le lecteur pourra se reporter pour mémoire aux huit autres focus, toujours d’actualité, développés dans le Rapport 2019, données 2018.

Lumni : Les violences sexuelles sur mineurs

 

https://www.lumni.fr/dossier/les-violences-sexuelles-sur-mineurs#xtor=AD-4-[ViolencesSexuellesMineurs]-[Dossier]-[Lien]-[france.tv

 

En 2018, plus de 20 000 plaintes pour violences sexuelles sur mineur ont été déposés, selon le ministère de la Justice.

Afin de prévenir ces violences, Lumni propose des contenus adaptés aux enfants pour aborder ce sujet sensible. Il nous semble important que le contenu de ce dossier soit consulté avec un adulte.

Guide d'accompapagnement Cyberviolences conjugales : repérer, accompagner, orienter les victimes

 

https://www.centre-hubertine-auclert.fr/sites/default/files/fichiers/guide-a4-cyberviolences-conjugales-web_0.pdf

 

L’objectif de cet outil est d’aider les professionnel·les à mieux comprendre les cyberviolences conjugales, à mieux les repérer et à proposer un accompagnement spécialisé aux victimes. Ce guide s’adresse en premier lieu aux professionnel·les spécialisé·es dans l’accompagnement des femmes victimes de violences conjugales pour renforcer leurs connaissances sur les cyberviolences conjugales et les aider à adapter leurs pratiques d’accompagnement des victimes. Cependant, ce guide peut être utilisé par tout·e professionnel·le en contact avec une femme victime de violences conjugales(1). Ce guide se compose : / de deux parties, qui permettent de mieux comprendre les cyberviolences conjugales et leurs conséquences ; / de 8 fiches pratiques pour mieux repérer, accompagner et orienter les victimes des cyberviolences conjugales ; / d’un poster qui peut être affiché dans les locaux pour faciliter le repérage et la parole des victimes des cyberviolences conjugales 

Cyberharcèlement chez les jeunes : clés de compréhension et d'action

 

http://ireps-ara.org/portail/portail.asp?idz=1484

 

Dans la société actuelle, les écrans sont omniprésents et les jeunes sont souvent concernés par l’hyperconnexion. La principale cause identifiée à l’origine du cyberharcèlement est l’hyperconnectivité : l’espace virtuel est désormais considéré comme un prolongement de soi (Gozlan A., 2018). Cette fiche propose une définition et des pistes d'action pour réduire le cyberharcèlement.

La prévention des discriminations ethno-raciales dans le champ scolaire. Synthèse du séminaire du 30 janvier 2020

 

http://reseau-reci.org/wp-content/uploads/2021/02/reseau-reci-prevention-discriminations-ethno-raciales-champs-scolaire-synthese.pdf

 

Ce document constitue la synthèse du séminaire « La prévention des discriminations ethno-raciales dans le champ scolaire, » organisé le 30 janvier 2020 par le réseau RECI. Ce séminaire avait vocation à réunir des chercheurs, des professionnels du champ éducatif et de la prévention et de la lutte contre les discriminations. L’objectif premier était de partager les résultats des différentes études locales, nationales et internationales et ainsi présenter l’état de la recherche en cours mettant en exergue l’existence de discriminations ethno-raciales dans le système scolaire français et leurs effets. Au-delà de la mise en lumière de ce phénomène, le séminaire à permis, à partir de la présentation d’expérimentations locales de s’interroger sur les moyens locaux, territoriaux, voire même nationaux que l’Éducation nationale peut activer pour restaurer la justice scolaire,et avec elle un bon climat scolaire.

Un guide « logement » destiné aux femmes victimes de violences conjugales

 

https://www.solidaritefemmes.org/upload/FNSF-GJ2021.pdf

 

La Fédération nationale Solidarité femmes (FNSF) a publié il y a quelques jours le guide “logement et violences conjugales” destiné prioritairement aux femmes victimes de violences. Le document, fruit de la collaboration entre les services justice et logement de la FNSF, doit permettre d’apporter une réponse juridique aux femmes concernées et pour beaucoup d’entre elles accompagnées par le réseau Solidarité femmes qui a déjà été destinataire de 30 000 exemplaires.

Mémoire dans le cadre de la consultation gouvernementale en vue de développer un Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes

 

https://maltraitancedesaines.com/wp-content/uploads/2021/03/2021_Memoire_PAM3.pdf

 

Ce mémoire a pour assise des résultats de recherche issus des projets menés à la Chaire et de la littérature scientifique québécoise, canadienne et internationale. Bien que ce document ne se restreigne pas au contexte actuel de pandémie, car la lutte contre la maltraitance et la promotion de la bientraitance ne s’y limitent pas, quelques propositions de pistes d’action s’y réfèrent pour mettre en exergue certaines prises de conscience découlant des constats des derniers mois. 

Rapport de mission gouvernementale : comprendre et combattre le harcèlement scolaire, 120 propositions

 

http://www.erwanbalanant.com/wp-content/uploads/2020/10/Rapport-Harc%C3%A8lement-scolaire-Erwan-Balanant.pdf

 

Rapport de mission gouvernementale - Erwan Balanant

Le présent rapport prétend définir et identifier les principales caractéristiques du harcèlement scolaire. Il présentera ensuite l’évolution de la prise en compte du phénomène par l’Education nationale, ainsi que les différents dispositifs déployés pour le contrer ). En outre, il détaillera les principales dispositions du cadre juridique, applicables aux situations les plus lourdes, et reviendra sur certains éléments liés à leur application pratique (Titre III). Enfin, ce rapport aura vocation à formuler des propositions transversales, afin d’inciter les différents acteurs de l’enfance à travailler ensemble pour une école bienveillante, en renforçant la prévention du harcèlement scolaire, l’accompagnement des victimes et la prise en charge des auteurs...

Guide « Les demandes de protection » 

 

http://ancreai.org/guide-les-demandes-de-protection-2020/

 

Ce guide vise à aider à comprendre les circuits et procédures. En plus du cadre légal, à jour des dernières évolutions de janvier 2020, ce guide comprend également des conseils des professionnels de la protection des majeurs.

Ce guide est issu de différentes collaborations. A l’origine, il s’agissait de questions posées par les MAIA Roubaix et Tourcoing Vallée de la Lys à l’occasion d’un colloque (voir les vidéos). Après être resté non publié, en attente de réforme(s), le voici fin prêt. Merci au comité de pilotage du site régional et à tous relecteurs au fil de l’évolution du document.

 

Module de formation des enseignants du primaire sur les violences de genre en milieu scolaire

 

https://www.ungei.org/sites/default/files/Promotion-de-l%27egalite-filles-garcons-et-de-la-sante-reproductive-pour-les-adolescents-scolarises-et-non-scolarises-au-Senegal-Module-de-formation-des-enseignants-du-primaire-sur-les-violences-de-genre-en-milieu-scolaire-fre.pdf

 

L’éducation a un rôle essentiel à jouer dans la transformation des causes profondes de la violence et en particulier de la violence de genre. Comme mécanisme de développement social, émotionnel et psychologique des jeunes, elle exige aussi la mise en place de systèmes et de politiques de lutte contre les violences de genre en milieu scolaire (VGMS). Le constat est que les VGMS représentent un phénomène mondial dont sont victimes 246 millions d’enfants sans frontières géographiques ou limites culturelles, sociales, économiques ou ethniques (Plan international, 2013). Pour ces enfants, l’environnement scolaire (chemin, cour, classe…), est loin d’être ce lieu sûr et sécurisant qu’il devrait être. Les enfants, en particulier les filles, sont victimes de harcèlement verbal ou physique, de châtiments corporels ou d’abus sexuels qui ont des effets négatifs sur leurs performances scolaires et leur bien-être. 

Mieux nommer et mieux comprendre: changer de regard sur les réalités de la diversité de genre et les enjeux trans

 

https://www.conseil-lgbt.ca/wp-content/uploads/2020/11/Guide-mieux-comprendre-enjeux-trans_CQLGBT.pdf

 

Ce guide offre des outils pratiques aux médias et aux services de soutien de première ligne qui interagissent, directement ou indirectement, avec des personnes trans. Il vise non seulement à prévenir les situations problématiques et les propos maladroits, mais aussi à faciliter des interactions bienveillantes et respectueuses. Chaque section de ce guide aborde un enjeu spécifique à prendre en considération lorsqu’on s’intéresse aux réalités trans. Les conseils contenus dans chaque section s’appliquent à de nombreux cas de figure, de la recherche journalistique à l’accueil dans les services essentiels, en passant par les pratiques d’entrevue et les interactions quotidiennes en milieu de travail. 

Livret pédagogique de la série "Chouette, pas chouette". Fille ou garçon, c'est plus chouette quand on se respecte.

 

Les documents  : https://www.clemi.fr/fr/chouettepaschouette.html

 

Les vidéos : https://www.youtube.com/results?search_query=chouette+pas+chouette

 

Chouette, pas chouette ! une série de 16 programmes courts animés pour sensibiliser les 4-6 ans aux stéréotypes sexistes avec intelligence et humour a été réalisée avec l’appui de l’expertise pédagogique du CLEMI. C’est aussi un univers peuplé de personnages attachants, décliné en un livret pédagogique pour permettre aux professeurs des écoles de développer leurs actions en éducation aux médias et à l'information sur le thème de l’égalité filles/garçons, de la maternelle à la 6e.

Lutte contre la violence des femmes et la violence domestique

 

Brochure : https://rm.coe.int/coe-istanbulconvention-brochure-fr-r03-v01/1680a06d50

Infograhie : https://rm.coe.int/coe-istanbulconvention-infografic-fr-r04-v01/1680a06d4e

 

Ce nouveau traité historique du Conseil de l'Europe ouvre la voie pour la création d'un cadre juridique au niveau pan-européen pour protéger les femmes contre toutes les formes de violence, et prévenir, réprimer et éliminer la violence contre les femmes et la violence domestique.

 

La Convention établit également un mécanisme de suivi spécifique (le "GREVIO") afin d'assurer la mise en œuvre effective de ses dispositions par les Parties.

 

La Convention

 Texte de la Convention

 Rapport explicatif

 Version « facile à lire » de la Convention développée par Autisme-Europe

 Lien vers la charte des signatures et ratifications

Validation de la version française d’un outil de dépistage des violences conjugales faites aux femmes, le WAST

 

http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2021/2/2021_2_2.html

 

Une étude cas-témoins a été réalisée dans le Service de médecine légale du Centre hospitalier universitaire de Clermont-Ferrand et dans deux Centres d’information sur les droits des femmes et des familles. Les femmes victimes et non-victimes ont complété le questionnaire WAST et un questionnaire sur leur niveau d’aise pour remplir ce dernier au cours de l’étude et lors d’une consultation hypothétique avec leur médecin traitant. Une analyse des propriétés psychométriques et des performances diagnostiques du WAST a été effectuée.

 

Audition publique « Auteurs de violences sexuelles : prévention, évaluation, prise en charge »

 

https://www.ffcriavs.org/media/filer_public/e3/58/e35866bb-0fa9-4a91-82bd-2bfea32d764b/volume_2.pdf

 

Rapports des experts et du groupe bibliographique

Tome 2 : Prévention

Préface : Mathieu LACAMBRE, Sabine MOUCHET-MAGES

Auteurs : Marie CHOLLIER, Marie-Hélène COLSON, Kevin DUFRESNE, Fabienne LEMONNIER, Frédéric GALTIER, Marie-Laure GAMET, Olivier PLANCADE, Cindy PRUDHOMME

Suivi de

« Synthèse du rapport de la commission d’audition. 35 propositions concrètes pour lutter efficacement contre les violences sexuelles »

 

Interrogés au quotidien par les patients, les familles et les professionnels de la santé, de la justice, mais aussi du secteur éducatif, sur les évolutions de l’expression des violences sexuelles (sur internet, entre jeunes mineurs…), interpellés, intéressés, mais aussi préoccupés par la société qui, découvrant l’ampleur du phénomène, se saisit de l’immédiateté des réseaux sociaux pour «  balancer  » sa colère dans des hashtags2 là où prendre du temps s’avère indispensable pour accueillir les victimes et traiter les auteurs, et enfin inquiets de l’absence de volonté d’engager une politique volontariste de prévention primaire, les professionnels des CRIAVS ont décidé, via la FFCRIAVS d’engager un nécessaire processus de réflexion et de mise à jour des repères en perpétuelle évolution3 pour la prévention, l’évaluation, et la prise en charge des auteurs violences sexuelles. 

Bibliographie sélective du DRAPPS Occitanie : "Prévention des violences chez les jeunes "

 

https://drapps-occitanie.fr/wp-content/uploads/2021/01/Bibliographie-Prevention-violence-chez-les-jeunes.pdf

 

Cette bibliographie propose une sélection de références sur « la violence chez les jeunes ». Elle commence par présenter des données de cadrage puis s’intéresse aux violences sexistes et sexuelles. Elle valorise aussi les programmes et actions mis en place sur le terrain afin de prévenir la violence chez les jeunes. Pour rappel, une bibliographie spécifique sur le cyberharcèlement chez les jeunes a été réalisée en 2019. 

Les documents retenus sont accessibles directement en ligne ou sur demande. Ils sont présentés par date de publication: du plus récents au plus anciens. Les liens hypertextes mentionnés ont tous été consultés pour la dernière fois en janvier 2021. 

Fascicule sur le rôle des témoins face aux discriminations, injures et harcèlements en milieu scolaire

 

https://associationaresvi.files.wordpress.com/2021/01/fascicule-temoins-lcd-1.pdf

 

UNE DISCRIMINATION, c’est le fait de refuser à une personne ou à un groupe de personnes l’accès à des biens ou des services comme l’école, l’emploi, le logement, la santé… La loi définit des critères de discriminations comme : être une fille, une personne homosexuelle ou transgenre, avoir une apparence ou un poids particulier ou bien encore appartenir à une ethnie, avoir une religion...

Rapport annuel : Vers l'égalité réelle entre les femmes et les hommes 

Chiffres 2020 : https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/wp-content/uploads/2020/12/Chiffres-cles-EFH_2020.pdf

Rappel des chiffres 2019 : https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/wp-content/uploads/2019/05/30652-DICOM-CC-2019-essentiel.pdf

 

Chaque année, le ministère de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances publie les « Chiffres clés de l’égalité », mettant à jour les inégalités entre les femmes et les hommes dans tous les domaines, tant au sein des sphères privée que publique. Cette nouvelle édition s’intéresse notamment à l’impact de la crise sanitaire sur ces inégalités.

 

La publication annuelle des « Chiffres clés de l’égalité » s’inscrit dans la volonté du Gouvernement de renforcer et d’adapter, le plus précisément possible, les politiques publiques de lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes ainsi que contre les violences sexistes et sexuelles.

 

Disposer de statistiques précises mesurant ces inégalités dans tous les domaines – au sein du foyer, dans la sphère professionnelle ainsi que dans la culture ou le sport – permet de mieux cibler et adapter les politiques publiques plus efficacement.

 

Ces données nous rappellent que les inégalités entre les femmes et les hommes subsistent à tous les niveaux de la société.

Evaluation du programme « Sortir Ensemble et Se Respecter »

 

https://www.sesr.ch/evaluation-et-informations/evaluation-dimpact/

 

Unisanté, Centre universitaire de médecine générale et santé publique à Lausanne, a mené une évaluation d'impact du programme SE&SR/Herzsprung de 2018 à 2020.  

Le rapport complet est disponible en français. La synthèse est disponible en français, allemand et anglais.

 

Le programme « Sortir ensemble et se respecter » (SE&SR), et son adaptation en Suisse alémanique « Herzsprung – Freundschaft, Liebe und Sexualität ohne Gewalt » (Herzsprung), vise à prévenir les violences dans les relations amoureuses entre jeunes et à renforcer leurs compétences relationnelles. Les jeunes sont amenés à discuter et interagir sur des thématiques liées aux relations amoureuses dans le cadre de sessions animées par un binôme d’animateurs et animatrices formé-e-s.

Rapport du Groupe de travail sur le respect et l’égalité : mettre fin à la violence sexuelle à l’Université d’Ottawa

 

https://www.uottawa.ca/sexual-violence-support-and-prevention/sites/www.uottawa.ca.sexual-violence-support-and-prevention/files/rapport-du-groupe-de-travail-sur-le-respect-et-l-egalite.pdf

 

Sur une période de neuf mois, le Groupe de travail — qui se compose de membres du corps professoral, du personnel, de la population étudiante et de la communauté — a examiné différentes sources de recherches pertinentes et consulté des intervenants de l’ensemble de la communauté universitaire. 

Les données recueillies ont permis de contextualiser et de mieux comprendre la violence sexuelle et ses répercussions, les défis particuliers qui se présentent généralement aux universités ainsi que le climat et les circonstances propres à l’Université d’Ottawa. 

Consultation nationale 2018 des 6/18 ans. Quel genre de vie? Filles et garçons : inégalités, harcèlements, relations

 

L'article : https://www.unicef.fr/article/consultation-nationale-des-6-18-ans-2018-ecoutons-ce-que-les-enfants-ont-nous-dire

Le document : https://www.unicef.fr/sites/default/files/unicef-france-consultation-nationale-2018_.pdf

 

Cette nouvelle consultation montre que le combat contre les discriminations de genre doit se poursuivre avec l’aide de l’Etat, des parents, des enseignant.e.s. Les progrès pour tous les enfants ne pourront se faire sans un changement radical du statut des filles. Un même accès aux loisirs, une réelle information sur la sexualité, un espace scolaire et public partagés sont une partie des conditions pour y parvenir

Document d'accompagnement du Forum sur les agressions et le harcèlement sexuels

 

http://www.scf.gouv.qc.ca/fileadmin/Documents/Violences/Forum-DocAccompagnement_VF.pdf

 

Les agressions sexuelles et le harcèlement sexuel au travail sont des problématiques qui ont certains points en commun mais qui se distinguent, notamment sur le plan des contextes dans lesquels elles se manifestent ainsi que sur celui des recours disponibles pour les victimes. Ce constat doit guider le déroulement du Forum, qui vise les objectifs suivants : 〉 Identifier des leviers ...

Plan de lutte contre les violences faites aux enfants : un an après

 

 

L'article : https://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/familles-enfance/pacte-pour-l-enfance/lutte-contre-les-violences-faites-aux-enfants/article/plan-de-lutte-contre-les-violences-faites-aux-enfants-un-an-apres

 

Les six axes : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/22_mesures_pour_lutter_contre_les_violences_faites_aux_enfants.pdf

 

Face à cette situation, le plan de lutte contre les violences faites aux enfants a pour objectif de mieux protéger chaque enfant en tout lieu et à tout moment, afin qu’aucun contexte ni aucun environnement n’échappe à la vigilance nécessaire. Ces mesures, axées sur la prévention, la libération de la parole, la protection, l’accompagnement des jeunes mais également la répression à l’égard des auteurs des auteurs de violences, ont fait l’objet d’une communication transparente du Secrétaire d’Etat. 

 

Comment (mieux) aider les victimes de délits de haine à se reconstruire ?

https://www.kbs-frb.be/fr/Activities/Publications/2020/20201118NT1

 

Témoignages de victimes sur ce qui les a aidées ou freinées dans leur parcours de reconstruction

 

Un délit de haine laisse des trace étendues et profondes ; outre l'impact important sur la personne concernée, son environnement et sa communauté peuvent également ressentir le choc. Les délits et crimes de haine rongent également le tissu social, ils constituent une attaque contre les valeurs fondamentales d'une démocratie.

 

Pourtant, les personnes victimes d'un crime ou d'un incident haineux ne portent plainte que dans une minorité de cas. C'est sur la base de ce constat que le Collège des procureurs généraux a mis en place un projet commun avec Unia, l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes, l'Institut national de criminalistique et de criminologie et la Fondation Roi Baudouin.

 

Dans ce contexte, la Fondation Roi Baudouin s'est penchée sur un aspect de cette problématique : l'expérience des victimes, et la recherche de ce qui les aide à ou les empêche de reprendre leur vie après la haine. La Fondation a interrogé les victimes sur ce dont elles ont besoin pour sentir qu'elles sont entendues, pour être reconnues et retrouver leur fierté.

 

La réponse à ce mal sociétal n'est pas seulement l'affaire de la police et de la justice, selon le rapport de la Fondation, mais celle de la société dans son ensemble, qui doit formuler des réponses collectives et alternatives.

18 novembre : Journée de l'abolition des abus sexuels contre les enfants

18 novembre : Journée de l'abolition des abus sexuels contre les enfants

 

Chaque année, le Conseil de l'Europe invite ses partenaires à se concentrer sur un thème spécifique à l'occasion de la Journée européenne.

 

Edition 2020 : Prévenir les comportements à risque des enfants : images et/ou vidéos à caractère sexuel autogénérées par les enfants - https://www.coe.int/fr/web/children/2020-edition

Le document : Prévenir les comportements à risque des enfants : images et/ou vidéos à caractère sexuel autogénérées par les enfants : https://rm.coe.int/edition-2020-prevenir-les-comportements-a-risque-des-enfants-images-et/16809fd60f

 

Edition 2019 : Le sujet de l'année 2019 : La participation des enfants : https://www.coe.int/fr/web/children/2019-edition

Le document : Donner aux enfants le pouvoir de mettre fin aux violences sexuelles : https://rm.coe.int/plaquette-journee-europeenne-2019-web-a5-fr-donner-aux-enfants-le-pouv/168094b55a

Aperçu des approches de lutte contre l’intimidation et la cyberintimidation

 

https://www.securitepublique.gc.ca/cnt/rsrcs/pblctns/2018-ddrss-bllyng-cybrbllyng/2018-ddrss-bllyng-cybrbllyng-fr.pdf

 

L'intimidation et la cyberintimidation sont reconnues mondialement comme des problèmes complexes et graves qui ont des répercussions négatives importantes sur la santé et la société. Les approches de prévention et d'intervention qui visent à régler ces problèmes peuvent avoir une incidence sur les effets à court et à long terme de l'intimidation ou de la cyberintimidation d'autres personnes, ainsi que du fait d'en être victime.

Remise du rapport « Violences conjugales : garantir la protection des femmes victimes et de leurs enfants tout au long du parcours »

 

https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/cp-remise-rapport-violences-hce-9-octobre-2020-et-hce-rapport-violences-conjugales-2020/

CP remise rapport violences HCE – 9 octobre 2020 / https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/wp-content/uploads/2020/10/CP-remise-rapport-violences-HCE-9-octobre-2020.pdf

HCE – RAPPORT VIOLENCES CONJUGALES 2020 / https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/wp-content/uploads/2020/10/HCE-RAPPORT-VIOLENCES-CONJUGALES-2020.pdf

 

Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, a reçu ce matin Brigitte Grésy, présidente du Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes (HCE), accompagnée de plusieurs membres du HCE dont Ernestine Ronai et Édouard Durand, coprésidents de la commission Violences, qui lui ont remis le rapport « Violences conjugales : garantir la protection des femmes victimes et de leurs enfants tout au long du parcours ».

Les violences sexistes à l'école une oppression viriliste

 

http://prevenance-asso.fr/wp-content/uploads/2018/06/Les-violences-sexistes-%C3%A0-l%E2%80%99%C3%A9cole-une-oppression-viriliste.pdf

 

Ce livre n’a pas été écrit pour le spécialiste ou l’universitaire, même s’il repose sur des enquêtes  scientifiques.  Il  veut  être  accessible, sans être  trop  abstrait ni encombré  de  trop  de références, même  si derrière chaque  phrase des recherches précises et multiples existent. Il mêlera des témoignages, recueillis individuellement ou en groupe et les principaux résultats d’enquêtes ayant permis d’interroger 47604 élèves âgés de 8 à 19 ans.  Il s’attachera surtout à décrire la  violence «ordinaire» en milieu scolaire,sa fréquence, ses caractéristiques et,la manière différenciée –ou non –dont elle touche les filles et les garçons. La violence n’est pas «naturelle»: elle se construit dans le continu d’une oppression qui est particulièrement présente dans le harcèlement entre pairs à l’école. Aux côtés d’autres marqueurs de l’altérité (comme la couleur de peau ou l’apparence physique), le«refus du féminin» est aussi la base de bien des rejets et des discriminations, qui sont la trame de ce harcèlement

Comprendre pour agir : « Les injures » Apparence physique et cyberviolence - Guide à destination du secondaire

 

https://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/wp-content/uploads/2015/11/2015-Non-au-harc%C3%A8lement-Guide-p%C3%A9dagogique-clip-les-injures.pdf

 

Ce guide a pour objectifs de donner des bases théoriques aux professionnels et des pistes d’actions

pour prévenir le harcèlement et le cyberharcèlement.

La recherche internationale a montré que les politiques globales d’amélioration du climat scolaire

sont le meilleur moyen pour réduire le phénomène de harcèlement en milieu scolaire. Chaque

établissement peut concrètement:

• travailler sur la dynamique et les stratégies d’équipe,

• adopter des démarches pédagogiques en faveur de l’engagement et de la motivation

des élèves,

• établir un cadre et des règles explicites,

• prévenir les violences et le harcèlement,

• privilégier la coéducation avec les familles,

• favoriser les liens avec les partenaires,

• améliorer la qualité de vie à l’Ecole

 

La violence et ses conséquences sur la santé

 

La brochure : https://m.centre-hubertine-auclert.fr/sites/default/files/fichiers/brochure-jeunes-web.pdf

L'article : https://adozen.fr/violence-consequence-brochure-aide-1/

un site : https://www.memoiretraumatique.org/

 

Cette brochure pourrait être imprimée et disposée en libre accès dans les écoles, les collèges, les lycées, les salles d’attente de services médicaux (médecins généralistes, dentistes, ophtalmologistes, orthophonistes…) et tous les lieux fréquentés par les jeunes (maisons des jeunes, clubs de sport, médiathèques municipales…).

 

Bien que cette brochure s’adresse aux jeunes, les adultes pourront également y trouver des informations utiles pour mieux reconnaître les signes à surveiller révélant d’éventuelles violences subies par les enfants et les adolescents.

Stop aux violences sexuelles faites aux enfants (7-13 ans)

https://violences-sexuelles.info/dl/Livret-STOP_aux-Violences_Sexuelles.pdf

 

STOP AUX VIOLENCES SEXUELLES FAITES AUX ENFANTS

Bayard Jeunesse a réalisé un livret de prévention distribué avec les magazines Astrapi, J’aime lire, Images Doc ou J’aime lire Max de novembre 2018. Trois histoires présentes dans le livret ont été adaptées en vidéo et diffusées sur la chaîne YouTube de Bayard Jeunesse. Cet ouvrage a été réalisé par Bayard Presse.

Voir aussi la vidéo de sensibilisation : https://violences-sexuelles.info/prevention/livret-bayard-enfants

Guide pour accompagner les parents dont les enfants sont confrontés à des situations de violence ou d'intimidation en milieu scolaire

 

https://www.fcpq.qc.ca/fr/archives/2020/guide-pour-les-parents-intimidation-en-milieu-scolaire

 

La Fédération des comités de parents du Québec est heureuse de partager avec l'ensemble des parents d'élèves du Québec son Guide pour accompagner les parents dont les enfants sont confrontés à des situations de violence ou d'intimidation en milieu scolaire. Réalisé par les parents, pour les parents, avec le soutien d'un comité aviseur composé d'experts de différentes sphères, ce guide vise à accompagner les parents dans la prévention et à rendre accessibles de l'information et des ressources si leurs jeunes sont victimes, témoins ou sources de violence et d'intimidation.

Commission pour la lutte contre la maltraitance et la promotion de la bientraitance - 5 vidéos et 2 notes

 

https://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/personnes-vulnerables/maltraitance-des-personnes-vulnerables/article/commission-lutte-contre-maltraitance-et-promotion-bientraitance

 

Prévue par la loi du 28 décembre 2015 d’adaptation de la société au vieillissement, la Commission pour la lutte contre la maltraitance et la promotion de la bientraitance est une instance conjointe du Haut Conseil de la Famille, de l’Enfance et de l’Âge (HCFEA) et du Comité National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH), installée le 19 mars 2018 et présidée par Mme. Alice Casagrande.

- La « note d’orientation pour une action globale d’appui à la bientraitance dans l’aide à l’autonomie »

- L’élaboration d’un vocabulaire partagé de la maltraitance (définition et classification) Une démarche de consensus formalisé

- 5 vidéos : Le 23 septembre 2020 auront lieu des ateliers-débats relatifs à ce vocabulaire de la maltraitance où une pluralité d’acteurs issus des trois champs concernés sont conviés. Ils viendront enrichir la définition de la maltraitance et la classification proposées par les échanges qu’elles susciteront.

Cinq vidéos d’experts, d’une durée de 20 à 40 minutes, sur le sujet viendront en amont éclairer les débats.

 

Etude nationale relative aux morts violentes au sein du couple en 2019

 

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/Communiques/Etude-nationale-relative-aux-morts-violentes-au-sein-du-couple-en-20192

 

En 2019, 173 personnes ont été tuées par leur partenaire ou leur ex partenaire de vie (contre 149 en 2018). Parmi ces victimes, on dénombre 146 femmes (contre 121 en 2018) et 27 hommes (contre 28 en 2018). En moyenne, un décès est enregistré tous les deux jours. L’étude précise également les circonstances du passage à l’acte, à savoir que l’auteur des faits est le plus souvent un homme (88 % des cas) et que le recours à une arme, quelle que soit sa nature, est largement majoritaire (68 % des cas). La dispute et le refus de la séparation demeurent les principaux mobiles du passage à l’acte (51 % des cas).

 

A ces données s'ajoutent 25 enfants victimes en 2019 contre 21 en 2018.

Canada : Trousse de survie au travail d'équipe : outil pour prévenir et résoudre les conflits qui surgissent lors d'un travail d'équipe

https://sites.cegep-ste-foy.qc.ca/fileadmin/documents/babillard/Babillard/2.Planifier/Trousse-survie-travail-equipe.pdf

 

La Trousse de survie au travail d’équipe répond à des besoins exprimés par le Comité de prévention,

harcèlement, intimidation, cyber-intimidation et violence au regard du soutien à apporter aux étudiants

qui rencontrent des situations problématiques lors d’un travail en équipe. Le développement de cet outil

s’inscrit aussi dans la première orientation du plan stratégique 2009-2014 du Collège qui vise à offrir aux étudiants des occasions diversifiées de développer leur plein potentiel par le développement de compétences génériques telles que les habiletés à travailler en équipe.

Ce guide a été élaboré sous la responsabilité du Service du développement pédagogique et institutionnel

du Cégep de Sainte-Foy. Il est disponible aux professeurs et professionnels qui interviennent auprès des

étudiants. Une version web de ce document est accessible sur le portail du Collège

Comportements sexistes et violences sexuelles - guide

 

https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Protection_de_l_enfance/12/4/Guide_comportements-sexistes-violences-sexuelles_2019_1285124.pdf

 

Les comportements sexistes et les violences sexuelles sont un fait de société qui concerne toutes les catégories sociales, toutes les tranches d’âge et de nombreux espaces de vie dont l’École. Ces violences sont liées notamment à la persistance dans la société des inégalités entre les femmes et les hommes, qui s’appuie sur les stéréotypes de sexe. Ces stéréotypes sont ancrés socialement et ce, dès le plus jeune âge. Ils renforcent les systèmes de normes qui hiérarchisent le féminin et le masculin, justifient une domination et peuvent initier des comportements violents. Déclarée grande cause nationale du quinquennat par le Président de la République, l’égalité entre les femmes et les hommes engage l’ensemble du Gouvernement. Qu’il s’agisse de transmettre et diffuser une culture de l’égalité dès le plus jeune âge, d’enrayer les inégalités de salaire et de favoriser une meilleure conciliation des temps de vie, de prévenir et combattre toutes les formes de violences sexistes et sexuelles, de promouvoir la parité dans toutes les sphères de la société, la mobilisation doit être constante partout où les inégalités continuent de s’exercer : à l’Ecole, dans la rue, dans les administrations et les entreprises, dans les transports, dans les médias, dans les territoires, dans les foyers, ou encore sur Internet. 

Matinale en Visioconférence : La BOîte à ouTils (BOAT) prévention des violences à caractère sexuelles et/ou sexistes

 

https://drapps-occitanie.fr/les-rencontres/les-matinales-du-drapps/retour-sur-les-precedentes-matinales/matinale-en-visioconference-la-boite-a-outils-boat-de-prevention-des-violences-physiques-psychologiques-sexuelles-%e2%80%8b/

 

Mardi 9 Juin 2020 - la vidéo de la visio conférence et des documents complémentaires 

 

  • Docteur Mathieu LACAMBRE, Psychiatre coordonnateur, Centre Ressource pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles – Languedoc-Roussillon ( CRIAVS-LR ).
  • Madame PRUD’HOMME, Psychologue, référente prévention – Languedoc-Roussillon ( CRIAVS-LR ).
  • Madame PIAZZA, Psychologue – Languedoc-Roussillon ( CRIAVS-LR ).
Lire la suite

Belgique : Campagne 2020 : Le harcèlement sexiste virtuel, c’est RÉEL !

https://www.planningsfps.be/campagne-2020-le-harcelement-sexiste-virtuel-cest-reel/

 

Apéro virtuel entre ami·e·s, partage de défis et de vidéos amusantes, appel groupé familial, live sur les réseaux sociaux, etc. La période de (dé)confinement dû à la crise sanitaire a un réel impact sur notre vie sociale et nos manières de communiquer avec les autres. L’obligation de ne plus quitter son domicile sauf en cas de besoins essentiels a rompu toute forme de communications et de relations sociales ordinaires. Les citoyen·ne·s se sont donc tourné·e·s davantage vers le numérique avec tous les dangers et les dérives que cela peut comporter.

Repères et ressources pour la prévention et le traitement des violences sexuelles de l'école au lycée

 

https://eduscol.education.fr/cid47994/reperes-et-ressources-pour-la-prevention-et-le-traitement-des-violences-sexuelles.html

 

L'éducation à la sexualité, contribue à la construction de la personne, à l'éducation du citoyen, ainsi qu'à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. Elle doit permettre de sensibiliser et faire réfléchir les élèves à l'importance des notions de dignité, d'égalité, de respect mutuel, et leur faire prendre conscience, par exemple, que les propos sexistes instaurent un rapport de force qui peut conduire à d'autres formes plus graves de violences.

Mutilations sexuelles des mineures : identifier les patientes à risque et les protéger

 

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3192635/fr/mutilations-sexuelles-des-mineures-identifier-les-patientes-a-risque-et-les-proteger

 

La France est le 2e pays le plus concerné en Europe, après le Royaume-Uni, par les mutilations sexuelles féminines. La HAS a élaboré une recommandation pour prévenir cette forme de maltraitance, largement méconnue, et pour améliorer la prise en charge des femmes qui en sont victimes. Pour les professionnels de santé, l’un des premiers signes d’alerte est la région d’origine. En France, les femmes concernées sont souvent originaires d’Afrique. Autre signe d’alerte sérieux : si la mère, la sœur ou une cousine ont subi une mutilation. Face à un risque imminent de mutilations sexuelles, le professionnel de santé doit faire un signalement en urgence auprès du procureur de la République.

Exposition des jeunes à la violence dans les jeux vidéo et les médias sociaux : considérations dans le contexte de la pandémie de la COVID-19

https://www.inspq.qc.ca/publications/3012-exposition-jeunes-violence-jeux-video-media-sociaux-covid19

 

Une synthèse des connaissances réalisée récemment par l’INSPQ s’est intéressée à la contribution de l’utilisation de deux médias populaires chez les jeunes âgés de moins de 18 ans, les médias sociaux et les jeux vidéo à contenu violent, sur la violence interpersonnelle subie (ex. : victimisation en ligne) et commise (ex. : agression physique). Les résultats de cette synthèse des connaissances montrent que l’usage des médias sociaux chez les jeunes est associé à plus d’agressions en ligne, qu’elles soient subies ou commises. Pour ce qui est des jeux vidéo à contenu violent, les constats sont moins clairs. En raison des mesures de confinement mises en place, il est possible que l’utilisation des jeux vidéo et des médias sociaux soit en hausse depuis le début de la pandémie de la COVID-19. L’augmentation du temps consacré à ces plateformes peut exposer les jeunes à un plus grand risque de subir de comportements violents sur Internet (ex. : se faire menacer, se faire intimider). Dans la plupart des recommandations émises par des organismes de santé, l’importance de limiter le temps que les jeunes passent devant les écrans (y compris sur les médias sociaux et les jeux vidéo) est mise de l’avant ainsi que la nécessité de privilégier un contenu de haute qualité.

 

Dans le contexte actuel de confinement, il peut être difficile pour les parents de limiter le temps d’écran de leurs enfants. L’attention et les efforts des parents pourraient se concentrer sur la nature du contenu consulté et des activités réalisées en ligne. Il existe des ressources pour aider les parents et les jeunes à limiter les risques associés à un usage excessif des jeux vidéo, des médias sociaux ou d’autres activités sur Internet.

 

en complément :  L’utilisation des écrans en contexte de pandémie de COVID-19 — quelques pistes d’encadrement

https://www.inspq.qc.ca/publications/3015-utilisation-ecrans-pistes-encadrement-covid19

 

Mieux vivre ensemble à l'école - Climat scolaire et prévention de la violence

 

https://www.climatscolaire.ch/wp-content/uploads/Brochure-mieux-vivre-ensemble-complete.pdf

 

Cette brochure, dont l'ensemble du contenu a été mis à jour et actualisé pour répondre aux réalités d'aujourd'hui, propose deux nouveaux chapitres liés à l'évolution numérique, soit le harcèlement, cyberharcèlement entre pairs et l'influence des médias sociaux sur le climat scolaire.

Ni recette, ni méthode clé en main, mais bel et bien une brochure dans laquelle les professionnels peuvent trouver des repères et puiser inspiration et idées pour favoriser un climat scolaire serein qui reste gravé positivement dans la mémoire de tous les élèves

Rapport, Droits de l'enfant, violences institutionnelles, institutions publiques, intérêt supérieur de l'enfant

 

Rapport annuel sur les droits de l'enfant 2019, "Enfance et violence : la part des institutions publiques" : https://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/rae-2019-num-22.10.19-2_1.pdf

 

 

Synthèse - Rapport annuel sur les droits de l'enfant 2019, "Enfance et violence : la part des institutions publiques" : https://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/synth-rae-2019-num-22.10.19-2.pdf

A l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre, et dans le cadre de sa mission de défense et de promotion des droits de l’enfant, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, et la Défenseure des enfants, Geneviève Avenard, son adjointe rendent public leur rapport annuel thématique. Cette année, le rapport intitulé « Enfance et violence : la part des institutions publiques » est consacré à la question des violences subies par les enfants au sein des institutions publiques, qu’elles soient verbales, physiques ou psychologiques, directes ou indirectes, commises entre enfants ou par des adultes ainsi que les dispositions prises pour les prévenir et les faire cesser.

 

 

Observatoire national des violences en milieu de santé - Rapport 2019, données 2018

https://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/194000661.pdf

 

Les signalements déclarés par les établissements sur la « plateforme- signalement ONVS » illustrent des situations de violences et d'incivilités vécues dans les diverses structures en milieu de santé. Toutefois, ces signalements ne sont pris en compte que sur la base du volontariat des établissements. C'est la raison pour laquelle l'ONVS engage depuis sa création des efforts importants de mobilisation des établissements afin que cette plateforme soit davantage renseignée. Le rapport 2019 (données 2018) de l'Observatoire national des violences en milieu de santé (ONVS) appelle plusieurs observations d'ordre général. Il propose des focus supplémentaires en plus de ceux habituels sur la psychiatrie, la gériatrie et les urgences.

 

Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 25 juin 2019, n°17-18 Populations migrantes : violences subies et accès aux soins

 

https://www.santepubliquefrance.fr/docs/bulletin-epidemiologique-hebdomadaire-25-juin-2019-n-17-18-populations-migrantes-violences-subies-et-acces-aux-soins

 

La santé des personnes migrantes et exilées pré - occupe les acteurs de notre système de soins, et ce n’est pas le premier BEH qui nous alerte. Cette inquiétude s’aggrave en proportion de l’avancement des connaissances et traverse l’ensemble des pays européens 1 . Les enjeux sont majeurs, d’abord pour les personnes concernées : l’impact sanitaire de la violence de leur parcours et des conditions de leur exil est dramatique, et désormais transgénérationnel. Mais, la capacité de notre système de santé à innover pour répondre à des besoins précis, parfois peu exprimés, et vis-à-vis desquels la réponse doit être adaptée, est aussi questionnée

 

 Approche de prévention de la violence

Liens

La violence se définit comme étant « la menace ou l’utilisation délibérée de la force physique ou du pouvoir contre soi-même, contre autrui ou contre un groupe ou une communauté qui entraîne ou risque fortement d’entraîner un traumatisme, un décès, des dommages psychologiques, un maldéveloppement ou des privations »1.
Cette définition englobe à la fois l’acte lui-même, les différentes conséquences qui peuvent en découler, ainsi que les différentes formes que peut prendre la violence. Des précisions peuvent être apportées à cette définition selon le contexte dans lequel la violence se produit ou selon la relation entre l’auteur et la victime. On parle alors de type particulier de violence, par exemple de violence conjugale.
La violence interpersonnelle peut se manifester de différentes façons et être exercée dans différents contextes. Elle regroupe d’une part la violence qui se produit au sein de la famille ou entre partenaires intimes et d’autre part la violence qui survient au sein de la communauté. La violence familiale ou entre connaissances comprend les mauvais traitements envers les enfants, la violence conjugale et la maltraitance envers les aînés. La violence dite communautaire se produit entre des individus qui ne font pas partie de la même famille et qui peuvent ne pas se connaître ou ne pas entretenir de relations. Elle comprend notamment la violence chez les jeunes, les agressions sexuelles commises par des étrangers, la violence en milieu de travail et la violence en milieu scolaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

Rapport 2017 (données 2015 et 2016) – Observatoire national des violences en milieu de santé

Liens

 

 

 

Ce rapport appelle plusieurs remarques : il prend en compte les annexes 2015 et 2016 en ce qui concerne les signalements qui ont été portés à sa connaissance par les établissements de santé et les établissements sociaux et médicosociaux. Il comporte essentiellement des données chiffrées assorties de quelques commentaires et exemples. La partie concernant la réflexion sur la prévention des violences et des incivilités, la présentation des bonnes pratiques et les éléments techniques sont intégrés dans le Guide méthodologique de l’ONVS "La prévention des atteintes aux personnes et aux biens en milieu de santé" dont la 1ère édition a été mise en ligne fin avril 2017 sur les pages Internet du ministère des solidarités et de la sante dédiées à l’ONVS. Les signalements recueillis sur la "plateforme signalement ONVS" ne sont pris en compte que sur la base du volontariat des établissements. Ainsi, en 2015, 337 établissements (5,94 % des établissements) ont déclaré 15 990 signalements et en 2016, 360 établissements (6,23 % des établissements) ont déclaré 17 596 signalements

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

 Guide de prévention des cyberviolences en milieu scolaire

Liens

 

Le guide de prévention des cyberviolences en milieu scolaire est destiné aux équipes pédagogiques et éducatives afin de les aider à mieux prévenir, repérer et traiter dans les établissements et dans la sphère scolaire le phénomène des cyberviolences et du cyberharcèlement. Ce guide leur permettra notamment :

de mieux connaître les phénomènes de cyberviolences ;

d’entreprendre des démarches de prévention pour développer un climat de confiance dans les établissements ;

d’assurer la prise en charge des élèves victimes de cyberviolences ;

de mettre en œuvre les mesures destinées à faire cesser de tels actes. 

 

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

« Les collectivités sont des laboratoires d’expérimentation dans la lutte contre les violences faites aux femmes »

Liens

 Iman Karzabi

 

Le Centre francilien pour l’égalité femmes-hommes a publié le guide "Agir efficacement contre les violences faites aux femmes au niveau local" destiné aux municipalités et établissements publics de coopération intercommunale. Chargée de mission au sein de cet organisme, Iman Karzabi a répondu à nos questions.

 

 

 

Partager cet article 


Lire la suite 0 commentaires

Une boîte à outils pour gérer les violences

Liens

Un kit de 29 outils a été lancé par la Haute Autorité de santé (HAS) à destination des équipes soignantes des unités de psychiatrie. Objectif : les aider à éviter, prévenir et gérer les moments de violence des patients adultes.

 

 


Lire la suite 0 commentaires