pour vous abonner à la lettre électronique gratuite, bi-mensuelle suivre ce lien :  https://www.pratiquesensante.org/lettre-bi-mensuelle/

ENVIRONNEMENT

«Espaces verts, équité et santé »

 

http://www.villes-sante.com/espacesvertsequiteetsante/

 

Présentation du colloque du Réseau français des villes-santé de l’OMS du 30 janvier 2020

Les espaces verts et la nature en ville sont susceptibles, selon certaines caractéristiques, d’avoir un impact sur un grand nombre de déterminants de santé (activité physique, qualité de l’air, de l’eau, cohésion sociale, etc.), et constituent en cela un moyen d’action pouvant être mobilisé pour promouvoir la santé et le bien-être de tous et réduire les inégalités. Pour soutenir les actions des villes et intercommunalités, des conférences ont été proposées ainsi que des temps d’échange et de partage d’expériences.

Climat, Santé : mieux prévenir, mieux guérir

 

https://www.hautconseilclimat.fr/publications/climat-sante-mieux-prevenir-mieux-guerir/

 

Le Haut conseil pour le climat publie un rapport spécial "CLIMAT, SANTE: MIEUX PREVENIR, MIEUX GUERIR - Accélérer la transition juste pour renforcer notre résilience aux risques sanitaires et climatiques" consacré aux enseignements à tirer de la crise sanitaire du COVID-19 et aux suites à donner pour atteindre nos objectifs vers la neutralité carbone. La baisse radicale des émissions de gaz à effet de serre liée à la crise du COVID-19 reste marginale. Elle n'est ni durable, ni désirable, sans un changement structurel organisé mettant les enjeux climatiques au cœur des décisions post-crise sanitaire.

Pour renforcer notre résilience et nos capacités d'adaptation face aux risques sanitaires et climatiques, la réponse du Gouvernement à la crise du COVID-19 doit soutenir la transition bas-carbone juste.

 

Précarité et environnement, enjeux croisés

 

http://educationsante.be/article/precarite-et-environnement-enjeux-croises/

 

Juliette VANDERVEKEN 

Aborder les déterminants environnementaux de la santé avec ceux qui en sont les plus impactés en Belgique, aller à la rencontre et travailler de manière participative avec un public en situation de précarité, agir à un niveau individuel et collectif, favoriser la cohésion sociale… C’est ce dont il est question avec le projet Eco Watchers. Stéphanie de Tiège, chargée de projet chez Empreintes asbl, nous en parle. Coup de projecteur sur un projet coup de cœur ! 

Les inégalités socio-environnementales de santé : vers une approche interdisciplinaire

http://www.sfse.org/FR/congres/congres_2019.asp

 

Actes du Congrès SFSE 27 et 28 novembre 2019 à Paris

L'état de santé d’une population, dont son bien-être, résulte d’interactions complexes entre plusieurs facteurs d'ordre socioéconomique, environnemental et individuel. Réduire les inégalités de santé implique l’identification et la caractérisation des facteurs sociaux et des facteurs de risque environnementaux et du cadre de vie afin d’interpréter la façon dont ils se cumulent sur un territoire donné. Ces analyses des déterminants et des mécanismes permettent in fine d’identifier et de hiérarchiser les mesures de gestion et de réduction de l’exposition dans le but d’améliorer la santé de la population. Ainsi, différentes démarches ont été développées à l’international, à des échelles spatiales et temporelles et des niveaux de maturité différents. Les dispositifs mis en place nécessitent avant tout une mise en cohérence de la production et du traitement de données de nature variable pour construire des indicateurs pertinents et utiles à la mise en œuvre d’actions de prévention, de surveillance ou d’alerte, compte tenu de la vulnérabilité spécifique des territoires et des populations qui y vivent.

Empreinte biodiversité des entreprises

 

 

Un million d’espèces animales et végétales sont menacées d’extinction. C’est un déclin de la biodiversité sans précédent dans l’histoire humaine. Comment les entreprises peuvent-elles prendre leur part face à l’enjeu de la préservation des espèces et mieux considérer leurs impacts sur la biodiversité ? La Plateforme RSE a identifié les bonnes pratiques qui pourraient être généralisées.

Éduquer à l'urgence climatique

 

http://veille-et-analyses.ens-lyon.fr/DA-Veille/133-mars-2020.pdf

 

par Anne-Françoise Gibert

Chargée d'étude Veille et Analyses - IFÉ

La première partie examine cette éducation sous l’angle de la notion de littératie ou d’alphabétisation climatique avec un focus sur la littératie énergétique. Quelles sont les connaissances, attitudes et comportements des élèves, des citoyen.ne.s et des enseignant.e.s en matière d’énergie, et quels liens font-ils ou font-elles avec l’empreinte carbone ? Que révèlent les tests scolaires à grande échelle sur cette question, et comment s’articulent les différentes composantes de la littératie énergétique ?

Pour une meilleure prise en compte des enjeux santé environnement dans les politiques territoriales

 

https://www.irepsbretagne.fr/IMG/pdf/accompagnement_des_territoires-interactif.pdf

 

Dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement (PRSE) 2017-2021, l’Agence Régionale de Santé, la Région Bretagne et la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement Bretagne sont susceptibles d’apporter leur soutien pour accompagner les démarches locales en santé environnement, qui peuvent s’inscrire, selon les cas, dans des Contrats Locaux de Santé (CLS), dans des Plans Climat Air Energie Territoriaux (PCAET), ou d’autres politiques en matière d’urbanisme, de transport, d’alimentation… Ce document a pour objectifs d’expliciter les différentes étapes d’une démarche locale de santé environnement, les facteurs de réussite et les points de vigilance, et de préciser les ressources qui peuvent être mobilisées pour en faciliter la mise en œuvre. Dans tous les cas, l’engagement de la collectivité sera un élément déterminant.

Un dispositif d'information pour lutter contre les punaises de lit

 

https://www.cohesion-territoires.gouv.fr/punaises-de-lit

 

Un site dédié vous permet désormais de savoir quoi faire et comment agir si vous êtes envahi par des punaises de lit.

Si les punaises de lit avaient disparu dans les années 50 en France, la recrudescence de ces insectes sur le territoire national est une réalité. Pour causes : les voyages internationaux et l'apparition des résistances aux insecticides. Les punaises de lit sont des insectes parasites qui vivent à l'abri de la lumière, dans les espaces sombres. Les chambres à coucher et les salons avec canapé sont principalement touchés. En cas d'infestation d'un logement, il est nécessaire de procéder à des mesures strictes pour limiter leur prolifération jusqu'à l'élimination. Punaises de lit, on peut tous être touchés. Toutes les solutions pour les éviter.

Guide pour une mobilité quotidienne bas carbone : nouveau rapport du Shift project

 

Le rapport : http://theshiftproject.org/wp-content/uploads/2020/02/2020-02-04_Guide-pour-une-mobilit%C3%A9-quotidienne-bas-carbone-WEB.pdf

La synthèse : http://theshiftproject.org/wp-content/uploads/2020/02/Synth%C3%A8se-Guide-Mobi.pdf

 

Vers un système cohérent d’alternatives à la voiture en solo dans les zones de moyenne densité

The Shift Project propose un Guide destiné aux acteurs locaux  pour les accompagner dans la mise en oeuvre de politiques de mobilité cohérente. En septembre 2017, nous constations que « Décarboner la mobilité dans les Zones de moyenne densité, c’est possible ! » : en 2020, ce constat est toujours valable. Ce Guide, publié le 4 février 2020, s’appuie sur l’expérience des territoires. Il vise à permettre de parvenir rapidement à un report modal depuis la voiture en solo, en adoptant une approche systémique s’appuyant sur la complémentarité des modes et des actions mises en place.

 

Comment réduire l'impact de mon look ?

 

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/infographie-comment-reduire-impact-look.pdf

 

À l'ère de la fast-fashion, les tentations de renouveler souvent sa garde-robe sont fortes. Chacun possède de plus en plus de vêtement et les conserve mois longtemps. Certains vêtements sont même portés moins de 5 fois avant d'être jetés ! Or l'industrie textile est l'une des plus polluantes au monde. Fabrication, entretien, recyclage : à toutes les étapes de sa vie un vêtements à des impacts sur l'environnement. Alors comment les réduire ? Cette infographie fait le point sur la pollution lié au secteur du textile, donne quelques conseils pour acheter et entretenir des vêtements de manière plus responsable pour la planète.

Environnement, urbanisme, aménagement et santé des populations 

5 articles sur le sujet dans ce numéro de la Santé en action Décembre 2019, n°450

 

Évaluation d’impact sur la santé des habitants : définition et modalités de mise en œuvre - Françoise Jabot - https://www.santepubliquefrance.fr/docs/evaluation-d-impact-sur-la-sante-des-habitants-definition-et-modalites-de-mise-en-oeuvre

 

Evaluation d’impact sur la santé en Pays-de-la-Loire : quels enseignements pour les acteurs de la promotion de la santé ? - Françoise Jabot, Julie Romagon, Guilhem Dardier : https://www.santepubliquefrance.fr/docs/evaluation-d-impact-sur-la-sante-en-pays-de-la-loire-quels-enseignements-pour-les-acteurs-de-la-promotion-de-la-sante

 

Strasbourg : des habitants collaborent à une évaluation d’impact sur la santé - Guilhem Dardier, Marion Oberlé : https://www.santepubliquefrance.fr/docs/strasbourg-des-habitants-collaborent-a-une-evaluation-d-impact-sur-la-sante

 

Morbihan : évaluation des impacts sur la santé du café associatif de Monteneuf - Entretien avec Hervé Strilka : https://www.santepubliquefrance.fr/docs/morbihan-evaluation-des-impacts-sur-la-sante-du-cafe-associatif-de-monteneuf-interview

 

Candidature de Paris 2024 aux Jeux : évaluation d’impact sur la santé - Céline Legout, Muriel Dubreuil : https://www.santepubliquefrance.fr/docs/candidature-de-paris-2024-aux-jeux-evaluation-d-impact-sur-la-sante

Boîte à outils sur les changements climatiques pour les professionnels de la santé - Canada

 

https://cape.ca/wp-content/uploads/2019/04/Overall-Climate-Toolkit-FR-April-2019.pdf

 

Les différents modules de la Boîte à outils présentent de l’information fiable sur la climatologie et les ententes internationales, sur les effets des changements climatiques sur la santé à l’échelle mondiale et au Canada, et sur les différentes sources d’émissions et leurs tendances au Canada. Vous y trouverez également des renseignements sur les avantages connexes immédiats pour la santé de certaines des solutions climatiques et sur les mesures d’atténuation et d’adaptation aux effets des changements climatiques que peuvent prendre les établissements de soins de santé et les collectivités, ainsi que des suggestions pour les professionnels *de la santé qui désirent s’investir plus activement dans cette lutte.

Dossier : Risques chimiques 

 

http://www.inrs.fr/risques/chimiques/effets-sante-securite.html

 

Les produits chimiques présentent des dangers pour les personnes, les installations ou l'environnement : intoxications aiguës, asphyxie, incendie, explosion, pollution… Ils peuvent aussi provoquer des effets plus insidieux, après des années d’exposition du travailleur à de faibles doses, voire plusieurs années après la fin de l’exposition. Ces dangers immédiats et différés doivent être pris en compte dans le cadre d’une même démarche de prévention des risques chimiques.

 

Intégration de la santé dans l’urbanisme : étude de cas de la Ville de Québec

 

http://www.ccnse.ca/content/blog/int%C3%A9gration-de-la-sant%C3%A9-dans-l%E2%80%99urbanisme-%C3%A9tude-de-cas-de-la-ville-de-qu%C3%A9bec

 

Cet article présente la Ville de Québec en exemple de mise en œuvre d’EIS en contexte local. Au cours des dernières années, la Ville de Québec a lancé un projet de mise en œuvre de la démarche d’EIS, qu’elle considère comme une approche novatrice d’améliorer la qualité de vie de ses résidents. Ce projet, toujours en cours, vise principalement à assurer la réalisation d’EIS sur des projets à différentes échelles (d’envergure régionale ou locale, ou associée à un site en particulier) dans le cadre des processus de planification urbaine en vigueur, et à développer des capacités intersectorielles régionales.

« Pour l’appropriation de l’Agenda 2030 par les collectivités françaises », un guide pratique pour mettre en œuvre les ODD !

 

http://www.comite21.org/docs/doc-non-mis-en-ligne/2019/guide-oddetcollectivites-2019-a4-pap-interactif2.pdf

 

Ce guide explicite les questions que beaucoup de collectivités se posent : pourquoi et depuis quand les collectivités sont parties prenantes de l’Agenda 2030 ? Quelles complémentarités entre Agenda 21 et Agenda 2030 ? Quelles articulations avec les documents de planification ? Quels ODD « cœur de métier » pour quel niveau de collectivité ? Il met à votre disposition 17 fiches pour creuser chaque ODD et ses cibles de manière concrète, et donne la parole à 7 collectivités pionnières de l’appropriation de l’Agenda 2030.

En route vers des environnements bâtis favorables à la mobilité durable

 

https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/2610_environnement_batis_mobilite_durable.pdf

 

Les Journées annuelles de santé publique (JASP) sont une opportunité de réunir un ensemble d’acteurs engagés collectivement autour d’une volonté d’améliorer la santé et le bien-être des populations. Les 22es JASP se sont déroulées les 4 et 5 décembre 2018, sous le thème « Dessiner demain », qui proposait d’aborder de façon proactive le contexte actuel caractérisé par de nombreux changements sociaux, environnementaux et technologiques. Le présent document se concentre sur l’une de ces journées thématiques tenues le 4 décembre, intitulée « En route vers des environnements bâtis favorables à la mobilité durable ».

Guide méthodologique pour la conduite de projets en promotion de la santé environnementale

 

https://www.celester.org/

 

La population est de plus en plus préoccupée par l’impact de l’environnement sur la santé et attend des politiques publiques une information de qualité, des actions de prévention et de gestion des risques. Le guide Celester (Construisons Ensemble L’Environnement et la Santé des TERritoires) présente 11 thématiques de la santé environnement faisant l’objet d’un intérêt particulier en Région SUD Provence Alpes Côte d’Azur.Celui-ci vient compléter le guide conçu par l’Observatoire régional de santé : Pour un état des lieux en santé environnementale, qui propose une méthodologie pour dresser un état des lieux et des fiches thématiques sur les principales problématiques en santé environnement en région.

Des outils pour les 9 à 99 ans pour mieux comprendre les enjeux climat & développement, le développement durable

 

https://www.afd.fr/fr/nos-outils-pedagogiques

 

Acteurs éducatifs, adultes ou jeunes citoyens engagés pour un monde plus juste et plus durable : l’AFD vous propose des outils pour vous former, vous accompagner dans vos actions de sensibilisation, éveiller la curiosité et susciter l'envie d'agir.

sensibilisation, AFD, outils pédagogiques, livrets

Vous souhaitez comprendre les enjeux de la solidarité internationale ? Tout savoir sur les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies ? Vivre une expérience immersive ? C’est le sens de nos outils pédagogiques, gratuits et accessibles à tous. Certains sont adaptés aux programmes éducatifs et peuvent facilement être utilisés par les enseignants, d’autres visent un public et une diffusion plus larges.

Batteries de cuisine à utiliser sans risque

 

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/produits-menagers/batteries-cuisine-utiliser-sans-risque.html

 

Les chaudrons, casseroles et autres ustensiles de cuisine sont fabriqués avec toutes sortes de matériaux. Ces matériaux peuvent s'introduire dans les aliments quand nous les utilisons pour faire la cuisine. La plupart du temps, ils sont inoffensifs. Toutefois, il convient d'être prudent avec certains matériaux. Au Canada, la plupart des batteries de cuisine (c'est-à-dire l'ensemble des ustensiles de cuisine) peuvent être utilisées en toute sécurité pour la préparation quotidienne des repas, à condition d'être bien entretenues et employées comme prévu par le fabricant. Toutefois, il existe certains risques avec certains matériaux de batterie de cuisine.

L’Anses publie les résultats de l’étude Pesti’home sur les usages des pesticides à domicile

 

https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-publie-les-r%C3%A9sultats-de-l%E2%80%99%C3%A9tude-pesti%E2%80%99home-sur-les-usages-des-pesticides-%C3%A0-domicile

 

Afin de mieux connaître les pratiques et les usages des pesticides des Français à leur domicile, dans les habitations, les jardins ou encore pour traiter les animaux domestiques, l’Anses a mis en place l’étude Pesti’home. Cette étude dresse un aperçu complet des produits pesticides utilisés à domicile, les conditions d’utilisation ainsi que les profils des utilisateurs. Avec plus de 1500 ménages interviewés et plus de 5400 produits identifiés, il s’agit de la première étude d’envergure nationale dans ce domaine. Les résultats obtenus éclairent sur les conditions réelles d’utilisation et de stockage, et permettront de mieux évaluer les expositions des populations aux pesticides.

Une nouvelle fiche repères sur les perturbateurs endocriniens

 

https://www.e-cancer.fr/Actualites-et-evenements/Actualites/Une-nouvelle-fiche-reperes-sur-les-perturbateurs-endocriniens

 

L’Institut national du cancer actualise sa collection des fiches repères en publiant un numéro consacrée aux substances perturbatrices du système endocrinien. 

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) définit les perturbateurs endocriniens comme « des substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle étrangères à l’organisme qui peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien et induire ainsi des effets néfastes sur cet organisme ou sur ses descendants ». Plusieurs d’entre elles sont présentes dans notre environnement quotidien...

HCSP : Valeurs repères d’aide à la gestion de la qualité de l’air intérieur

 

https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20190108_valrepdaidlagesdelaquadelairint.pdf

 

Au regard des connaissances scientifiques actuelles, de la révision de certaines valeurs guides de l’air intérieur (VGAI) par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), des nouvelles données d’exposition dans les environnements intérieurs et du retour d’expérience sur la précédente méthodologie, ce rapport met à jour le document cadre initialement rédigé en 2009 par le Haut Conseil de la santé publique.

Ce rapport est un document cadre exposant les principes communs qui guideront les propositions de valeurs, appelées « valeurs repères d’aide à la gestion » pour différents polluants de l’air intérieur.

Environnements intérieurs de qualité : les villes s’engagent pour la santé des habitant.e.s

 

http://www.villes-sante.com/colloques-et-seminaires/colloque-environnements-interieurs-de-qualite-les-villes-sengagent-pour-la-sante-des-habitants-es/

 

Quelque soit le lieu concerné, nous passons la plupart de notre temps à l’intérieur. La qualité de cet environnement intérieur a un impact sur notre santé. Ainsi, un chez-soi agréable et adapté est primordial au sentiment de bien-être. Des couleurs accueillantes, une vue sur la verdure, de l’espace suffisant, sans bruit excessif vont impacter notre santé mentale. Les moisissures, les particules dans l’air, les températures extrêmes, le radon, des équipements inadaptés impactent parallèlement notre santé physique. Ainsi, afin d’agir sur les logements collectifs ou individuels, les lieux de travail et d’éducation les espaces de loisirs, de sport, le périscolaire, il faut que les délégations, les services et les acteurs collaborent.

 

Polluants du quotidien : données inédites chez les enfants et les adultes

 

https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2019/polluants-du-quotidien-donnees-inedites-chez-les-enfants-et-les-adultes

 

Imprégnation de la population française - Esteban 2014-2016.

  • par les bisphénols A, S et F. Programme national de biosurveillance,  
  • par les éthers de glycol. Programme national de biosurveillance,
  • par l es par abènes. Programme national de biosurveillance, 
  • par les composés perfluorés. Programme national de biosurveillance, 
  • par les phtalates. Programme national de biosurveillance, 
  • par les retardateurs de flamme bromés. Programme national de biosurveillance, 

Pollution numérique : manifeste pour une sobriété publicitaire

 

https://theconversation.com/pollution-numerique-manifeste-pour-une-sobriete-publicitaire-122286

 

Parmi les nombreuses activités humaines dont on mesure désormais l’influence sur le réchauffement climatique, l’économie numérique suscite une attention grandissante.

Si, avec des échanges tendant à être de plus en plus organisés sur la base d’infrastructures connectées via Internet, cette numérisation génère d’un point de vue économique des gains considérables, sur le plan énergétique, pourtant, la facture apparaît chaque année plus élevée.

Certes, ces technologies ont rendu possible ou permis d’améliorer l’efficacité de certains services (du covoiturage à la visioconférence). Mais ces gains sont largement excédés par la surconsommation de ressources nécessaires à la fabrication des équipements, composés notamment de terres rares.

Par ailleurs, le fonctionnement de ces terminaux et des infrastructures dont ils dépendent représentent une part croissante de la consommation d’électricité mondiale : 6 à 10 % actuellement, avec une progression de 5 à 7 % tous les ans.

Pollution de l’air : nouvelles connaissances sur les particules de l’air ambiant et l’impact du trafic routier

 

https://www.anses.fr/fr/content/pollution-de-l%E2%80%99air-nouvelles-connaissances-sur-les-particules-de-l%E2%80%99air-ambiant-et-l%E2%80%99impact

 

L’Anses publie ce jour les résultats de son expertise relative aux particules de l’air ambiant. A partir d’une revue méthodique de la littérature scientifique, l’Anses confirme avec des niveaux de preuve forts, les effets sur la santé (atteintes respiratoires et cardiovasculaires et décès anticipés) liés à certaines composantes des particules de l’air ambiant dont les particules ultrafines, le carbone suie et le carbone organique. Aussi, l’Agence recommande de prendre en compte en priorité ces trois indicateurs particulaires dans les politiques publiques relatives à l’air. L’Anses confirme également avec des niveaux de preuve forts, les effets sur la santé de l’exposition à différentes sources d’émission en particulier le trafic routier, la combustion de charbon, de produits pétroliers et de biomasse et insiste donc sur la nécessité d’agir sur ces sources d’émission. Par ailleurs, au vu de la rareté des données, l’Anses recommande de poursuivre les efforts de recherche sur les effets sur la santé associés à d’autres sources de particules telles que l’agriculture, le transport maritime, l’activité aéroportuaire. Concernant les émissions de polluants issues du trafic routier, l’Agence conclut que les évolutions de technologies du parc de véhicules permettront une diminution plus ou moins marquée de la pollution de l’air ambiant selon les scénarios, mais qu’elles seront insuffisantes pour améliorer, à elles seules, la qualité de l’air ambiant dans les agglomérations. L’Anses recommande ainsi d’encourager la promotion des technologies alternatives et surtout la réduction du trafic, à travers notamment le renforcement des autres modes de mobilité, dans le cadre des politiques d’amélioration de la qualité de l’air.

 

Effets sanitaires liés à l’exposition aux champs électromagnétiques basses fréquences

 

https://www.anses.fr/fr/system/files/AP2013SA0038Ra.pdf

 

Et dossier de l'INRS : http://www.inrs.fr/risques/champs-electromagnetiques/ce-qu-il-faut-retenir.html

 

Dans une récente expertise sur les effets sanitaires liés aux champs électromagnétiques, l'Anses rappelle l'importance de faire appliquer les dispositions réglementaires et d'éviter les situations de surexposition, en adaptant notamment les postes de travail. Elle indique notamment que les études épidémiologiques sont trop hétérogènes pour établir un lien entre l'exposition professionnelle et l'apparition de pathologies chroniques et recommande qu'une prochaine réévaluation des valeurs limites d'exposition prenne en compte les éléments scientifiques les plus récents.

 

Conceptualisation et mesure des espaces verts aux fins de surveillance en santé publique

 

https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/2555_conceptualisation_mesure_espaces_verts.pdf

 

Les espaces verts sont promus par plusieurs en raison de leurs nombreux bénéfices sur la santé des collectivités, notamment dans un contexte de changements climatiques. Cependant, il n’existe aucune définition consensuelle sur les espaces verts. Ce document présente des façons de mieux mesurer l’attractivité, la distance réelle, et donc l’exposition aux espaces verts, en tenant compte des points d’accès, des barrières et des fonctions, en considérant l’évolution temporelle. La méthodologie décrite permettrait de mieux quantifier ce déterminant majeur de la santé dans une perspective de surveillance des maladies chroniques et des inégalités sociales de santé.

 

Remède à l'inégalo-scepticisme : une évaluation des inégalités en France au regard des objectifs de développement durable

 

https://www.association4d.org/wp-content/uploads/Rapport_Inegalites_FR_web_vcorrigee.pdf

 

Réunissant les contributions de dix-sept partenaires de la société civile et du milieu académique, le présent rapport dresse un panorama des inégalités en France au regard des Objectifs de développement durable (ODD). Qu’il soit formulé par les ONG ou les chercheurs, le constat est sans appel : les inégalités s’aggravent en France, et sont présentes dans l’ensemble des structures sociales, politiques, économiques qui régissent notre société. Le SDSN France montre par exemple que les pauvres sont plus nombreux (8,8 millions) et disposent de moins de pouvoir d’achat qu’auparavant, alors que le nombre de riches en France est lui resté stable, mais cette frange de la population s’est considérablement enrichie (fortune multipliée par 7 en 20 ans). Le rapport montre également que les inégalités sont multidimensionnelles. Elles concernent les revenus bien sûr (9 Français sur 10 estiment que ces inégalités n’ont pas diminué au cours des 12 derniers mois – 4D), mais aussi l’accès à l’alimentation (1 Français sur 5 est en situation de précarité alimentaire – CFSI), l’accès aux soins avec des conséquences ultimes sur l’espérance de vie (13 ans d’écart d’espérance de vie entre les plus pauvres et les plus aisés – ATD Quart Monde), le genre (écart de salaire entre les femmes et les hommes de 9%, à travail et statut égal – wecf France), le numérique et son inégale capacité à renforcer le pouvoir d’agir des individus (FING), l’accès aux ressources telles que l’énergie (12 millions de Français en situation de précarité énergétique – CLER / les très riches Français émettent 40 fois plus que les plus pauvres – Notre Affaire à Tous) ou l’eau (650 000 Français n’ont pas accès à un service à l’eau potable et à des toilettes – Coalition Eau), l’accès à un travail décent (26 948 foyers agricoles français sont bénéficiaires du RSA – Max Havelaar), et à un environnement sain et sûr (850 000 Français vivent dans des zones particulièrement exposées aux événements météorologiques extrêmes – Surfrider Foundation). Le rapport souligne par ailleurs qu’inégalités de revenus, inégalités sociales, inégalités politiques, et inégalités environnementales se superposent et se renforcent, conduisant les plus vulnérables dans une spirale inégalitaire dont ils peinent à s’extraire.

 

Premier rapport annuel du Haut conseil pour le climat - Agir en cohérence avec les ambitions

https://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/194000526.pdf

 

Le Haut conseil pour le climat est un organisme indépendant créé par le décret du 14 mai 2019 chargé d'émettre des avis et recommandations sur la mise en oeuvre des politiques et mesures publiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de la France, en cohérence avec ses engagements internationaux, en particulier l'accord de Paris (COP 21) et l'atteinte de la neutralité carbone en 2050. Il a vocation à apporter un éclairage indépendant et neutre sur la politique du gouvernement et ses impacts socio-économiques et environnementaux. Le Haut conseil a remis, le 25 juin 2019, son premier rapport au Premier ministre.

 

Évaluation des risques sanitaires et environnementaux par les agences : trouver le chemin de la confiance

 

http://www.senat.fr/notice-rapport/2018/r18-477-notice.html

 

Comment sont évalués les risques sanitaires et environnementaux liés aux substances et produits utilisés dans l'agriculture, l'alimentation ou encore les produits de grande consommation ? L'Union européenne s'est dotée d'une réglementation stricte pour l'accès au marché qui impose aux industriels de maîtriser les risques et organise une évaluation préalable par des agences spécialisées : EFSA, ECHA, qui travaillent en réseau avec les agences nationales, notamment l'ANSES en France.

Les controverses autour du glyphosate, jugé cancérogène par le Centre international de recherche contre le cancer, qui dépend de l'OMS, alors que les agences d'évaluation européennes et nationales ne retiennent pas un tel classement, ont conduit les commissions des affaires économiques et des affaires européennes de l'Assemblée nationale à saisir l'OPECST, afin d'examiner la manière dont travaillent les agences. Qui sont les experts ? Comment prévenir les conflits d'intérêts ? Quels sont les moyens et méthodes des agences ?

Le rapport formule 13 recommandations destinées à améliorer le fonctionnement des agences et le travail d'évaluation des risques, mais aussi à mieux organiser le débat public sur les risques, marqué aujourd'hui par une grande confusion, et à fonder les décisions sur des données scientifiques solides.

 

Développement durable : la santé soigne plus vert

 

http://www.gazette-sante-social.fr/dossiers/developpement-durable-la-sante-soigne-plus-vert

 

Responsable qualité, ingénieur, médecin, sage-femme, directeur d’établissement…, ils sont des centaines à s’investir dans la réduction de l’impact environnemental de leur établissement sanitaire ou médico-social. La plupart se lancent par engagement écologique suivis par leurs directions qui y voient une source d’économie. Mais c’est aussi la santé des patients, des résidents et celle des professionnels qui est en jeu. La mobilisation reste toutefois insuffisante et les formations encore trop peu nombreuses. L’expérience montre que les actions doivent s’inscrire dans un véritable projet d’établissement associant tous les acteurs de la santé.

 

Démocratie participative. Guide des outils pour agir

 

http://www.fondation-nature-homme.org/sites/default/files/publications/130912_democratie_participative-guide_des_outils_pour_agir.pdf

 

Pour qui cherche à percer la brume de l’actualité, des signes nous laissent percevoir une dualité à un moment clé de notre histoire. D’un côté, des drames qui remettent en cause le vivre et le décider ensemble et de l’autre, l’émergence d’une volonté farouche d’imaginer et de construire une société basée sur l’épanouissement humain et le respect de la biosphère. N’est-ce pas là le signe d’un passage, d’une bifurcation, de marches gravies sur la voie de la transition écologique ? Avec les pierres qui entravent le chemin, ne sommes-nous pas en train de bâtir quelque chose de beau ? À chaque expérience de terrain qu’il m’est donné de vivre, je ne doute pas que, par petites touches, un groupe d'individus conscients et engagés puisse changer le monde. Historiquement, c’est toujours de cette façon que le changement s’est produit, comme l’évoque l’anthropologue, Margaret Mead...

Lutter localement contre les inégalités environnementales de santé

https://www.pratiquesensante.org/2019/02/20/lutter-localement-contre-les-in%C3%A9galit%C3%A9s-environnementales-de-sant%C3%A9/

 

La création et la préservation de milieux de vie favorables à la santé constituent une des stratégies fondamentales de la promotion de la santé.

 

Vivre dans des environnements de vie bénéfiques pour la santé est une  aspiration croissante des populations tant il est clair que les facteurs de risque environnementaux ont des effets sanitaires péjoratifs dont tous ont une conscience aigüe, médias, institutions, professionnels ou habitants.

 

Les données et les liens de causalité existants et les mobilisations sur le changement climatique en témoignent montrant l’importance de tenir compte de l’écosystème dans lequel vit tout être vivant. Mais tous ne sont pas égaux face aux nuisances et pollutions et aux 

 

risques pour la santé qui en résultent. Les personnes en situation de précarité sont plus fortement exposées, ont un accès moindre à un cadre de vie de qualité bénéfique pour la santé et sont plus sensibles aux effets sanitaires qui en résultent.

 


Atelier 19 :  Logement pédagogique environnement-santé. Guide de capitalisation d'expérience

https://irepsna.org/wp-content/uploads/2018/10/Atelier-du-19-Guide-de-capitalisation.pdf

 

L’objectif de ce guide est de capitaliser l’expérience acquise par « L’Atelier du 19 », un logement pédagogique abordant la thématique Santé-Environnement qui a ouvert en septembre 2015 à Poitiers.

Des textes simples, des conseils et des recommandations concrètes, des exemples et des illustrations : nous avons pris le parti de produire un document facilement accessible.

Nous souhaitons que les porteurs de projets, professionnels ou bénévoles, ainsi que les collectivités territoriales, les agences d’Etat et les financeurs potentiels puissent y trouver une aide pour construire leur propre projet de logement pédagogique. 

 


Espaces publics ... un cadre de vie pour tous (Horizon Pluriel n°35)

 

http://www.irepsbretagne.fr/IMG/pdf/horizon-pluriel-35-web.pdf

 

La notion d’espaces publics promoteurs de santé intègre explicitement l’idée selon laquelle les lieux et conditions de vie exercent une influence majeure sur la santé de la population. Plus encore, cette notion s’inscrit dans les tout derniers développements de la promotion de la santé qui, au lieu de considérer le contexte d’implantation comme une toile de fond pour l’intervention, le prend en compte comme une partie intégrante de cette dernière. Plus que des contenants, les espaces publics sont « des contenus de l’expérience sociale », les produits d’un contexte social, culturel et politique, sur lequel la promotion de la santé s’engage précisément à agir. (...)


Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens

Https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/snpe2_-_document_complet.pdf

 

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle qui dérèglent le fonctionnement hormonal des organismes vivants. Ils se retrouvent dans un grand nombre de produits de consommation courante (cosmétiques, alimentation, plastiques…) et dans différents milieux (air, eau, sol).

En avril 2014, la France a été le seul pays à se doter d’une première stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens. En février 2018, le Gouvernement a annoncé la deuxième stratégie pour la période 2019-2022. Des groupes de travail ont été mis en place pour élaborer la SNPE2, composés de l’ensemble des parties prenantes : parlementaires, organismes publics de recherche et de surveillance, associations de protection de l’environnement et de défense des consommateurs, industriels, ministères…

 


Chauffage au bois et santé en Île-de-France : risques sanitaires des polluants issus de la combustion de biomasse

http://www.ors-idf.org/files/2018_focus_chauffage_au_bois_ORS.pdf

 

La biomasse, et avec elle le bois énergie, est considérée comme la première énergie renouvelable en France et à l’heure de l’urgence climatique, c’est une filière encouragée par les politiques publiques.

En Île-de-France, de nombreux ménages ont recours au chauffage au bois individuel. En mode principal ou en mode d’appoint, ce type de chauffage concourt à une dégradation de la qualité de l’air.

 

 


Santé, environnement et changement climatique - Rapport du Directeur général OMS

http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/fileadmin/documents/Produits_editoriaux/Publications/Datalab/2018/datalab-45-bilan-qualite-air-exterieur-france-2017-octobre2018.pdf

 

Cette nouvelle édition du Bilan de la qualité de l’air dresse un panorama des évolutions et de la situation de la pollution de l’air extérieur en France durant l’année 2017. 

Cette publication répond à l’obligation faite à l’État de publier chaque année un rapport portant sur la situation et l’évolution de la qualité de l’air sur son territoire ainsi que ses effets sur la santé et l’environnement.

Elle participe également à l’information des citoyens sur la qualité de l’air qu’ils respirent, la pollution de l’air étant l’une des principales préoccupations environnementales des Français.

 


Santé, environnement et changement climatique - Rapport du Directeur général OMS

http://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/276335/A71_10-fr.pdf

 

Le Conseil exécutif, à sa cent quarante-deuxième session, a pris note d’une version antérieure du présent rapport et a adopté la décision EB142(5) (2018), dans laquelle il prie le Directeur général, notamment, d’établir un rapport sur les mesures prises concernant les liens entre la santé humaine et la biodiversité qui sera examiné par la Soixante et Onzième Assemblée mondiale de la Santé. La réponse détaillée du Secrétariat à cette demande fait l’objet d’un rapport distinct

 


Représentations sociales du changement climatique

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/enquete-representations-sociales-changement-climatique-19-vague.pdf

 

Cette enquête annuelle par sondage en ligne sur « les représentations sociales de l’effet de serre et du réchauffement climatique » permet de s’interroger sur les évolutions de l’opinion publique à l’égard de l’effet de serre et du réchauffement climatique.

Cette année, l’enquête a également réalisé un focus spécifique sur les dirigeants d’entreprises de plus de 50 salariés.l’importance accordée à l’effet de serre.

 


Mobilité, urbanisme, air : agir du territoire au quartier pour une meilleure qualité de vie

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/dossier_mobilite_2015v2.pdf

 

La mobilité est aujourd'hui un défi qui relève de la santé publique, de la protection de l'environnement et de l'aménagement et la planification. La problématique est complexe : comment réussir à assurer la circulation des biens et des personnes, tout en réduisant les nuisances liées au trafic automobile ? Ce document présente les enjeux du transport routier avec les axes de changement préconisés par l'ADEME. Il évoque les solutions qui font leurs preuves pour mieux organiser les déplacements de marchandises et des personnes dans les territoires, et agir sur la qualité de l'air. De nombreux liens permettent d'accéder aux travaux récents de l'ADEME, aux publications et aux outils de mobilité que l'Agence met à la disposition des professionnels (collectivités et entreprises) associations, tous publics.

 


Représentations sociales de la qualité de l'air intérieur et évolution des comportements

 

https://www.ademe.fr/representations-sociales-qualite-lair-interieur-evolution-comportements

 

Le projet de recherche Nudg'air étudie la problématique de la qualité de l'air intérieur sous l'angle de la psychologie sociale et environnementale.

La pollution de l'air intérieur y est traitée comme une menace émergente à laquelle nous sommes de plus en plus exposés dans notre société.

Les résultats de cette recherche traduisent l'absence de représentation pour l'objet « qualité de l'air intérieur ». La qualité de l'air intérieur est davantage appréhendée du point de vue du confort et du sensoriel que du registre de la santé, elle-même envisagée de façon globale (c'est-à-dire en relation avec la fraîcheur de l'air dans le foyer, l'alimentation, l'activité physique, la qualité relationnelle au sein du foyer et au bien-être psychologique).

 


Meilleures pratiques d’aménagement pour prévenir les effets du bruit environnemental sur la santé et la qualité de vie

https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/2450_meilleures_pratiques_amenagement_effets_bruit_environnemental.pdf

 

Les sources de bruit sont nombreuses, ce qui augmente les difficultés d’en atténuer les effets. Le bruit de la circulation routière et aérienne, de même que le bruit ferroviaire, d’installations portuaires et des chantiers de construction, en sont quelques exemples.

L’aménagement et la gestion du territoire comptent parmi les mesures efficaces et primordiales de contrôle et d’atténuation du bruit. Ces mesures sont planifiées et mises en place par les municipalités régionales de comté (MRC), les municipalités et les promoteurs.

 


Diagnostiquer et prévenir le saturnisme avant 18 ans

http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1839.pdf

 

 

Ce document est destiné aux professionnels de santé au contact des jeunes enfants et des femmes enceintes mais aussi de certains apprentis exposés au plomb dans le cadre de leur formation. Il décrit les principales expositions à risque de saturnisme, les effets du plomb sur la santé, les signes cliniques et les critères environnementaux conduisant à prescrire une plombémie et donne des conseils pour le prévenir.

 

 


Effets sur la santé de la pollution de l’air

 

https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/air-exterieur/article/effets-sur-la-sante-de-la-pollution-de-l-air-300914

 

La pollution de l’air est un mélange complexe et en constante évolution de divers éléments chimiques, biologiques et physiques pouvant être toxiques pour l’homme. Chaque jour, un adulte inhale 10 000 à 20 000 litres d’air composé à 99% en moyenne d’oxygène et d’azote, mais qui peut également contenir divers polluants pouvant être à l’origine d’effets sur la santé.

 


Déploiement d'un service de conseillers médicaux en environnement intérieur

http://www.ors-idf.org/index.php/fr/syntheses-des-connaissances/50-environnement-et-sante/air-interieur/875-deploiement-d-un-service-de-conseillers-medicaux-en-environnement-interieur

 

La maîtrise de la qualité de l’air intérieur constitue une clé essentielle pour la prévention de l’asthme et des allergies. La Mutualité française Île-de-France (Mufif), soutenue par l’ARS Île?-?de?-?France, a expérimenté le déploiement d’un service de conseillers médicaux en environnement intérieur (CMEI) dans les Yvelines.

L’ORS a accompagné la Mufif pour évaluer cette expérimentation dans l’objectif de produire des recommandations utiles à un déploiement régional de ce service comme préconisé dans le Plan régional santé environnement?3?Île-?de-?France (PRSE3).

 


Guide « Qualité de l'air intérieur : enjeux et bonnes pratiques pour les entreprises du bâtiment

Guide « Qualité de l'air intérieur : enjeux et bonnes pratiques pour les entreprises du bâtiment

http://www.ffbatiment.fr/applications-interactives/caisse-outils/CaisseOutilsFocusDetails.aspx?ThemeId=4&FocusId=17#caisse-outils

 

Les entreprises de bâtiment ont un rôle essentiel à jouer pour améliorer et préserver la qualité de l'air intérieur, aussi bien dans le choix des produits de construction que dans leur mise en œuvre pendant les travaux, ou encore dans les conseils qu'elles peuvent donner à leurs clients. Réalisé avec l'appui technique du Costic, ce guide présente pour chaque métier concerné les bonnes pratiques à adopter afin de préserver une bonne qualité d'air intérieur.

Le guide inclut notamment des fiches par métier, un outil de diagnostic simplifié dans l'existant et un focus sur la problématique radon.

 


Agir pour un urbanisme favorable à la santé.

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/ehesp_dgs_outil_d_aide_analyse_des_plu_enjeux_de_sante.pdf

 

Un outil d'aide à l'analyse des Plans locaux d'urbanisme au regard des enjeux de santé

Ce nouveau document constitue un 3e bloc sur le thème « Agir pour un urbanisme favorable à la santé ». En effet, le 1er guide comprend 2 parties : l’une dédiée à la clarification des concepts et l’autre à un outil d’analyse des projet d’aménagement de type ZAC. Le complément vient prolonger le guide sous la forme d’un outil d’aide à l’analyse des Plans locaux d’urbanisme au regard des enjeux de santé. Il est en particulier dédié aux ARS dans le cadre de leur contribution à l’évaluation environnementale mais est susceptible d’intéresser l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus d’élaboration des Plans locaux d’urbanisme.

 


Guide pédagogique de la mobilité durable

 

https://www.fne.asso.fr/publications/guide-p%C3%A9dagogique-de-la-mobilit%C3%A9-durable

 

En France, 42 % de la pollution de l'air vient des transports, en particulier des modes routiers

Comment sensibiliser les 12-15 ans aux enjeux et bonnes pratiques de la mobilité durable ? 

Pour répondre à cette question, France Nature Environnement, en partenariat avec la Fondation PSA, propose aux enseignants et aux éducateurs àl’environnement un nouveau guide pédagogique pratique pour préparer leurs activités et mieux cerner les enjeux de la mobilité durable.

 

 


Modes de vie et pratiques environnementales des Français

 

http://www.villes-sante.com/wp-content/uploads/H2020-SectoralBrief-Transport_FRE-rev1-1.pdf

 

La politique Santé 2020 a été adoptée par tous les États membres de la Région européenne de l’OMS afin de relever les énormes défis que l’Europe affronte sur le plan social et sanitaire. Elle exhorte le secteur de la santé à se rapprocher des divers secteurs et parties et à poursuivre avec eux le travail d’amélioration de la santé et du bien-être de la population. L’investissement dans les transports joue un rôle important dans la détermination de la santé tout au long de la vie. Le secteur des transports est crucial pour la participation à la société, le développement durable, la prévention des traumatismes et des maladies, la promotion de la santé, et la qualité et la viabilité de l’environnement.

 

 


Modes de vie et pratiques environnementales des Français

 

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/Th%C3%A9ma%20-%20Modes%20de%20vie%20et%20pratiques%20environnementales%20des%20Fran%C3%A7ais.pdf

 

Dans quelle mesure la société française a-t-elle changé son rapport à l’environnement au cours des deux dernières décennies ? Comment cela s’est-il traduit concrètement ? La préoccupation des Français à l’égard de l’environnement influe-t-elle sur leurs actes quotidiens ? Articulant travaux statistiques et recherches scientifiques, méthodes quantitatives et approches qualitatives, analyses intégrées et études de cas, cette publication collective expose la complexité du rapport qu’entretiennent, au quotidien, les Français avec l’enjeu environnemental.

 


Lutte contre la pollution de l'air : au-delà du risque contentieux, une urgence sanitaire

http://www.senat.fr/rap/r17-412/r17-4121.pdf

 

Responsable de 48 000 décès prématurés chaque année, la pollution de l'air constitue la principale cause environnementale de mortalité en France.

Malgré la baisse continue des émissions et des concentrations de polluants enregistrées ces dernières années, de nombreuses agglomérations restent marquées par des dépassements des normes européennes de qualité de l'air relatives au dioxyde d'azote et aux particules fines PM10. Ceci a conduit la Commission européenne à engager deux procédures précontentieuses contre la France.

 


OSER ! Outil pour éduquer en Santé-Environnement

 

https://fnepaca.fr/wp-content/uploads/2018/03/guide_sante_urba_fnepaca.pdf

 

Guide d'analyse et de propositions à destination des associations de protection de l'environnement

France nature environnement Provence-Alpes-Côte d'Azur (FNE PACA) publie son nouveau guide d'aide aux associations en matière d'aménagement durable du territoire, consacré à l'intégration des enjeux de santé/environnement de cadre de vie dans les documents d'urbanisme

 


OSER ! Outil pour éduquer en Santé-Environnement

http://www.villes-sante.com/wp-content/uploads/Espaces-Verts-Urbains-un-plaidoyer-pour-agir-VF.pdf

 

De nombreuses inter-relations existent entre santé et espaces verts urbains. Cet ouvrage, publié originellement en anglais par l’OM, est destiné aux élu.e.s et technicien.ne.s des collectivité locales. Ceux-ci y trouveront des savoirs et méthodes pour promouvoir la santé et réduire les inégalités sociales de santé, via la création ou l’aménagement des espaces verts urbains. Cette traduction a été réalisée par le Réseau français des Villes-Santé de l’OMS, avec autorisation du bureau Europe de l’OMS.

 

 


OSER ! Outil pour éduquer en Santé-Environnement

 

OSER ! Outil pour éduquer en Santé-Environnement

http://www.pipsa.be/outils/detail-2139614050/oser-outil-pour-eduquer-en-sante-environnement.html

 

Un outil pour faire le lien entre vos actions éducatives et le champ santé-environnement.

OSER! propose, au travers de ses quatre parties, des chapitres notionnels, des conseils méthodologiques et des fiches d’activités pédagogiques issues du terrain pour aborder le champ de la santé-environnement.

OSER! s’adresse aux acteurs éducatifs et constitue à la fois un outil opérationnel leur proposant des clefs de compréhension et d’action concrètes, pour mettre en oeuvre et/ou enrichir leurs projets éducatifs, et un outil de prise de recul sur les pédagogies actives appliquées aux domaines et publics visés.

 


Santé et environnement : unis pour la vie !

https://www.alterrebourgognefranchecomte.org/f/mediatheque/10573/sante-et-environnement-unis-pour-la-vie-/?

 

Avec ce numéro de Repères, l'objectif est de mettre un coup de projecteur sur les liens entre la santé et l’environnement ou plus exactement les environnements de vie. nous plaidons pour que la santé, comme d’autres sujets transversaux tels que le climat, soit intégrée dans toutes les réflexions sur nos cadres de vie, sur le développement des territoires. Thème fédérateur, la santé est à appréhender de manière positive, avec la volonté de prévenir plutôt que de guérir, tout en gardant à l’esprit les liens entretenus avec l’environnement. Car comme ce Repères vise à le démontrer : tout est lié !