ADOLESCENts

Prends soin de toi ! : Boîte à outils pour les adolescents qui veulent apprendre à gérer des situations difficiles

.- Zurich : ZHAW

https://www.zhaw.ch/storage/gesundheit/institute-zentren/igw/projekte/take-care/brochure-take-care-adolescents-zhaw.pdf

 

Prendre soin de soi, c’est bien s’écouter. Selon notre situation, on va plutôt bien et on est en bonne santé, ou alors on va moins bien et on est plutôt malade. Le stress, les problèmes dans tes rapports avec tes amis, la séparation de tes parents ou des angoisses quant à l’avenir, etc. peuvent mettre à mal l'équilibre entre ton corps et ton esprit. Il se peut alors que tu te sentes mal physiquement ou que tu ne sois pas en harmonie avec tes émotions et tes pensées, ou encore que tu perçoives autrement ton environnement et ta propre personne et que tu en souffres. Cette « boîte à outils » te montrera ce que tu peux faire pour rester en bonne santé et t’aidera dans certaines situations difficiles, comme par exemple des situations de stress ou des séparations. 

 

La traversée adolescente des années collège : HCFEA - Conseil de l'enfance et de l'adolescence

 

https://www.hcfea.fr/IMG/pdf/hcfea_rapportanneescollege.pdf

 

De 11 à 15 ans, les « années collège », couvrent la période de la préadolescence marquée par le tournant pubertaire, un projet d'autonomisation, et des transformations physiques et psychologiques majeures. Elles ouvrent ainsi des questions spécifiques en matière de santé, mentale et physique. Cette période du développement suscite un remaniement des relations avec la famille et entre pairs. Au niveau scolaire, ces années sont également marquées par des enjeux du rapport aux études, préparant certaines prédispositions ou décrochages, alors que des enjeux d’orientation scolaire et professionnelle majeurs se profilent en fin de cycle. Ainsi, plusieurs enjeux s’entrecroisent durant cette période charnière, qui n'est pourtant pas la plus investie par les politiques publiques. 

Le sommeil des collégiens: EnCLASS 2018

 

 

Résultats de l’Enquête nationale en collèges et en lycées chez les adolescents sur la santé et les substances 

Il est courant d’associer l’enfance et l’adolescence avec un bon sommeil, long, parfois

décalé, récupérateur, avec des grasses matinées durant les weekends et les vacances

scolaires.

La qualité du sommeil est généralement excellente chez les enfants et chez les jeunes,

sa durée plus longue que chez l’adulte (10 à 12 heures chez les enfants, 8 à 10 heures

chez les adolescents contre 7 à 8 heures chez l’adulte), et surtout il est plus stable,

moins entrecoupé d’éveils, et plus riche en sommeil profond....POUR EN SAVOIR PLUS / https://www.ehesp.fr/wp-content/uploads/2021/01/2021-04-FicheEnCLASS2018_Sommeil.pdf

Relations amoureuses et sexualité : EnCLASS 2018

 

https://www.ehesp.fr/wp-content/uploads/2021/06/9-Fiche-EnCLASS-2018-sexualite.pdf

 

Résultats de l’Enquête nationale en collèges et en lycées chez les adolescents sur la santé et les substances 

La proportion d’élèves déclarant des rapports sexuels augmente continûment au cours de la scolarité dans le secondaire : de 7,9% des élèves de 4e à 55,3% des élèves de terminale.  Au collège, les filles déclarent moins souvent une expérience sexuelle que les garçons mais ce décalage est comblé en terminale.  La proportion d’élèves déclarant une expérience sexuelle pendant les années collège est en diminution depuis 2010 (de 17,8% à 10,6% en 2018).  Les rapports sexuels très précoces (avant 13 ans) sont rares et n’ont pas diminué au cours de la période 2010-2018.  La majorité des élèves de collège et de lycée peuvent être considérés comme protégés contre les grossesses au dernier rapport sexuel (87,6% déclarant un usage de préservatif et/ou de pilule).  Chez les jeunes de collège les plus précoces, l’usage d’une contraception est moindre et en diminution entre 2010 et 2018. 

Promotion des droits auprès des enfants et des adolescents / Rapport annuel d’activité JADE 2020-2021

 

https://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/836210130_ddd_rapport_jade_2020-21_access.pdf

 

Comme chaque année, le rapport annuel d'activités des Jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices du Défenseur des droits (JADE) vient témoigner de la richesse d’un programme de service civique, dédié à l’éducation des jeunes et des enfants à leurs droits par leurs pairs, qui permet une meilleure compréhension du message, tout en renvoyant à une expérience générationnelle partagée 

Boite à outils HAT : stratégies visant à promouvoir et à protéger la santé mentale des adolescents et à réduire l’automutilation et d’autres comportements...

 

https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/341345/9789240026957-fre.pdf

Ce document d’orientation, la boîte à outils HAT, a été élaboré pour améliorer les programmes de promotion et de prévention en santé mentale chez les adolescents et pour appuyer la mise en œuvre des lignes directrices HAT de l’OMS concernant les interventions de promotion et de prévention en santé mentale chez les adolescents. La boîte à outils décrit des approches fondées sur des données factuelles pour promouvoir une santé mentale positive, prévenir les troubles de santé mentale et réduire les actes d’automutilation et les comportements à risque. La boîte à outils HAT est guidée par le modèle socioécologique, soulignant l’importance de s’attaquer aux facteurs de risque aux niveaux individuel, familial, communautaire et sociétal afin de promouvoir et de protéger la santé mentale des adolescents, en accordant une attention particulière aux contextes socioculturels et aux systèmes de soins. La boîte à outils décrit les principes fondamentaux qui devraient guider les efforts de programmation – y compris veiller à ce que les réponses soient équitables et inclusives, tiennent compte des questions de genre et soient adaptées au genre, appropriées au développement et guidées par les capacités évolutives des adolescents, et qu’elles impliquent activement les adolescents et leurs parents/soignants dans la planification, la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des programmes, et pas seulement en tant que bénéficiaires. Il est essentiel de prévoir une mise en œuvre à grande échelle dès la phase de planification du déploiement des stratégies HAT. 

 

Les mineurs non accompagnés face à l'épidémie - MSF

 

https://www.msf.fr/sites/default/files/2021-04/Rapport%20de%20plaidoyer%20MSF%20Mission%20France_Vivre%20le%20confinement.%20Les%20MNA%20en%20recours%20face%20à%20l%27épidemie%20de%20Covid-19_Avril%202021..pdf

 

Ce rapport rend compte des initiatives prises pour maintenir le lien et accompagner les jeunes dans cette période angoissante. Il dresse également des recommandations. Adressées aux acteurs compétents, elles ambitionnent de les aider à mieux répondre aux besoins en santé mentale des MNA dans un contexte pandémique durable qui rend encore plus criants le délaissement et l’exclusion de ces jeunes, largement oubliés des politiques publiques de santé

Le dispositif PsyEnfantAdo

 

https://www.psyenfantado.sante.gouv.fr/

 

Dispositif de soutien psychologique d’urgence pour répondre aux conséquences de la crise sanitaire sur la santé mentale chez les enfants et les adolescents

Je suis parent

Tous les enfants et adolescents âgés de 3 à 17 inclus sont éligibles au dispositif, à condition qu’ils ne présentent pas de signes de souffrance psychique sévère.

 

Pour commencer le parcours de soins, contactez un médecin (celui qui suit habituellement votre enfant, par exemple).

 

Lorsque le médecin (le pédiatre, le médecin généraliste, le médecin scolaire, celui du service de PMI, de l’hôpital…) aura orienté votre enfant vers une prise en charge psychologique réalisée par un psychologue, vous pourrez choisir parmi les psychologues partenaires celui qui correspond le mieux à vos besoins (notamment en fonction de sa localisation).

 

Je suis psychologue

Vous souhaitez participer au programme d'accompagnement psychologique des enfants et des adolescents ? Merci !

 

Une fois inscrit(e), et en cas d'éligibilité, vos coordonnées apparaîtront dans l'annuaire public des psychologues partenaires sur cette plateforme. La caisse d’assurance maladie à laquelle vous êtes rattaché(e) vous transmettra rapidement la convention signée. Celle-ci garantit le remboursement de l'ensemble des séances que vous réaliserez dans le cadre de ce dispositif.

Rapport Assemblée nationale sur les problématiques de sécurité associées à la présence sur le territoire de mineurs non accompagnés 

 

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/rapports/cion_lois/l15b3974_rapport-information.pdf

 

Auteur(s) : Jean-François Eliaou - Antoine Savignat 

 

En France, en 2019 on dénombre près de 17 000 mineurs non accompagnés (MNA) principalement originaires de la Guinée, du Mali et de la Côte d’Ivoire. La direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) estime que de 2 000 à 3 000 MNA sont délinquants, soit environ 10 % de l’ensemble de ces mineurs : "Majoritairement de jeunes hommes originaires des pays du Maghreb, ils se distinguent des autres MNA par des parcours migratoires chaotiques particulièrement traumatisants, puis par une vie d’errance une fois arrivés en France. Souvent victimes de réseaux de traite, ils sont délinquants et polytoxicomanes". 

Après avoir entendu près de 90 professionnels représentant l’ensemble des personnes chargées, directement ou indirectement, du traitement de ce type de délinquance : associations, forces de l’ordre, magistrats, avocats, la Défenseure des droits, ainsi que M. le secrétaire d’État en charge de l’enfance et des familles, les rapporteurs formulent 18 recommandations. 

Expériences des confinements par les adolescents ruraux

Des conséquences inégales sur les sociabilités, scolarités et aspirations

https://injep.fr/publication/experiences-des-confinements-par-les-adolescents-ruraux/

 

Pour les adolescents et les adolescentes, ce sont d’ores et déjà deux années de leur vie qui sont impactées par la crise sanitaire. Loin de l’image bucolique des villages typiques qui ont pu susciter nombre de fantasmes en temps de confinement, ces filles et ces garçons vivant sur les territoires ruraux ne sont ni le reflet d’une société paysanne, ni une jeunesse agricole. Ils et elles restent moins visibles que leurs homologues urbains y compris dans cette période de crise sanitaire. Cette crise vient révéler l’hétérogénéité des conditions de vie de cette fraction de la jeunesse et exacerbe les inégalités entre les jeunes d’un même âge, à une période de la vie où se joue le processus d’autonomisation à l’égard des parents qui s’en trouve largement empêché.

Comportement alimentaire, activité physique, sédentarité et inégalités sociales de santé à l’adolescence

 

https://hal.univ-lorraine.fr/tel-03051590/document

 

Florian Manneville

A l’adolescence, plus le statut socioéconomique (SSE) des individus est élevé, meilleur est leur état de santé et traduit l’existence d’inégalités sociales de santé. Ces inégalités pourraient s’expliquer par une inégale répartition des modes de vie comme l’activité physique (AP), le comportement sédentaire (CS) et le comportement alimentaire (CA) en fonction du SSE des adolescents. Les liens entre les modes de vie et les inégalités sociales de santé sont encore mal connus à l’adolescence. 

 

Objectifs : Cette thèse visait à analyser les liens entre les modes de vie et les inégalités sociales de santé à l’adolescence à travers trois objectifs : 1) décrire les modes de vie et leurs répartitions en fonction du milieu social des adolescents, 2) évaluer l’efficacité d’une intervention de santé publique sur la réduction des inégalités sociales de santé à l’adolescence, 3) mesurer et quantifier les effets médiateurs des modes de vie sur les inégalités sociales de santé à l’adolescence. Méthodes : Pour répondre à ces objectifs, les données de deux essais de prévention du surpoids et de l’obésité à l’adolescence ont été utilisées : PRALIMAP (PRomotion de l’ALImentation et de l’Activité Physique) et PRALIMAP-INES (INEgalités de Santé). L’AP et le CS ont été mesurés en utilisant l’auto-questionnaire « International Physical Activity Questionnaire » et le CA avec un questionnaire de fréquence alimentaire. Le SSE a été défini à l’aide de l’Indice de Position Sociale des Elèves et du « Family Affluence Scale ». Les analyses statistiques réalisées comprenaient des modèles de régression linéaire, mixte et logistique et une analyse des transitions latentes. Résultats : Les adolescents de faibles SSE pratiquaient moins d’AP et avaient une alimentation moins équilibrée que ceux de SSE plus élevés. Globalement, le CS n’était pas associé au SSE des adolescents. Des inégalités sociales de corpulence et de qualité de vie ont été révélées. Il n’a pas été mis en évidence qu’une intervention universelle permettait de réduire les inégalités sociales de corpulence. Des effets médiateurs des comportements dans l’association entre le SSE et l’état de santé ont été suggérés. Conclusions : Ces résultats soulignent l’importance de la prise en compte le milieu social des adolescents pour réduire les inégalités sociales de santé à cette période de la vie. Les comportements apparaissent comme des leviers importants de réduction des inégalités sociales de santé. 

Santé et bien-être des adolescents en France : Les nouveaux résultats de l'enquête ENCLASS - 5 fiches thématiques

Accéder à l'article : https://www.ehesp.fr/2021/01/13/sante-et-bien-etre-des-adolescents-en-france-les-nouveaux-resultats-de-l-enquete-enclass-sont-en-ligne/

 

  • HARCÈLEMENT ET BAGARRES CHEZ LES COLLÉGIENS EN 2018

    Auteures : Emmanuelle Godeau (EHESP) – Virginie Ehlinger (UMR Inserm U1027, SPHERE) – Mariane Sentenac (UMR Inserm 1153, EPOPé)

    Téléchargez la fiche thématique (.pdf, 2 Mo)

  • VÉCU SCOLAIRE DES COLLÉGIENS 2018

    Auteures : Emmanuelle Godeau (EHESP) – Virginie Ehlinger (UMR Inserm U1027, SPHERE) – Mariane Sentenac (UMR Inserm 1153, EPOPé)

    Téléchargez la fiche thématique (.pdf, 1 Mo)

  • HABITUDES ALIMENTAIRES ET ACTIVITÉ PHYSIQUE DES COLLÉGIENS EN 2018

    Auteures : Amandine Rochedy (UMR CNRS 5044, CERTOP ; UMR Inserm U1027, SPHERE) – Virginie Ehlinger (UMR Inserm U1027, SPHERE) – Emmanuelle Godeau (EHESP ; UMR Inserm U1027, SPHERE)

    Téléchargez la fiche thématique (.pdf, 1 Mo)

  • PERCEPTION DU CORPS ET CORPULENCE CHEZ LES COLLÉGIENS EN 2018

    Auteures : Amandine Rochedy (UMR CNRS 5044, CERTOP ; UMR Inserm U1027, SPHERE) – Virginie Ehlinger (UMR Inserm U1027, SPHERE) – Emmanuelle Godeau (EHESP ; UMR Inserm U1027, SPHERE)

    Téléchargez la fiche thématique (.pdf, 2 Mo)

  • HANDICAP ET MALADIE CHRONIQUE

    Auteures : Nathalie Bouniols (UMR Inserm U1027, SPHERE ; EHESP) – Dibia Liz Pacoricona Alfaro (UMR Inserm U1027, SPHERE) – Virginie Ehlinger (UMR Inserm U1027, SPHERE) – Mariane Sentenac (UMR Inserm 1153, EPOPé) – Emmanuelle Godeau (EHESP ; UMR Inserm U1027, SPHERE)

    Téléchargez la fiche thématique (.pdf, 2 Mo)

* Enquête nationale en Collège et en Lycée chez les Adolescents sur la Santé et les Substances (EnCLASS) – Fusion des enquêtes HBSC / ESPAD

 

«Promouvoir la santé psychique des adolescent-e-s à l’école et dans l’espace social» est un document de référence pour les professionnel-le-s

 

https://moicmoi.ch/promouvoir_la_sante_psychique_des_adolescents/

 

«Promouvoir la santé psychique des adolescent-e-s à l’école et dans l’espace social» est un document de référence pour les professionnel-le-s. Il a été développé par SantéPsy.ch, MOICMOI et Radix (dans le cadre de MindMatters).

 

Ce document est le résultat d’un travail effectué entre mars 2019 et juin 2020 sur mandat de la campagne latine santepsy.ch consacrée aux adolescent·e·s, de la Commission de prévention et de promotion de la santé des cantons latins (CPPS), du projet romand #MOICMOI et du programme MindMatters par le biais de RADIX, la Fondation Suisse pour la santé. Il poursuit les objectifs suivants:

• fournir de l’information et des connaissances sur les processus et les enjeux de l’adolescence pour mieux comprendre la réalité d’un·e adolescent·e d’aujourd’hui;

• proposer un outil de référence partagé et une compréhension commune de la promotion de la santé psychique des adolescent·e·s, spécialement dans le cadre scolaire ;

• mettre en évidence des leviers et des pistes d’action afin de renforcer l’action globale de l’école et le pouvoir d’agir

des enseignant·e·s en matière de promotion de la santé psychique en classe au quotidien;

• servir d’ancrage à différents projets ou mesures qui soutiennent la santé psychique des adolescent·e·s, prioritairement à l’école, mais aussi de manière plus large dans d’autres contextes d’intervention comme la famille, les activités extra-scolaires ou l’espace social

Mieux accompagner les mineurs contraints à commettre des délits ; le guide d'Hors la Rue

L'article :  https://horslarue.org/2020/11/05/mieux-accompagner-les-mineurs-contraints-a-commettre-des-delits-le-nouveau-guide-dhors-la-rue/

Le guide : https://horslarue.org/wp-content/uploads/2020/11/MIEUX-ACCOMPAGNER-LES-MINEURS-CONTRAINTS-A%CC%80-COMMETTRE-DES-DE%CC%81LITS-FR.pdf

 

Depuis plus de dix ans, Hors la rue repère et accompagne des mineurs victimes de contrainte à commettre des délits : en 2019, l’association a repéré 180 mineurs dont 65 ont été suivis par l’équipe éducative.

 

Face à l’ampleur de ce phénomène, Hors la rue consacre un ouvrage basé sur l’expérience des différentes équipes de l’association, leurs réflexions, leurs pratiques dans l’identification et l’accompagnement de ces mineurs.

 

Ce guide apporte ainsi des clés de compréhension essentielles pour mieux appréhender le phénomène de la contrainte à commettre des délits et former les acteurs engagés dans la lutte contre la traite : associations spécialisées, éducateurs, avocats, travailleurs sociaux et médicaux, personnel soignant, psychologues, professionnels du système judiciaire, policiers et gendarmes.

Ressources en matière de sécurité internet pour les ados

 

https://www.cybertip.ca/app/fr/internet_safety-for_youth

 

Les parents peinent souvent à vouloir assurer la sécurité de leurs enfants dans le monde numérique d’aujourd’hui. Les fiches de prévention cyberParents expliquent comment les préados et les ados utilisent les appareils numériques et les précautions que les parents peuvent prendre.

monado.ch : série de vidéos explicatives pour les parents

https://monado.ch/

 

Nous avons fait plusieurs enquêtes (2008, 2011, 2012, 2015)  auprès des parents et des ados dans les cantons de Genève et Vaud. Ces enquêtes montrent que les parents ont de l’influence, plus d’influence qu’ils pensent. Les parents peuvent agir sur leurs adolescentžežs.

 

En 2018, MonAdo.ch a ajouté,sur son site :

Des conseils aux parents : décider, négocie, gérer les tensions à propos du tabac, de l’alcool, du cannabis, du jeu

La possibilité de poser des questions à des professionnels avec une réponse personnalisée.

Un groupe Facebook (monado), pour échanger entre parents. Le groupe est supervisé par des professionnels

Des podcasts utiles.

Le langage a été spécialement adapté pour être compréhensible par un large public. (faible littéracie)

L’essentiel du site est traduit plusieurs langues : Deutsch, Italiano, English, Albanian, Português, Español

en plus des contenus de Cifret, FEGPA et Rien Ne Va Plus, partenaires romands.

Regard sur la santé des jeunes - Bien-être à l'école

 

https://observatoiresante.hainaut.be/wp-content/uploads/2019/10/Sante_en_Hainaut_14_RSJ-2019.pdf

 

Santé Hainaut Numéro 14 - 2019

Depuis 1997, l’Observatoire de la Santé du Hainaut (OSH) étudie la santé des jeunes Hainuyers en collaboration avec le réseau des Centres de Santé Scolaire Vigies (CSSV). Ce réseau est composé de services de Promotion de la Santé à l’Ecole (PSE) et de Centres Psycho-médico-sociaux de la Fédération Wallonie-Bruxelles (CPMS FW-B). Ces études ont pour objet des indicateurs de base permettant d’évaluer l’état de santé tels que les paramètres anthropométriques (poids, taille, pression artérielle...), les habitudes alimentaires, la consommation de tabac, le niveau d’activité physique, ainsi que des thématiques spécifiques choisies par les partenaires du réseau. En 2015-2017, la thématique explorée porte sur le bien-être à l’école. En effet, il s’agit d’une thématique sur laquelle les centres se questionnent et qui est directement en lien avec les constats fait lors des rencontres avec les enfants et les adolescents. Le bien-être en général, mais également le bien-être à l’école, sont déterminants dans la manière dont la vie et la santé de chaque jeune évoluent. Pour cette enquête, une collaboration a été tissée avec Madame Sylvie Esparbès–Pistre, Maitre de conférences en Psychologie du développement de l’Université de Toulouse-Jean Jaurès. C’est en échangeant et profitant de son expérience que ce rapport a pu apporter des éclaircissements sur la thématique du bien-être à l’école et, plus précisément sur le stress scolaire. Nous lui en sommes reconnaissants. De plus, cette étude comprend une phase de recueil de données qualitatives permettant de déceler, à partir des témoignages des jeunes, d’autres dimensions cachées derrière les déterminants déclarés du bien-être à l’école. L’ensemble des résultats reprend divers déterminants du bien-être à l’école. Nous y présentons les facteurs pouvant être associés aux ressentis, perceptions et émotions des jeunes liés à leur bienêtre en général. Les résultats sont aussi présentés avec des éléments de discours que les jeunes ont transmis lors de l’étude. Outre les résultats, ce « Regard sur la santé des jeunes » se clôture avec un chapitre entièrement dédié à la promotion du bien-être à l’école et, plus généralement, de la santé à l’école. Dans cette section, un ensemble de réflexions et de recommandations sont articulées avec des expériences d’interventions en milieu scolaire et des projets concrets menés sur cette thématique. 

Adolescence, médias sociaux & santé mentale

http://www.cresam.be/wp-content/uploads/2020/06/Ados-RSN-et-SM-rapport-final-light.pdf 

 

N o t e n° 4 d e l 'Ob s e r v a t o i r e " Vi e s N u m é r i q u e s " d u Ce n t r e d e Ré f é r e n c e e n S a n t é Me n t a l e 

Les médias sociaux font l’ objet d’ un investissement important de la part des adolescents. Cette note est destinée à donner du sens à cette observation et à résumer ce que l’ on sait de l’impact de ce phénomène sur la santé mentale des jeunes

Etre ado : les montagnes russes !

 

https://www.filsantejeunes.com/moi-et-les-autres/culture-et-societe/des-dossiers-sur-culture-et-societe/etre-ado-les-montagnes-russes

 

L’adolescence, les adultes en parlent beaucoup sans toujours prendre le temps d’expliquer ce que c’est. Or être ado, c’est pas toujours facile : ressentir beaucoup de choses difficiles à identifier, avoir l’humeur changeante, un corps qui se transforme, des idées et des choix qui s’affirment et… des parents ! Mais c’est quoi l’adolescence exactement ? Pourquoi tous ces changements ? Est-ce normal ? Voici un dossier qui t’aidera à comprendre.

 

La santé mentale des enfants et des adolescents en Europe

https://www.cnape.fr/documents/enoc_-rapport-sur-la-sante-mentale-des-enfants-et-des-adolescents-en-europe/

 

Pour l’année 2018, la thématique de travail commune est la santé mentale des enfants et des adolescents. Les enjeux sont multiples : améliorer l’accès aux services de soins en santé mentale, promouvoir une meilleure information en matière de respect des droits des jeunes pris en charge, participer à changer le regard sur les troubles psychiques et lutter contre leur stigmatisation, attacher une attention particulière aux publics en situation de vulnérabilité particulière (jeunes migrants, en situation de handicap, LGBTI, etc.) et réduire les inégalités territoriales et sociales en vue d’affirmer la possibilité d’un bien-être égal pour tous.

 


Dossier documentaire SFSP : Santé des adolescents et des jeunes

http://www.sfsp.fr/content-page/111-dossiers-documentaires/3109-sante-des-adolescents-et-des-jeunes#avis-rapports

 

Accompagner les adolescents, accroître leur pouvoir d’action en santé

Parler de la santé des adolescents, c’est parler de la santé de la population toute entière. D’abord parce qu’ils sont l’avenir de notre société et ensuite parce que leur santé, depuis l’enfance, se construit selon le type d’accompagnement assuré par les adultes qui les entourent et par les politiques publiques les concernant.

 


Les politiques publiques en direction des adolescents

 

Les politiques publiques en direction des adolescents

http://www.injep.fr/sites/default/files/documents/fr37_pol_ados.pdf

 

Les adolescents sont concernés par de nombreuses politiques publiques, au premier rang  desquelles les politiques scolaires, qui ont joué un rôle primordial dans la circonscription de la catégorie d’adolescent. Cependant, les politiques françaises n’utilisent que très rarement le terme d’adolescent, lui préférant celui de « jeune », d’« enfant » ou de « mineur ». En effet,  il n’existe pas de définition administrative de la population dite « adolescente » (le droit  distinguant uniquement les mineurs des majeurs) et, dans la sphère scientifique, cette  notion fait également débat.

 


Les politiques publiques en direction des adolescents

  http://www.hcfea.fr/IMG/pdf/Rapport_Temps_et_lieux_tiers_des_enfants_06-04-2018-2.pdf

 

Le rapport publié par le Haut conseil de la famille, de l’enfance, et de l’âge sur « les temps et les lieux tiers des enfants et des adolescents hors maison et hors scolaire » vient d’être publié. Pour l’UNAF, membre du HCFEA, et qui siège notamment au sein de la formation Enfance de ce haut conseil a contribué à l’élaboration de ce rapport en adressant ses remarques

 


La violence envers les enfants, approche

http://www.yapaka.be/sites/yapaka.be/files/publication/ta-79-moro-web_def.pdf

 

Malgré un souci accru de leur protection, toute culture inflige des violences parfois extrêmes aux enfants. Prendre la mesure de ces différences culturelles permet de mieux comprendre les mécanismes à l’œuvre tant du côté des adultes et de la société qu’au plan du développement des enfants et de leur devenir. L’auteur analyse diverses situations : celles plus lointaines des guerres et catastrophes naturelles, celles des enfants des rues mais aussi les situations de violences ordinaires, de maltraitances quotidiennes dans les familles ou à l’école qui existent également chez nous. Une lecture transculturelle est proposée tant dans les manières de comprendre que de faire ici et là-bas. Des vignettes cliniques viennent illustrer les effets de cette violence et plaident pour une vigilance accrue et une prévention spécifique.

t présenté. » 

 


Suicide : enjeux éthiques de la prévention, singularités du suicide à l'adolescence - 3e rapport de l'Observatoire national du suicide

http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/ons3.pdf

 

(Observatoire national du suicide (ONS), février 2018) 

« En France métropolitaine, en 2014, 8 885 décès par suicide ont été enregistrés, soit près de 24 décès par jour. Malgré une baisse de 26 % du taux de suicide entre 2003 et 2014, la France présente, au sein des pays européens, un des taux de suicide les plus élevés derrière les pays de l'Est, la Finlande et la Belgique. Pour ce troisième rapport, l'Observatoire porte son attention sur les enjeux éthiques que soulève la prévention du suicide. Une seconde réflexion aborde les comportements suicidaires chez les jeunes, leurs singularités ainsi que les actions efficaces pour les prévenir. Un état de l'avancement des travaux de l'Observatoire est également présenté. » 

 


Droits de l'enfant en 2017 : Des efforts restent à réaliser au regard des recommandations faites à la France par le Comité des droits de l’enfant de l’ONU

https://defenseurdesdroits.fr/fr/communique-de-presse/2017/11/droits-de-lenfant-en-2017-des-efforts-restent-a-realiser-au-regard-des

 

Socialisation adolescente et usages du numérique

http://www.injep.fr/boutique/rapport-detude-en-ligne/socialisation-adolescente-et-usages-du-numerique/475.html

 

Bien-être des élèves à l’école et promotion de leur santé

http://www.cnesco.fr/wp-content/uploads/2016/11/sante2.pdf

 

Le développement des enfants et des adolescents dans une perspective de promotion de la santé et de prévention en contexte scolaire

https://www.inspq.qc.ca/publications/2243

 

Parution des résultats de l'enquête HBSC sur la santé des collégiens

http://eduscol.education.fr/cid110121/parution-des-resultats-de-l-enquete-hbsc-sur-la-sante-des-collegiens.html

 

Manuel de survie pour parents d'ados qui pètent les plombs

http://www.yapaka.be/campagne/manuel-de-survie-pour-parents-dados-qui-petent-les-plombs

 

Ados en difficulté et coopération interdisciplinaire

http://www.reiso.org/spip.php?article5831

 

Guide de Mise en œuvre du parcours éducatif de santé.

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/parcours_sante/59/2/Guide_Parcourseducatif-sante_656592.pdf