Impact des facteurs nutritionnels avant et après cancer

 

https://www.e-cancer.fr/content/download/297450/4239901/file/RappNut2020_112p_web.pdf

 

Il est estimé que 3,8 millions de personnes en France vivent aujourd’hui avec un cancer ou en ont guéri (INCa, 2019). Les progrès dans le dépistage, le diagnostic et les traitements ont permis d’améliorer la survie des patients pour la plupart des cancers (INCa, 2016). L’enjeu d’une prise en charge en cancérologie ne vise plus seulement à traiter la maladie, mais également à réduire les risques de morbidité et de mortalité. Dans ce sens, le Plan cancer 2014-2019 a inscrit la nécessité de généraliser une démarche de prévention après un diagnostic de cancer (prévention tertiaire), incluant notamment le sevrage tabagique, la promotion de comportements nutritionnels adaptés et la réduction de la consommation d’alcool. Le diagnostic de cancer apparait comme un événement opportun pour adopter des comportements plus sains du fait de la réception particulière des patients aux messages de réduction des risques, sous réserve que l’état clinique et nutritionnel le permette (Demark-Wahnefried, 2005; INCa, 2018). 


Plus d'informations

Association "Pratiques en santé"

Président : Daniel Oberlé

 

Pour en parler dans vos réseaux 

 

6, place de l'Eglise

22200 LE MERZER

Tel : 06 31 27 00 69 

contact@pratiquesensante.org