Lettre N°02 - 2019

 
La santé à tous les âges de la vie
Jeunes
Dossier : Empowerment des jeunes

L’empowerment est l’une des stratégies d’intervention fondamentales en promotion de la santé, déjà évoquée dans de précédents numéros de La Santé en action. Comme cela a été souligné dans plusieurs rap‑
ports scientifiques, notamment une revue de la littérature extensive de Wallerstein, ces démarches produisent tant des effets bénéfiques sur la santé des populations qu’une amélioration du lien social, et elles réduisent les inégalités sociales de santé. Dans son rapport, Nina Wallerstein indique que : «  L’empowerment est le résultat d’une interaction dynamique entre deux niveaux  : le développement de compétences individuelles  (internes) et le dépassement de barrières structurelles (externes), […] afin d’améliorer les conditions de vie des plus défavorisés. »
Lire la suite
Personnes âgées
La personne âgée « fragile » / La construction scientifique d’une catégorie sanitaire et ses enjeux

Cet article cherche à comprendre la construction scientifique et médicale de la notion de « fragilité » des personnes âgées. Pour ce faire, il s’appuie sur l’analyse d’un corpus de littérature médicale, réalisée entre juillet et août 2016, et de données de terrain d’une enquête exploratoire auprès de professionnels de santé travaillant autour de la fragilité. Tout d’abord, le texte propose une contextualisation sociohistorique afin d’appréhender l’émergence de la catégorie de la « fragilité » dans le domaine de la gériatrie et de la santé publique française. Il s’interroge ensuite sur son inscription dans un processus plus large de médicalisation du vieillissement. Les données révèlent néanmoins des nuances dans l’usage de la catégorie de « fragilité », qui permettent d’identifier deux processus distincts : un premier, que nous pourrions appeler processus de sanitarisation, et un second qui conduirait à la biomédicalisation de la vieillesse. Ces deux processus se caractérisent non seulement par des postures scientifiques différentes, mais aussi par des acteurs et des prises en charge particulières de la fragilité.
Lire la suite
L’EHPAD de demain:vers la  création de pôles ressources gérontologiques    locaux

Une étude territorialisée confiée par l’Agence régionale de Santé Pays de la Loire au CREAI Pays de la Loire (Antoine Fraysse) .
Pour rappel, en 2015, l’âge moyen d’entrée en EHPAD est de 85 ans et 8 mois, 57% des résidents sont atteints de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés et la durée moyenne de séjour est de 2 ans et 8 mois (source : DREES).
Lieu de vie, lieu de soins, centré sur la grande dépendance ou plateforme de services gérontologiques ouverte sur l’extérieur : comment voulons-nous l’EHPAD de demain ?
Lire la suite
Le rapport sur « Le soutien à l’autonomie des personnes âgées à l’horizon 2030 »

L’horizon choisi, 2030, se situe à une période charnière, où les premières générations du baby-boom arriveront à l’âge de 85 ans, âge moyen d’entrée en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Dans un premier temps, le rapport dresse un état des lieux de la situation des personnes âgées en perte d’autonomie : état de santé, modalités d’accompagnement et systèmes de soins  proposés dans leurs différents lieux de vie (domicile, habitat alternatif, établissement). Dans un second temps, le rapport identifie les grandes tendances et les enjeux à l’horizon 2030, notamment....
Lire la suite
Les aidants
Relayage : un décret met en place l’expérimentation

Un décret du 28 décembre vient préciser les modalités d’expérimentation des dérogations au droit du travail dans le cadre de la mise en œuvre de prestations de suppléance à domicile du proche aidant et de séjours de répit aidants-aidés.
Il met en œuvre les dispositions de l’article 53 de la loi du 10 août 2018 « pour un Etat au service d’une société de confiance » prévoyant la possibilité de mener une expérimentation d’une durée de trois ans afin que les structures pour personnes handicapées ou personnes âgées puissent, lorsqu’elles recourent à leurs salariés volontaires ou à des salariés à domicile en vue d’effectuer des prestations de suppléance à domicile du proche aidant d’une personne nécessitant une surveillance permanente, ou lorsqu’ils réalisent ces prestations en dehors du domicile dans le cadre de séjours dits de répit aidants-aidés dont la liste est fixée par décret, déroger à diverses dispositions législatives et conventionnelles encadrant le travail salarié.
Lire la suite
 
Pratiques professionnelles
Promotion, éducation santé
UNIRéS : Éducation et santé : quelles altérités ?

Si l’altérité se définit par le caractère de ce qui est autre, de sa reconnaissance, de la relation entre le Je et l’Autre, par le degré de ce qui est perçu comme familier ou étranger, les altérités concernent, entre autres, les relations humaines, les recherches, les dispositifs d’intervention et/ou de formation, les structures et institutions, l’interculturel.
Lire la suite
Définitions et enjeux autour de la transférabilité des interventions en promotion de la santé 

Ce document de cadrage s’adresse aux acteurs ainsi qu’aux décideurs dans le champ de la promotion de la santé. Il s’agit en particulier de faciliter l’identification par les acteurs des précautions et facteurs à prendre en compte pour l’extension ou le transfert de leurs interventions dans d’autres contextes. Concernant les décideurs, cette synthèse vise à fournir certaines clés de compréhension des processus en jeu lorsque l’on souhaite étendre une intervention ou expérimentation réussie à un plus grand territoire ou à d’autres populations.
Lire la suite
Education thérapeutique du patient
Reconnaître et valoriser les compétences issues de l'expérience en santé

« La rencontre d’une confiance et d’une conscience ». C’est ainsi que Louis Porte définissait la relation entre patients et médecins en 1950. Des événements et des crises dans l'histoire de la médecine, une évolution des relations de pouvoir, une plus grande organisation des patients et un renouvellement du cadre législatif ont bousculé cet équilibre asymétrique. Les malades ne sont plus les objets sur lesquels s’exerce la compétence des soignants.
Lire la suite
Médico-social
Maintien à domicile : le HCAAAM préconise une meilleure structuration du réseau de proximité

Le Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie (HCAAAM) a adopté en fin d’année dernière un avis dessinant les contours de l’offre sanitaire et médico-sociale pour les personnes âgées fragiles ou en perte d’autonomie à l’horizon 2030. Tout en écartant les épineuses questions du financement et de la tarification des services, le texte apporte des propositions concrètes pour clarifier le parcours des personnes et le rôle des différents acteurs.
Lire la suite
Mission relative à l’évaluation du fonctionnement des Centres d’action médico-sociale précoce (CAMSP), des Centres médico-psycho-pédagogiques (CMPP), et des Centres médico-psychologiques de psychiatrie infanto-juvénile (CMP-IJ
https://www.pratiquesensante.org/menu-2018/pratiques/m%C3%A9dico-social/


Le repérage et la prise en charge des troubles psychiques et neuro-développementaux (troubles de l'humeur, de l'apprentissage, de l'attention, dyslexie, etc.) de quelque 700 000 jeunes sont assurés par trois types de centres pluridisciplinaires, financés par l'Assurance maladie : les centres d'action médico-sociale précoce (CAMSP), qui proposent un dépistage et une prise en charge ambulatoire des enfants âgés de 0 à 6 ans présentant des troubles du développement, des déficits sensoriels, moteurs ou mentaux (291 sites - 73 000 enfants concernés) ; les centres médico-psycho-pédagogiques (CMPP), qui offrent aux enfants et adolescents de 0 à 20 ans, le plus souvent scolarisés en milieu ordinaire, une prise en charge ambulatoire des troubles ou difficultés psychiques (400 sites - 213 000 jeunes) ; les centres médico-psychologiques infanto-juvénile (CMP-IJ), qui mettent à disposition des enfants et adolescents, au sein du secteur de psychiatrie, des services de prévention, de diagnostic ainsi que des soins (1500 stes - 400 000 jeunes).
Lire la suite
Innovations - Numérique
IA et emploi en santé : quoi de neuf docteur ?

David Gruson Spécialiste des politiques publiques de santé
Membre du comité de direction de la Chaire Santé de Sciences Po Paris, docteur en droit de la santé et titulaire d'un troisième cycle de technologies d'information et la communication, David Gruson est le fondateur de l'initiative académique et citoyenne Ethik-IA qui vise au déploiement d'outils de régulation positive du déploiement de l'IA et de la robotisation en santé. Les propositions opérationnelles d'Ethik-IA ont été notamment relayées dans le cadre des missions de Cédric Villani et de France Stratégie sur l'intelligence artificielle. David Gruson est engagé activement sur le volet numérique du processus de révision de la loi de bioéthique. Il a exercé de nombreuses fonctions à responsabilités au sein du système de santé et notamment celles de Conseiller du Premier ministre chargé de la Santé, de Directeur général du CHU de La Réunion et de Délégué général de la Fédération hospitalière de France.
Lire la suite
 
Les thématiques 
Addictions
Le Plan national de mobilisation contre les addictions 2018-2022

Les 6 axes, 19 priorités et plus de 200 mesures proposées font suite à une large concertation menée depuis fin octobre 2017 qui a associé les ministères, leurs opérateurs (agences sanitaires et agences régionales de santé), la CNAM et la CNAF, les associations représentant les communes (Association des maires de France, France Urbaine, Union nationale des centres communaux d’action sociale) et les départements (Association des départements de France), les professionnels, associations et intervenants, spécialistes de l’addictologie ou de la réduction des risques, mais aussi des représentants du secteur économique de la production d’alcool, de la restauration et de la distribution. Plus de 70 contributions ont été recueillies.
Lire la suite
Environnement
Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens 2019 - 2022

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle qui dérèglent le fonctionnement hormonal des organismes vivants. Ils se retrouvent dans un grand nombre de produits de consommation courante (cosmétiques, alimentation, plastiques…) et dans différents milieux (air, eau, sol).
En avril 2014, la France a été le seul pays à se doter d’une première stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens. En février 2018, le Gouvernement a annoncé la deuxième stratégie pour la période 2019-2022. Des groupes de travail ont été mis en place pour élaborer la SNPE2, composés de l’ensemble des parties prenantes : parlementaires, organismes publics de recherche et de surveillance, associations de protection de l’environnement et de défense des consommateurs, industriels, ministères…
 
Lire la suite
Santé mentale
Répertoire des stratégies en santé mentale au Canada

Le Répertoire des stratégies en santé mentale vise à démontrer ce qui se développe en matière de santé mentale des populations au Canada. Le répertoire permet un aperçu des stratégies de santé mentale, de mieux-être et d'autres stratégies connexes par le biais de tableaux comparatifs et de résumés, en mettant l'accent sur la promotion de la santé mentale et la prévention des troubles mentaux. 
Lire la suite
 
Lieux
Entreprise - Travail
Guide "Développer le travail pair"

La Fédération s’intéresse depuis quelques années au travail pair en tant que méthodologie d’intervention sociale innovante. L’intervenant social qu’est le travailleur pair a connu par le passé une situation a priori stigmatisante (exemple : parcours de rue). Ayant pris du recul sur son expérience, il la mobilise pour accompagner des personnes vivant une situation similaire.  
Lire la suite
 
Outils
Littératie santé
Littératie en santé : pour une approche globale et émancipatrice visant l’équité

À travers la mise en valeur du concept de littératie en santé, cette contribution propose de mettre en évidence les articulations entre communication, santé et équité. L’expérience de notre association, Cultures&Santé, sert ici de terreau pour alimenter les réflexions. En effet, ces dernières années, nous avons mis en place des projets qui ont permis de révéler la manière dont l’action pour la littératie en santé peut constituer une stratégie pertinente pour plus d’équité. Dans un premier mouvement, l’action doit porter sur les systèmes (systèmes d’information, de protection sociale, de santé, etc.) et leurs acteurs : il s’agit de modifier des systèmes par des dispositifs, des postures professionnelles et des actions qui prennent mieux en compte le niveau de littératie en santé des personnes. Dans un second mouvement, l’action doit porter sur les compétences individuelles de littératie en santé. Pour ce faire, l’espace collectif (la classe, le cours d’alphabétisation, l’atelier formatif) dans lequel le participant tient un rôle actif constitue un lieu propice pour y contribuer.  
Lire la suite
Littératie en santé : conduites et gestion de soins chez les personnes ayant des compétences réduites en littératie

Les littératies plurielles interpellent différentscontextes de la vie quotidienne, dont la santé. Leprésent article présente la conception de lalittératie en santé et un des enjeux liés auxpersonnes ayant de faibles compétences en littératie. Lesrecherches internationales sur les compétences enlittératie en santé montrent les liens entre le faibleniveau de compétence en littératie et les impacts sur lasanté de ces groupes dans les populations canadienne etfrançaise. ...
Lire la suite
Guides méthodologiques
Guide : Intervenir en promotion de la santé à l'aide de l'approche écologique. 

Le présent guide vise à offrir une manière simple et structurée permettant aux décideurs et aux intervenants de tous les secteurs concernés de développer des actions plus susceptibles de favoriser une amélioration de l’état de santé et de bien-être de la population. La démarche et les différents questionnements proposés permettent de tenir compte des principaux déterminants de la santé ainsi que des points de vue des différents acteurs et secteurs interpellés par les enjeux de santé publique,sachant que les programmes mettant de l’avant des mesures systémiques ont un meilleur potentiel d’impact.
Lire la suite
 
 

Plus d'informations

Association "Pratiques en santé"

Président : Daniel Oberlé

 

Pour en parler dans vos réseaux 

 

6, place de l'Eglise

22200 LE MERZER

Tel : 06 31 27 00 69 

contact@pratiquesensante.org